Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Quêtes Externes
Les fleurs meurent en hiver et renaissent de leur cendre au printemps.
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Ce sujet a été fermé
Auteur Message
megumi
Messages: 1592
Team et Anciens
HJ : je le mets en quête externe parce que ce n'est pas une quête personnelle. C'est juste pour expliquer certains détails.

*Anima... Cette créature avait été réveillée par un homme malsain. Son pêché le conduisit à une morte certaine. Mais hélas, les mages présents ce jour-là devaient lutter pour rétablir l'équilibre du monde. Il fallait détruire ce monstre pour sauver Eathland. Lors de la bataille contre le gigantesque démon, des mages se sacrifièrent. Dont une, Megumi... La jeune femme avait utilisé une technique ultime pour un mage élémentaire : transformer son corps en élément. Cependant, cela demandait énormément de technique et d'expérience. Elle réussit et engloba le souffle destructeur d'Anima pour le rendre matériel. La mage de Fire Cliff devint lumière et en réunissant ses forces avec ses co-équipiers, les mages réussirent à creuser une profonde entaille dans le corps du monstre. Hélas, Anima se dirigea vers Fiore et Megumi se dissipa dans les airs. Elle n'était plus qu'une brise de lumière.

Cependant, était-elle morte ?

Où suis-je ? Je ne sens plus rien... Je ne comprends pas... C'est ça la mort ? Etre partout et nul part à la fois ? Pourtant, j'ai mal...

*Il n'y avait rien... Elle ne voyait plus rien, elle ne sentait plus rien... Tous ses sens disparurent. Mais étrangement, la jeune femme ressentait une énorme souffrance physique. C'était à présent sa seule sensation. La douleur.... Vous vous demandez pourquoi ? En réalité, la mage de rang S réussis à rematérialiser son corps quelques heures après et bien plus loin. Cependant, matérialiser son corps en lumière demande énormément d'expérience. Son corps était de nouveau là mais.... Il manquait des membres... La jeune femme retomba là... Quelques part dans ce pays étranger. Loin de Fiore. Vu l'état de son corps, elle ne pouvait que mourir. Elle perdit un bras tatoué, il était là quelques mètres plus loin. Totalement détaché et elle était ensanglantée. Le corps calciné, remplie de blessure profonde. Son sang ne faisait que couler. Sa vue ? Ses yeux furent totalement brûlé par l'attaque d'Anima. Heureusement pour elle, la jeune femme était totalement inconsciente. Des gardes passaient par là, pour chercher des survivants suite à l'attaque du démon maintenant partie depuis quelques heures.*

- Regardez, y'a quelqu'un là.
- C'est pas la mage que le roi à employé ?
- Je sais pas, c'est tellement une boucherie.... MEDECIN !
- *arrive* Mmmh, ce n'est pas très beau tout ça.
- Vous pensez qu'elle peut survivre ?
- Elle respire encore mais si on la laisse là, impossible... Mais je peux peut être faire quelque chose...

*Autours du corps unanime de Megumi, deux soldats et une veille dame. Cette veille dame n'était autre qu'un médecin du pays. Un des plus réputés bien que très âgée. Les individus ramassèrent péniblement la jeune femme ainsi que les morceaux de son corps sous l'ordre du médecin. Sa respiration était lente... Ils allaient la perdre c'est certain. Plusieurs semaines s'étaient écoulées... Plus aucun signe de la mage. Jusqu'à ce que...*

- BIP BIP BIP BIP
- Mmmh
- Je rêve où elle se réveille ? Elle se réveille. Maître Line ! Maître Line.
- Quoi encore ?
- Elle se réveille. Vous avez réussit !
- Voyons voir. Mmmmh...
- Je vois rien... J'ai mal. J'AI MAL !
- Du calme du calme !
- Je suis où ?

*Megumi était en vie ? Oui, elle était attachée sur un lit. Branché à des objets magiques permettant de la maintenir en vie. Perfusée et sous respirateur. La vieille femme retira les tuyau qui lui permettaient de respirer. C'était désagréable et la jeune femme paniquait de plus en plus. D'autant plus qu'elle avait du mal à bouger et ne sentait plus son bras. C'était extrêmement effrayant et son coeur s'emballait. Le stress lui montait tellement au nez que la jeune femme tomba dans les pommes. Après un coma, ce n'était pas ce qu'il y avait de meilleur. Mais visiblement, c'était bon signe. Elle avait survécu. Mais était-elle manchote désormais. Cependant, je vais vous décrire ce que nous pouvons voir.

En plus d'être dans tout ce bordel, la jeune femme avait bel et bien tout ses bras. Cependant, celui tatoué était désormais décoré d'une lourde cicatrice. Par quelle miracle ? Vous le saurez plus tard. De même, son corps fut recousu un peu partout. Les hémorragies avaient cessé.

Il ne fallut que plusieurs heures à la mage pour se réveiller à nouveau. Cependant, c'était exactement la même situation. Des douleurs, une impossibilité de bouger, un bras comme coupé... Une vue perdue... Mais cette fois-ci, Megumi allait tenir le choc. Le tout, aider par cette vieille dame.*

- Je vois rien. JE VOIS RIEN !
- Du calme ! Ne t'angoisse pas. C'est normal. Tes rétines ont été brûlée. Mais je tente d'arranger ça.
- Je suis où ?
- En vie. C'est tout ce qui compte.
- Mes yeux...
- J'y travaille, j'y travaille. J'ai concocter pour toi un petit mélange pour tes yeux. Attention, ça va un chouilla piquer.

*La vieille dame avait en effet en main une fiole. Un mélange très peu séduisant à voir. Ca ne sentait pas non plus la rose. Elle ouvrit sa fiole et versa dans chaque oeil plusieurs goûtes. Il sortit alors une sorte de fumée étrange. Les pupilles de Megumi finirent par réagir à nouveau mais cette dernière ressentit une douleur extrêmement vive. C'était brûlant, ça grattait, c'était horrible ! Heureusement, la vieille dame l'avait détachée. Elle put alors se frotter les yeux mais... Avec une seule main. Oui, la mage de lumière n'avait pas retrouver l'usage de son bras. Même s'il avait été remis en place, retrouver l'usage demandait de l'exercice. De ce fait, la jeune femme paniqua à nouveau mais à vrai dire, la douleur était tellement intense qu'elle ne savait pas par où commencer. On pouvait l'entendre... Comme si on torturait un pauvre innocent jusqu'à la mort. C'était une douleur insurmontable, encore plus que lorsqu'on l'avait tatoué. Ce sort était tellement puissant... Qu'il avait de belles conséquences.*

- AAAAH Qu'est ce que vous avez fait bordel ?!!!! Ca fait mal !
- Hey ! Tu as résister à l'attaque de ce monstre, ne me dit pas que tu couines pour une simple douleur aux yeux !
- Bordel de meeeerde !!!! J'ai mal
- Arrêtes donc de gesticuler... *sort une petite lampe* Tes yeux réagissent à nouveau. Enfin, seulement l'oeil droit étrangement. Le gauche va prendre plus de temps à guérir si tu veux mon avis.
- Cette lumière ça faiiiiit maaaaaaaal ! Enlève ! Enlève !

*Jine, le médecin, éteignit sa lumière. La jeune femme continua de crier de douleur pendant plusieurs minutes. Avec un petit cachet, elle se calma. La douleur était toujours présente mais moins intense. Megumi stressa beaucoup moins lorsqu'elle finit par se rendre compte qu'elle voyait à nouveau. Du moins, un oeil voyait plus ou moins correctement mais l'autre.... Il n'était pas aveugle mais, c'était comme voir dans une bouteille d'eau. C'était flou et une simple lumière lui faisait terriblement mal. Mais ça faisait du bien. Bien que totalement stone, Megumi fut rassurée. Elle était belle et bien en vie. Elle regardait son corps nue... Totalement blessée... Son bras qu'elle ne pouvait bouger. Elle comprit instantanément qu'elle l'avait perdu mais que cette bonne femme avait fait des miracles.

Jine la laissa se reposer toute une nuit. Hélas, notre mage eut bien du mal à trouver le sommeil. Elle avait besoin de rester éveillée. Après tout, elle avait eu très peur de la mort qu'elle avait approché de trop près. C'était pour elle, une épreuve énormissime. Bizarrement à son tout premier réveil, elle ne souvenait de rien. Mais cette nuit-là, tout lui revenait petit à petit. Comme des visions. Les membres de Fire Cliff, Anima, son sacrifice, Jack... Mais alors, le monstre avait-il été vaincu ?

Le matin se leva... Mais où était-elle ? Eh bien Megumi se trouvait dans une ville et un pays étranger à Fiore. Bien loin de son pays natal. Elle était dans une infirmerie, celle de la ville. Elle était seule dans sa chambre car elle était en soin intensif. Cependant,  dans cette infirmerie logeait énormément de blessés. Jine vint alors lui rendre visite. Cette fois-ci, la jeune femme se leva. Elle était assise sur le lit. Mais d'énorme douleur lui prenait un peu partout. Sa tête tournait tellement ça faisait longtemps qu'elle ne s'était pas levée.*

- Tu n'as pas dormi on dirait.
- Non....
- Tu devrais te reposer alors. Tu es encore fragile, il est un peu trop tôt pour te lever.
- Mon bras... Pourquoi je ne peux pas le  bouger...
- Tu l'avais perdu mais je l'ai recousue grâce à mes files magiques. Avec un peu de magie, j'ai pu reconstituer les nerfs et un peu les os. Mais il va falloir du temps et de l'entrainement avant de pouvoir le bouger. Je peux faire des miracles mais avec un peu d'aide...
- Pourquoi ?
- Mmmh ?
- Pourquoi m'avoir soigner. J'aurai dû mourir...
- C'est mon job gamine... Reposes toi.
- Mon oeil me fait mal.
- Je sais bien... Je vais te trouver quelque chose pour éviter ce genre de réaction. Mais reposes toi. Dès demain, si tu marches, je te transfert de chambre. Tu seras mieux installée et tu pourras te balader un peu dans le jardin de l'infirmerie.

*Sans trop broncher, Megumi se rallongea. Cette fois-ci, elle s'endormit paisiblement. Avec des douleurs certes, mais s'endormit. Elle était exténuée et ça pouvait se comprendre. D'un autre côté, elle était aussi soulagée. Soulagée d'être en vie et de pouvoir retrouver ceux qu'elle aimait. Enfin, si Anima n'avait pas tout détruit.... Le lendemain encore, la mage de lumière se réveilla. Cette fois-ci, elle pouvait marcher. Se lever était une lourde épreuve. Mais, elle réussit. Des homme vint la chercher avec un fauteil roulant. Jine était là, à nouveau. Avec un cache oeil plutôt beau dans les mains. Il était tout en cuir, assez costaud et s'attachait avec une lanière. A l'intérieur, il y avait des pierres magiques. C'était étrange.*

- Tenez, mettez vous dans le fauteuil.
- Voilà ce que je t'avais promis.
- C'est quoi ? Un cache oeil ? J'aurai préféré un truc de pirate.
- Oh, on a de l'humour aujourd'hui à ce que je vois. Je te le laisse te le mettre seule...
- ...
- Ah oui,, t'as qu'une main c'est vrai !
- Vous le savez très bien.
- En effet, et comme je suis généreuse, je te le mets. *Enfile le cache oeil* Il te va plutôt bien.
- C'est ça, foutez vous de ma gueule.
- Je ne plaisante pas... Regarde *tends un mirroir*
- Mouais... Bon au moins, je vois que mon visage n'a pas souffert... *lève le cache oeil pour regarder son autre oeil.* Pourquoi il est bleu ?
- Je ne sais pas. Il n'est pas aveugle, ça n'a rien à voir avec ton problème de vue.
- Je vois... *souri*

*Pourquoi elle souriait ? Elle est folle ? Megumi rebaissa son cache oeil. Les infirmiers l'installèrent dans une nouvelle chambre. Avec des fenêtres et une jolie vue sur le jardin. Il était magnifique. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas vu un paysage aussi beau. La dernière fois, c'était apocalyptique. Et même ses rêves étaient terrifiants.

Maintenant, je vais vous expliquer pourquoi la jeune femme esquissa un joli sourire. Tout simplement parce que pour la première fois de sa vie, elle vit la vraie couleur de ses yeux. En effet, sa magie absorbe toutes les couleurs de son corps. Et étant élevé comme assassine et machine de guerre, elle n'avait jamais eu l'occasion de le constater. Surtout que sa magie lui a été transmise très tôt. Ses yeux étaient donc bleus ? Un si joli bleu ressemblant au ciel. Non même mieux que le ciel encore. C'était assez indescriptible mais il était magnifique ce bleue. Dommage qu'il faille porter un cache oeil.

Elle resta là, assise sur une chaise, contempler le paysage. Mais étrangement, un sentiment de nostalgie l'envahit. Megumi se sentait triste. Oui, elle pensait à tout ceux que Fire Cliff et elle voulait les revoir. Elle voulait aussi revoir Jack mais dans cet état... Que voulez vous faire ? La jeune femme était incapable de marcher plus de 10 minutes.Alors voyager durant des heures...

Les semaines passèrent à nouveau. La jeune femme apprit la destruction du conseil de magie, des villes et des guildes. Elle ne put s'empêcher de fondre en larme. S'inquiétant énormément pour ses amis, sa famille... C'est une chose qui la motiva à remarcher... Revivre et s'entrainer. Un mois venait de s'écouler. Megumi pouvait désormais bouger quelques doigts. Mais son oeil ne guérissait pas. Pourtant, les pierres magiques à l'intérieur du cache oeil faisait en sorte de le soigner, lentement certes, mais sûrement.

Il lui était difficile d'utiliser pleinement sa magie. Son bras était réellement handicapant. De même que son oeil. Tout était à refaire et elle avait un niveau d'un mage, pas débutant, mais un mage basique... C'était difficile d'accepter une telle baisse de puissance. Elle fit alors des coups de blues, des coups de déprime... De nostalgie... Mais d'un côté, elle avait peur de rentrer. De se montrer dans cet état et faire comprendre qu'elle était faible désormais. Megumi se sentait presque inutile... Un jour d'entrainement, et toujours en séjour à l'infirmerie, Jine vint lui parler.*

-Light speed- -Cogne dans un arbre- Putain j'y arrive pas... Mon bras me fait trop mal fait chier !
- Un peu de patience !
- Jine ?! *se retourne brusquement*
- Ca va revenir mais ne force pas trop. Tu étais mage dans une guilde avant non ?
- Oui... Mais je crois que ce genre de carrière est terminée pour moi.
- Mais non. Il te suffit juste de faire attention à ton bras. C'est sûr que durant une bonne année voire plus, si on te le tire, on te l'arrache. Il est trop fragile.
- On peut me l'arracher ?! Hey mais c'est dégueulasse !
- A vrai dire, si tu forces trop dessus comme tu le fais là, tu peux aussi te l'arracher toute seule.
- Oulà, c'est sérieux là ?
- Très sérieux.
- C'est sûr, ma carrière de mage est foutue.... Mais j'sais faire que ça ! Enfin, j'peux faire que ça... Personne ne veut de moi mis à part les guildes.
- Mmmh, ne t'inquiètes pas. En ville, il y a un forgerons? Il pourra te faire une bonne épaulière. Si tu protèges ton bras, tout se passeras bien.
- Vous croyez ?
- Je suis médecin. J'ai vu des cas bien pire que le tiens.
- Du genre ?
- J'ai reconstitué les deux jambes d'un homme. Et je peux t'assurer que ce n'était pas gagné. Aujourd'hui, il est un mage de renommé.
- Sérieux ?
- Plus que sérieuse. Allez suis moi, je t'invite à déjeuner en ville.
- J'ai le droit de sortir maintenant ?
- C'est moi le médecin, donc oui.
- Cool.

*Les deux femmes partirent de la clinique. Jine emmena Megumi dans une petite taverne. Il n'y avait pas beaucoup de monde et l'ambiance était sympathique. Ca faisait vraiment plaisir à la jeune femme de sortir. Enfin un peu de changement ! Puis voilà un bon déjeuner comme elle en a pas eu depuis longtemps. A l'infirmerie, c'était totalement dégueulasse ! Voire pire ! Comme à son habitude, la mange voulait manger comme une acharnée.... Mais il y avait comme une contrainte... Oui, son autre bras l'énervait énormément et ça l'empêchait de manger vite. Et lpus ça l'énervait, moins elle y arrivait. Finalement, une scène ridicule se produisit. La vieille femme l'aida à manger et coupa ses aliments. Comme une gosse. C'était humiliant pour elle, mais bon... La faim passe avant tout et je peux vous dire qu'après avoir tirer la tronche, il ne lui fallu pas beaucoup de temps pour s'acharner sur son repas. *

- Dis moi, tu ne m'as toujours pas dit ton nom et ton prénom.
- Mwegwumi
- ON NE PARLE PAS LA BOUCHE PLEINE !
- Ah oui pardon... Megumi, je m'appelle Megumi Bloemster.
- Tu viens d'où précisement.
- Heu, de Fiore.
- Quelle guilde ?
- Vous posez beaucuop de questions.
- Je t'ai sauvé la vie et je t'ai payé un repas. Tu me dois bien ça.
- Pas faux... En réalité, je viens de Fire Cliff. C'est une guilde indépendante.
- Tu veux dire que tu es une mage sombre ?
- Sombre sombre... CWAY VITE FWAIT DIT !
- La bouche....
- Hum hum.... Au yeux du conseil oui, je l'étais. Mais sinon...
- Tu as tué des gens.
- ... Cette question...
- Tu dois me répondre.
- Non
- Tu mens. Je connais ces tatouages.
- d'où ?
- Notre pays est profondément religieux, on serait fou de ne pas les connaître. C'est une écriture religieuse, très ancienne. C'est une magie sainte.
- Oui c'est ça...
- On est au courant qu'elle a été détourner par certains...
- Détourné ?
- Oui, cette magie, elle servait à soigner, apaisé à l'origine. On dit qu...
- Qu'elle a été transmise par des saints blablabla. Je le sais tout ça.
- NE ME COUPE PAS LA PAROLE
- Oui madame ! Pardon madame.
- Tu as tué donc ?
- Hélas.
- Combien.
- Je sais pas.
- Combien ????
- pff, 5 ou 6.
- C'est beaucoup. Tu regrettes ?
- Non. Bon, j'ai remplie mon contrat là non ?
- Heureusement que je n'ai pas eu le choix...
- Moué. Je pourrais rentrer quand chez moi ?
- Quand tu veux. 
- ok... Je vais aller voir le forgerons.
- Je dois m'en aller de mon côté. Reviens au plus vite à l'infirmerie. Je n'ai pas envie de regretter de t'avoir fait sortit.
- A vos ordre chef.
- Cesses tes gamineries...
- Oui chef...
- Les jeunes...

*Oui, la jeune femme faisait tout pour agacer Jine. A vrai dire, elle n'avait pas supporter ses questions. C'était sa manière à elle de se venger. Megumi partit donc de la taverne et trouva le forgerons. En effet, ce dernier pouvait lui faire une épaulière qui protégerait son bras de la pire catastrophe. Cependant, cette épaulière ne servirait à rien d'autre. Il lui montra quelque modèle et choisit celui qu'elle préférait. Mais comment allait-elle payée ? Eh bien c'est Jine qui offrait donc bon ! Généreuse la vieille.

Quelques jours s'écoulèrent, la jeune femme avait enfin son épaulière. Elle reprenait du poil de la bête et s'entrainait un peu. Cependant, elle ne récupérait toujours pas l'usage de son bras. Juste les doigts pour le moment. En plus, l'épaulière était trop lourde mais la protégeait au moins. Megumi faisait en sorte de s'entrainer avec pour s'y habituer. Son cache oeil aussi, c'était comme si elle l'avait toujours porté. Quoi que par contre, c'était pas comme si elle avait que l'usage d'un seul oeil. Elle avait bien du mal à s'adapter à son point mort.

Hélas, quelques semaines plus tard, des mages vinrent la chercher. Accompagnée de Jine et d'une femme blonde. C'était l'ancien maître de Waterfall, du moins, le maître actuel de Waterfall lorsque la guilde était encore en morceau. Crystal, accompagné de garde du conseil et de Jine.*

- Numéro 2 ?
- Génial, en plus on m'appelle encore comme un chien.
- Vous avez plus d'humour que ce chère Jack Chisoku à ce que je vois.
- Oui, je suis le clown du couple en général.
- Vous avouez donc être en couple avec Jack Chisoku.
- Ca dépend, vous le voyez à mes côtés ? Juste un sex friend vous voyez. J'ai des besoins. Me dites pas que vous tirez jamais des coups vous ?

*Ne vous en faites pas, la mage ne pensait pas une seule seconde ce qu'elle pensait de Jack. Cependant, il fallait qu'elle se protège. Si elle avouait qu'elle sortait avec, il y avait de quoi aller en prison. Ça voudrait dire qu'elle complote avec un recherché. Mais attendez, ils foutent quoi les mages du conseil de Fiore ici ?*

- Bon, vous me voulez quoi ?
- C'est une extradition.
- Ok je vois. En quel honneur ?
- Vous êtes soupçonnée d'avoir libérer Anima.
- Megumi, ne fait pas de bêtise.
- Je vois...
- Ne tentez pas de partir... Ca ne ferait que confirmer nos doutes.
- Je ne partirais pas. Allez, mettez moi vos plus jolis bracelets. J'ai toujours rêvé de les avoir.
- Ah, ça avait pas déjà été le cas avant ?
- Ils me manquaient terriblement.
- Comme Jack Chisoku ?
- Oh il est bon au lit vous savez, mais y'en a plein d'autres. A plus Jine, et merci pour tout ! 

*Pour ceux qui ne savent pas, une extradition, c'est lorsqu'un pays réclame une personne pour le juger. Cette personne se trouvant dans un autre pays. La jeune femme retourna ainsi à Fiore. Elle eu l'occasion de découvrir le conseil de magie temporaire. En attendant qu'un autre soit reconstruit. Elle put dormir dans une charmante prison et le tout avec de jolis bracelets l'empêchant d'utiliser sa magie. Hélas, le conseil avait énormément de monde. Ce qui fait que son procès était retardée et garder à vue pour longtemps. Dans sa petite cellule, un autre mec. Un brun ténébreux, plutôt beau gosse.*

- T'as de beaux yeux tu sais ?
- C'est ça fou toi de ma gueule ! Hey, attends, on s'est pas déjà croisé toi et moi ?
- Mmmh, je crois pas. Je suis pas très physionomiste. 
- Si si ! A Waterfall ! T'es le mec qu'avait volé dans la banque.
- Moi ?! Voler dans une banque ? JAMAIIIS
- Si si si si  Je me souviens de ta tronche !
- Bon ok j'avoue. C'est moi.
- Ouais ! Qu'est-ce que tu fous là ?
- Comme d'hab, une banque.
- Non sans rire.
- J'ai cambriolé une banque.
- Et tu vas me dire que comme un con, dans une guilde bourré de mage, tu te fais pas choppé, mais dans une putain de banque si ?
- Bah c'pas ma faute, y'avait ce con de monstre ! il a tout fait foiré. J'ai voulu profité de la destruction mais je me suis fait avoir.
- Putain... T'en tiens une belle couche.
- Et toi ?
- Quoi ?
- Bah tu fou quoi ici ? Condamné pour avoir la plus énormes paire de seins ?
- T'es un rigolo toi.
- Non, soupçonné d'avoir libéré Anima. J'en suis persuadée même.
- Oh et voilà l'autre qui se repointe. Mais dis donc, t'en as une belle de prime.
- Vous revoilà. D'ailleurs, vous m'avez toujours pas expliquez en quel honneur.
- Vous étiez responsable de la mission de rang S non ?
- Mouais, mais Nikorasu aussi.
- Mais lui réponds pas idiote ! Tu vas finir accusée à ce rythme là. Attends un avocat.
- Tu veux l'être ?
- Non jamais. Tu rigoles.
- Bon, votre procès se déroulera dans 2 jours. Tenez vous prêtes. Vous avez de la chance, le roi de Seijin et ce... Kassim viennent témoigner en votre faveur.
- Génial. Tout le monde verra ma tronche ? Non parce que sinon, j'aurai pas le temps de survivre à l'extérieur.
- Non, vous serez anonyme. D'ailleurs, c'est pour ça que vous êtes dans une prison banale. Sinon, ce serait trop vite facile à deviner.
- Roh l'autre.
- Un peu d'modestie mon chèèère !
- Quel joie d'être dans la même cellule que vous ma lady !
- Bande d'abrutis...

*Crystal partit de la prison. Trois mois venait de s'écouler. Megumi les terminait dans cette prison. Accompagné de Takeru. Vous me diriez... Ce mec est sympa et au moins, le temps passait vite. Un coup il se faisait un concours de tatouage, qui en avait le plus. Qui avait eu la vie la plus merdique. Ces deux là se rendirent rapidement compte qu'ils avaient un passé plutôt commun ! Hélas, la veille de son procès, le jeune Takeru fit libéré. Ou transférer. A vrai dire, la jeune femme ne le savait pas...

Le jour J enfin arrivé... Megumi fut escorté par des mages du conseil. Attaché, avec une longue cape et une capuche cachant totalement son visage. Son procès visiblement ramanait énormément de monde. C'était dans tous les journaux mais aucune identité n'avait été dévoilé. Qui était le mystérieux accusé ? La voilà, face aux grands mages du conseil. En huis clos... La capuche retiré.... Tout était question de ie ou de mort désormais. Si elle était accusée, la mage de lumière allait être condamnée à mort.*

- Commençons. Pour nous assurez que vous dites la vérité, nous allons vous poser des questions simples. Le jeune mage présent à mes côtés est capable de repérer les mensonges. Alors je vous conseille de ne pas tenter le diable. Etes vous numéro 2 ?
- Oui.
- Est-il exacte que vous ayez appartenu à la guilde Grey Wolf auparavant ?
- C'est exact. J'ai été éduqué par Alexiel Courage Delatour.
- Avez vous trahis Waterfall pour rejoindre Fire Cliff ?
- J'ai en effet rejoins Fire Cliff.
- Etiez vous la responsable de mission de Rang S ?
- Oui.
- Très bien, les témoins s'il vous plait.

*Plusieurs personnes se retrouvaient à la barre. Il y avait des têtes inconnus pour Megumi, par contre, elle reconnu Crystal, le roi de Seijin et Kassim.*

- Parlez mademoiselle. Vous nous dites que Numéro 2 est coupable. Pourquoi ?
- Oui. J'étais en ville avant que tout ça ne commence. Cette femme a alors commencé à être violente et à formé une grande sphère de lumière. Elle voulait nous attaquer pour retrouver les ruines. Une fois partie vers les ruines, ce monstre est apparue.
- Est-ce exact Numéro 2 ?
- Pas tout à fait.
- Kassim, veuillez parler je vous prie.
- C'est vrai qu'elle a été violente. Maintenant, ce n'est pas elle qui a libéré ce démon. Mais un homme, qui a finit dévoré. Elle s'est sacrifié pour protéger ma ville.
- Est-ce exact numéro 2 ?
- C'est exact, j'ai matérialisé mon corps. Et grâce à Jine, je suis en vie.
- Monsieur le Roi, confirmez vous les dires de Kassim.
- Je les confirme. Sur l'honneur de mon pays.
- Crystal, en tant qu'ancien maitre de Waterfall, j'ai accepté votre requête. Vous pouvez poser des questions à Numéro 2. Je rappelle qu'un jury est composé spécifiquement pour ce procès. C'est lui qui décidera de votre culpabilité.
- Merci monsieur. Numéro 2, en tant que responsable de la mission de rang S, vous auriez dû arrêter cet homme. Pourquoi ne pas l'avoir fait ?
- Il était trop tard.
- Très bien. J'ai par contre été au courant d'une certaine affaire. Une femme a été tuée il y a plusieurs mois désormais. Selon mes sources, son coeur aurait été arraché. Et vous étiez près d'elle avant sa mort.
- Ca n'a rien à voir avec ce procès.
- Numéro 2 à raison Crystal.
- Pourtant, vous êtes partis pour la fameuse mission juste après ce meurtre. Si vous êtes capable de tuer une innocente, vous êtes capable de libérer ce monstre pour en tuer des millions. 
- Ca n'a rien à voir.
- Avez vous des témoins pour ce meurtre ?
- Non.
- Alors on ne peut pas l'accuser.
- Très bien, très bien. Jack Chisoku vous a-t-il ordonner de libérer Anima ?
- Non, parce que je ne l'ai pas libéré.
- Pourtant il était votre fiancé ?
- Juste mon maître de guilde.
- Savez vous où il est actuellement ?
- Je n'en sais rien. Il n'était que mon maître. A présent, il n'est plus rien.
- C'est bien dommage parce qu'il est recherché pour avoir fuit le combat contre Anima.
- Quoi ?!
- Quoi, ça vous surprends ?
- ...
- Jack Chisoku est partit lors de la bataille. Pourquoi ? Ne voulait-il pas laisser en vie ce démon ? Que vous avez libérer.
- Impossible.
- Quoi ? Vous le connaissez autant ? Ce n'est que votre maître pourtant.
- ... Je ne sais pas pourquoi il a fuit.
- Vous mentez...
- Je ne sais pas !!!
- Très bien, très bien. Je pense que nous avons terminé.
- Déjà ?!
- Le jury se prononcera dès demain matin. Je vous prie de regagner votre cellule. Crystal, je vous laisse l'accompagner.
- Avec joie.

*Le coeur de Megumi battait à la chamade. Jack avait fuit le combat ? Mais pourquoi ?! Elle s'était battue jusqu'au bout ! Elle avait risqué sa vie et lui... Il a fuit ?! Avec sa puissante ! La jeune femme ne pouvait pas rester dans le doute. Il fallait qu'elle s'en sorte. Il fallait qu'elle le retrouve pour avoir des explications. Mais elle devait patienter. La nuit allait être longue et elle avait peur désormais. Elle ne pouvait pas partir comme ça... Sans savoir pourquoi. Dans sa voiture, Crystal était à ses côtés pour éviter toute fuite. Mais cette femme en profita pour torturer mentalement Megumi.*

- Nikorasu est décédé.
- Quoi ?!
- Il s'est sacrifié pour arrêter Anima près d'Onibus.
- non.... NON NON NON !
- Mais je vous rassure, votre amant est toujours en vie.
- Il est où ?
- Ah ! Je vois qu'on avoue un peu.
- Je n'ai rien avoué. Je veux savoir pourquoi il a fuit.
- juste un lâche.
- Pourquoi m'accusez vous alors si vous pensez que c'est un lâche et pas un meurtrier ?
- C'est un lâche, et un meurtrier, mais j'ai promis de lui pourrir la vie. Et si tu es condamnée à mort...
- Vous êtes... *commence à pleurer*
- Pauvre chou. Allez bonne nuit ! Profites de tes dernières heures.

*La nuit avait été longue pour la jeune femme. A vrai dire, pour le jury aussi. Il fallait qu'il se décide sur son sort ! Et ce n'était pas évident. Megumi ne savait pas ce qui l'empêchait de dormir. Jack le lâche ou la peine de mort qui lui pend au nez ? Elle était en colère, terriblement en colère. Elle se sentait trahis par cette fuite ! Pourquoi ! Elle n'avait pas connu le mage de vitesse comme ça. Contre Kanashi, il n'avait pas abandonné. Il s'était battu ! Et là, il s'est enfuit ? La mage de lumière avait la haine. Elle ne put dormir de la nuit. Le matin de leva. Il était 5heure, le soleil était peu présent mais là quand même. Les gardes vinrent la chercher et la voilà à nouveau devant les membres du conseil et le jury. Crystal aussi était là. Le sourire aux lèvres. Etait-ce un signe ? Un signe de victoire ?*

- Numéro 2, vous êtes soupçonnée d'avoir libérer volontairement Anima et d'avoir juste avant ce crime contre l'humanité, assassinée une femme. Le jury a pris sa décision. Monsieur le juré, veuillez nous faire part de la décision.
- Monsieur le président du Conseil de Magie, le juré à décidé suite à l'examen des témoignages, des dires de Madame Crystal et des dossiers qui nous sont confiés, que Numéro 2...
- Putain putain....
- N'est pas coupable. En effet, plusieurs témoins ont rapporté un homme comme coupable. 
- Quoi ?!
- Aaaaaah ! AHAAHHAHAHAHAHAHAHA *rire de soulagement*
- Cessez de rigoler Numéro 2
- Pardon, ça fait juste du bien.
- Cependant...
- Eh merde...
- Même s'il y a un manque de témoignage, nous pensons que Numéro 2 est potentiellement coupable du meurtre de Madame Suki. Le problème tends surtout au fait qu'elle est récidiviste et à rejoins une nouvelle fois une guilde sombre. Nous suggérons pour prouver son innocence avec une surveillance de Numéro 2. Ainsi, nous nous assurerons aussi qu'elle ne rejoins pas à nouveau le côté des mages sombres.
- Expliquez vous.
- Un bracelet de Lacryma pour savoir où Numéro 2 se situe. Elle ne pourrait franchir les zones qu'elle voudrait. Le tout, dans une durée de 8 mois. Afin que nous puissions constater qu'elle n'est pas une meurtrière.
- Je vois. Nous suivons cette recommandation. Numéro 2, vous êtes donc sous surveillance pour une durée de 8 mois.
- Si ce n'est que ça.

*Les gardes détachèrent la jeune femme et lui rendit tout son équipement. Elle povuait désormais utiliser sa magie. Hélas, elle avait un bracelet en lachryma autours du poignet. De ce fait, on savait tout le temps où elle se trouvait et elle ne pouvait pas dépasser une certaine limite. Les membres du conseil imposèrent une nouvelle restriction.*

- Nous vous demandons de rester à Hakobe. Il y a une guilde là-bas. Si vous êtes recrutée... Le maître pourra sous sa responsabilité, vous autoriser à  vous déplacer durant les missions. Cependant, sans guilde, vous ne pourrez pas vous déplacer autre part qu'entre Hakobe et Harujion, ni sortir du pays. 
- Merci. Au revoir !
- Nous vous avons à l'oeil
- - Crystal vint chuchoter à l'oreille de Megumi- C'est bon pour cette fois mais t'as pas intérêt à ce que je te croise avec le Jack. 
- Bon courage !

*C'est ainsi que la jeune femme partit du conseil temporaire, direction Hakobe. Un bracelet entre les mains. Trouver une guilde était son premier objectif. Elle pourrait ensuite se refaire la main en combat. S'adapter à sa nouvelle vue et surtout... Retrouver correctement l'usage de son bras et retrouver Jack. Elle voulait des explications, des preuves.... Elle avait du mal à y croire. Cependant, elle avait un autre but en tête avant de partir à la recherche de son fiancé. Elle voulait s'assurer que son frère était vivant. Yuki, était-il en vie ?

Vous le saurez dans un prochain post... Qui sera le dernier.*

HJ : je ferai revenir mon perso une fois que j'aurai terminé ce RP.

megumi
Messages: 1592
Team et Anciens
HJ : Post court, mais je verrai si je rajoute des détails plus tard. Ou encore un autre post o/


*4 mois, oui, cela faisait 4 mois qu'Anima avait ravagé Earthland. Et une petite seulement que Megumi fut libéré. Elle ne pouvait pas aller où elle le voulait mais un endroit c'est certain elle le pouvait : le village où se trouvait Yuki et sa famille. Pour information, Yuki est le numéro 3. Un des autres enfants avec qui elle a grandit et qu'elle a aidé à s'échapper. C'est grâce à lui qu'elle est libre aujourd'hui, parce que c'est tout simplement lui qui l'a aidé à prendre conscience qu'elle n'était pas qu'une machine. En un sens, il a une très grande importance dans la vie de la jeune femme. La marche avait été difficile pour elle. Décidément, elle avait perdue beaucoup de ses facultés. Elle ariva dans le village... Il était en ruine... Comme dans ses cauchemars, le paysage était apocalyptique.*

- Yuki non !

*Megumi couru vers la maison de son frère. Le tout en s'essoufflant plus rapidement que les autres fois. Ses poumons aussi avaient pris chère, il fallait de l'entrainement pour récupérer tout ça. Mais bon, arrivé une fois devant la maison... Plus rien... C'était une catastrophe. Le village était fantôme. Il y avait encore toutes les affaires de la petite famille. Aucune personne ne semblait avoir survécu ici... Même pas un pauvre chat. La jeune femme utilisa ses pouvoirs pour débarrasser quelques gros morceau de maison. Hélas, elle retrouva un premier corps, en décomposition depuis bien des mois. Cette odeur et cette vue la fit... Tout banalement vomir.*

- Impossible...

*Ce n'était pas le corps de Yuki, pas encore, mais celui de ses enfants. Et autant vous dire que s'il y avait ses enfants, il y avait aussi Yuk dans un coin. La jeune femme s'éloigna de la maison. Pour tout banalement vomir... C'était trop difficile. Son coeur battait à la chamade. Elle savait à quoi s'attendre. A vrai dire, c'était tellement affreux qu'elle n'arrivait même pas à pleurer. Elle était bien trop en colère. Pourquoi ! Pourquoi ! Pourquoi elle a tout perdu pendant que des connards on même pas une cicatrice ! C'est tout ce qu'elle se disait ! Après un bon quart d'heure, la mage de lumière dégagea les cadavres. Elle trouva ensuite la mère, puis les grands parents... Puis enfin... Son frère.

La jeune femme fini par pleurer. Elle caressa le visage de son frère, elle le regarda et lui ferma ses yeux déjà bien décomposé. Elle ne pouvait s'empêcher de le regarder. En pleurant. Lui dire adieu. C'était une épreuve terrible. Au fond, elle espérait qu'il se réveille. Prit d'une sorte de folie, la jeune femme commença à secouer le corps inerte de l'homme.*


Yuki. Yuki ! Réveilles toi ! Lève toi. LEVES TOI ! 

*Pourquoi elle faisait ça ? Elle le savait très bien, il ne se lèverait pas... Il était mort de l'explosion qu'avait provoqué un énième souffle d'Anima. C'était la fin... La fin de celui qu'elle avait toujours protégé. Et que pour une fois, elle ne put le protéger. Megumi restait là, à caresser la joue de son frère durant des heures et des heures. Elle pleurait. Elle pleurait comme jamais on ne l'avait vu. Elle ne pouvait pas s'empêcher de crier de douleur. La douleur que l'on ressent lorsqu'on perd un membre de sa famille. Un sentiment de rancoeur l'envahit. Pourquoi ? Pourquoi lui ! Elle avait la haine. Elle imaginait déjà tout ses amis dans cet état. Elle s'en voulait, de ne pas avoir pu le protéger. Elle en voulait à Jack qui avait fuit ! Tout en espérant que Cyrstal mentait.

Quelques longues heures passèrent... La jeune femme les avaient tous aligné sur le sol. Elle finit par creuser des trous. Des sales trous. De toute manière, que voulez vous qu'elle fasse de plus ? Il n'y avait plus rien et elle sait qu'ils auraient tous voulu être ici. Dans leur village, les uns à côté des autres. Ca lui prit plusieurs jours pour faire tout ça. Elle perdit tellement patience qu'elle défonça le sol avec sa magie. Megumi les enterra dignement et se servit dans leur maison. Du seul souvenir qu'il restait. Une photo, puis un pendentif qu'elle mit dans une poche. 

Sur la tombe de son frère, elle avait tout simplement marqué "les fleurs fânent en hiver et renaissent au printemps". Tout simplement parce qu'ils avaient choisis leur nom ensemble. Un nom "Bloem" qui voulait dire fleur parce qu'ils voulaient tous les deux une nouvelle vie. Une vie où ils n'étaient pas des assassins ou des mages noirs. Une vie où ils seraient heureux et libre. Et ils avaient réussis ! Ils avaient tout repris à zéro, ensemble, jusqu'à se séparer un jour... Megumi ne l'oubliera jamais.

La mage de lumière était réellement en colère. Elle voulait tout casser, retrouver ce monstre et le tuer. Mais elle ne pouvait rien faire mis à part subir la douleur d'une telle perte. Durant quelques jours, la jeune femme dormit dans le village abandonné mais les gardes vinrent la chercher. Son bracelet s'était illuminé d'une manière un peu étrange*

- Numéro 2...
- Ca va j'ai compris... Je restais juste ici pour me recueillir.
- Je suis désolé... Mais nous devons vous escorter à Hakobe. 
- Pas grave, de toute manière... J'allais m'en aller.

* Finalement, les gardes l'escortèrent jusqu'aux abords d'Hakobe. Une ville qu'elle n'avait jamais visiter auparavant. C'était plutôt joli. Ils ne l'ont pas trop embêté. Ils étaient humains après tout. Eux aussi, ils avaient perdu des personnes. Il fallait la comprendre. Mais les ordres sont les ordres. Durant le trajet, la jeune femme réfléchit si elle allait intégrer ou non une guilde. C'était compliqué à dire...

Mais tant pis... La voilà à Hakobe, une capuche pour cacher son visage, un cache œil, une épaulière pour protéger son bras... La voilà totalement méconnaissable cacher sous ses vêtements. Elle voulait tout simplement se faire discrète. Bien qu'au fond, elle espérait retrouver des gens qu'elle aime. Les retrouver vivant. Et non mort. La jeune femme voulait tout simplement retrouver du poil de la bête et ça lui ferait du bien de revoir des amis...*

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page