Forum
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
mirajane14
Messages: 5864
La Cabane Perché


image



Habitante : Nami Blue, mage d'Angel Crow, serveuse à mi-temps dans le hall de la guilde


Emplacement : Au cœur de la forêt d'Hakobe, la malédiction imprégnant les lieux sombres...




 ~ Perché au milieu d'une immense forêt dense, où peu de villageois s'y aventurent, se trouve une petite cabane à une trentaine de mètres du sol. Ses quatre murs en bois gardent la chaleur de l'habitation, des fenêtres sur chacun pour illuminer l'intérieur. Des lanternes diffusant une douce lumière magique, écartant les possibles prédateurs dans les longues nuits d'hiver, sont disposées à la même hauteur que la maisonnée, sur les branches des arbres alentours.



 ~ Un étage et un garde-manger dessus-dessous sont présents, ainsi qu'une petite porte d'entrée face au lac se déployant sous les monts enneigés. En face de cette entrée se trouve un jolie canapé-coussin vert feuille, rappelant la magie de l'occupante des lieux. A sa droite, un petit évier fonctionnel ainsi qu'un petit frigo se reconvertissant en table sur le dessus sont posés côte-à-côte. De l'autre côté de l'endroit réduit se trouve un amoncellement de couvertures aux diverses couleurs, croulant par dessus un matelas douteux. L'endroit est stable et malgré les vents violents de cette forêt, la structure reste en place, même après un ouragan ! 



 ~ Devant la porte d'entrée se trouve une petite avancée, autour du tronc de l'arbre porteur, où trône l'unique chaise de la maisonnée.



 ~ Pour ce qui est des WC et d'une possible douche, le lac en face est très utile. Une petite cabane restreinte est disposée à une dizaine de centimètres du lac glacé, les toilettes s'y trouvant. Pour ce qui est d'une douche, il suffit de faire chauffer un seau d'eau sur le feu constamment allumé en bas de l'arbre. 



 ~ Pour arriver à la cabane, rien de plus simple. Il suffit de lancer une liane autour de la branche soutenant la structure, avant de se hisser. Ni escaliers, ni échelles ornent le grand pin. A vous de vous débrouillez par vos propres moyens !










Bienvenue ! 



- Edité le 24/10/2015 à 21:10 -

image
mirajane14
Messages: 5864
* Nami passa voir sa nouvelle maison. Enfin ! Elle s'appocha doucement, émerveillée par la neige qui tombait sur le toit. Le feu éternel laissait entrevoir la pluie d'épines de sapin au sol, elle approcha ses mains pour se réchauffer. Levant les yeux vers le petit balcon qui surplombait la rive, elle fit apparaître une liane pour grimper jusqu'en haut. La liane s'accrocha à une branche plus haute que la maison et s'enroula en un cout laps de temps, la faisant sursauter et voler dans les airs en des milliêmes de secondes. *

- AAAAAaaaaahhhhhh.....

* Elle ferma les yeux et pria pour s'en sortir vivante, lâchant la liane pour atterir à genoux sur le plancher du balcon. Ouvrant un seul oeil pour se situer, Nami resta bloquée face à la beauté du paysage. On apercevait encore le haut des plus grandes attractions au loin, l'écho de son cri résonant dans le creux des montagnes alentours. Elle rampa jusqu'à la porte et s'enferma dedans, histoire de reprendre ses esprits. *

- Faudra que je revois ce système de monté, dis donc.... Mais... C'est quoi ça ?!

* En effet, posé bien en évidence sur le matelas douteux qu'elle avait trainait un uniforme de serveuse. Elle sursauta en comprenant que depuis le début, un uniforme était obligatoire et qu'elle avait fait son travail illégalement... Nami sauta sur ses pieds et enfila rapidement son uniforme, lissant un peu la jupe et couru jusqu'à la porte. Elle sauta à pieds joints dans le tas de neige au sol et piqua un sprint vers la guilde, osant espérer que personne ne lui en tiendrait rigueur. *




HJ : enfin un post chez moi o/ C'bon je peux payer le loyer maintenant !

image
Dragon suprême
Messages: 5060
Contributeur
HJ: Voilà le quatrième post du périple sans fin de Gama XD

*Après un rapide passage à la gare où il a laissé ses bagages, Gama s'était alors dirigé vers les bois proches d'Haboke. Toute la neige se trouvant sur les branches ne lui inspirait pas confiance parce qu'il avait peur de finir enseveli sous plusieurs kilos de neige. Après une vingtaine de minutes dans la forêt enneigée notre sabreur commençait à avoir un peu froid. C'est alors qu'il aperçut un feu à proximité d'un grand arbre. Il décida de s'en approcher en s'attendant à trouver quelqu'un près de ce feu, sauf que Gama était seul dans ce coin perdu près du lac. Il prit quelques instants pour se réchauffer tout en étant surpris de sa solitude. Quand il eut un peu plus chaud le sabreur décida de faire un peu le tour de l'arbre. Rien de bien particulier jusqu'à ce qu'il lève les yeux vers la cime de l'arbre: c'est là qu'il aperçut l'habitation perchée au milieu des arbres. Il refit le tour de l'arbre pour trouver un moyen d'y accéder: nada ! Rien ! Comme il est un peu curieux Gama décida de dégainer son sabre, de le changer en eau grâce à -Tanryû Hibaku- et s'accrocha à une branche en hauteur tout en diminuant la longueur du fouet pour se hisser. Il arriva ensuite sur l'avancée de la maison couverte d'une neige fine. Continuant la visite Gama ne put qu'être stupéfait du paysage. Le lac formait un beau panorama. Il entra ensuite dans la maison après un:*

-Excusez-moi, il y a quelqu'un ?

*Il ne reçut pas de réponse et en pensant que c'était peut être un repaire d'enfants (je crois qu'il a oublié que c'est à 30 mètres de haut...) il passa la porte en la fermant derrière lui pour ne pas refroidir l'intérieur. Ce qui est sûr c'est qu'il a vite fait le tour de la cabane, qu'il trouvait très joli d'ailleurs, surtout avec le canapé vert-feuille alors que dehors c'est tout blanc. Tout d'un coup une ampoule s'alluma dans son esprit:*

-Attends... comment je vais faire pour redescendre moi ?... -il réfléchit un peu sur la question- ben je ferais comme quand je suis arrivé... Par contre j'ai un peu sommeil moi... je vais peut être me reposer un peu maintenant que je suis ici !

*Sans se faire prier Gama se dirigea vers le canapé, retira ses sabres de sa ceinture pour les poser contre un mur, et se coucha. Il se retourna plusieurs fois sur lui-même en essayant de trouver le sommeil. Il réussi néanmoins à s'endormir au bout d'un moment.*

HJ Post fait avec l'accord de mirajane14

image
Jeu: Fire Emblem fates
mirajane14
Messages: 5864
* Le brouhaha de la moto était impossible à oublier. Tous les habitants de la ville allaient rapidement en avoir marre de ce bruit incessant, qui de plus secouait la neige tombante et créait des rafales de neige. Sans plus de cérémonies, elle arriva en bas de sa cabane, essayant de se rappeler le "frein", comme lui avait expliquer le gentil concessionnaire. Droite ou gauche ? Gauche ou droite ? Voyant qu'elle arrivait très près de sa cabane, elle decida.... Et appuya sur l'accélérateur. Ouvrant en grands ses mirettes, elle appuya de toute force sur l'autre, sur le frein. La moto s'arrêta brusquement, un peu plus loin. Elle ferma un instant les yeux, reprenant son souffle alors que son coeur battait à la chamade. Nami descendit de l'engin, le poussant jusqu'au feu. Mais quelque chose clochait.... Ddes traces de pas étaient encore présentes autour de sa maison, alors que ca faisioait un bon moment qu'elle n'était pas venue.... De plus, ses pas auraient êtes ensevelis sous la neige, ce qui l'a dit arriver à la conclusion suivante : un intrus était rentre chez elle par effraction. Elle fronca les sourcils, réchauffant un peu ses mains en claquant son regard sur le dessous de la structure en bois. Discrètement, elle invoqua une liane et se hissa sur le petit balcon, écoutant pour entendre un bruit ... Rien ne se faisait entendre, si ce n'est le bruit du vent entre les arbres et l'eau à quelques mètres de la. La serveuse ouvrit doucement la porte, ouvrant en grand ses yeux en apercevant une personne qui dormait. Aaaaah un intrus !! J'aurai du marquer que c'était MA maison... Vite, une poêle! Elle s'arma de le-dit objet, prête à en découdre malgré sa robe. L'intrus ronfla et se tourna de l'autre côté, laissant apercevoir son visage : le sabreur ex-membre de la guilde était encore là, et pas partit ! Elle abaissa son arme, s'approchant un peu plus, s'arrêtant au milieu de la pièce en apercevant les armes de son ami. C'était bien lui, non mais oh il ne se gênait pas! Elle haussa les epaules, de tournant pour attraper des habits. Elle s'habilla rapidement d'un pantalon et d'un pull , attrapant un bonnet qu'elle s'empressa d'enfiler sur ses cheveux enneigés et s'assit à terre face au mage. Il semblait bien dormir, elle regarda un peu' le plafond, cherchant une solution. Que fallait il faire ?! Elle murmura doucement, agitant une main devant ses paupières.

Gama..? Qu'est ce que tu fais la ? 


* Nami fronca les sourcils, avant d'attraper ses épaules et de la secouer./*


Eh oh ! Réveille toi ! Tu ronfles !

- Edité le 29/04/2016 à 15:31 -

image
Dragon suprême
Messages: 5060
Contributeur
HJ: sympa le réveil...

*Durant tout le temps qu'il dormait Gama ne se doutait pas une seule seconde que Nami avait eu le temps de rentrer chez elle et l'avait menacé avec une poêle. En ce moment il semblait bien dormir (je ne sais pas de quoi il rêve mais ça ne semble pas désagréable...) Mais il était quand même un peu perturbé; je pense qu'il ressent la présence de Nami à ses côtés d'une façon ou d'une autre. Lors de la première tentative de réveil Gama ne bougea même pas d'un millimètre du canapé, n'entendit pas la question et grommela un peu. Comme l'essai était peu concluant la deuxième option était le secouage de prunier. Gama n'ouvrait pas les yeux mais commença à s'éveiller:*

-d'une voix endormie- -Mais qu'est-ce qui ce passe encore...

*Quand il compris enfin qu'il s'était endormi et que quelqu'un essayait de le réveiller, il pensa à un ennemi (mais pourquoi bon sang ?!?! ) et se jeta sur "l'assaillante" et la fit tomber sur le dos (vu qu'elle était assise par terre et près de Gama ce n'est pas impossible) et il se retrouva sur elle prêt à la maitriser, en lui tenant déjà le poignet et en ayant déjà le visage proche de celui de la mage:*

-Qui essaie de... -la reconnait- Nami ? Qu'est-ce que tu fiches ici ? Ah tiens t'as plus ta belle robe...

*Se posant alors un tas de questions il oublia carrément comment ils étaient en ce moment. Et il était clair qu'ils n'avaient pas la place pour se battre dans cette cabane.*

HJ: Mon Dieu je ne pense qu'à faire du fan service c'est horrible...

image
Jeu: Fire Emblem fates
mirajane14
Messages: 5864
HJ : un réveil tout en douceur .... x)

* La seconde méthode était manifestement plus efficace ! Le sabreur grogna un peu, sans ouvrir les yeux tandis que Nami attendait patiemment qu'il se réveille. Dire qu'elle le croyait définitivement parti... Elle soupira un peu, regardant distraitement le mage étendu dans son canapé, avant de se faire plaquer au sol. Elle ferma les yeux très fort, son dos amortissant le choc brutal et prit peur. Mais qu'est ce qui se passe, à la fin ?! Sentant le souffle de Gama sur son visage, elle ouvrir un oeil, espérant le faire revenir à la raison. Mais il n'eut pas besoin de son aide, en effet le sabreur la reconnue et s'empressa de lui demander ce qu'elle faisait la. Elle détourna le regard, observant le peu de poussière qui se déposait au sol après cette tornade de mouvements. *

Hum, oui je me suis changée...


* La pauvre Nami peureuse lança un regard triste vers son acolyte, bougeant un peu ses poignets sans parvenir a se libérer. Elle plongea son regard dans celui de Gama, restant quelques instants à observer la couleur de ses iris. Une larme coula, silencieuse comme la mort, sur sa tempe. Sa lèvre inférieure tremblota, tandis qu'elle essayait d'imprimer à jamais les traits de son ami dans son cerveau. Elle lui sourit, leurs deux visages presque collés et, fermant les yeux, elle appuya son front contre le sien. D'une voix toute douce, elle chuchota une question, du moins un souhait. *


Gama.... Je t'en supplie, reste... Dis moi que tu restes.... 




image
Dragon suprême
Messages: 5060
Contributeur
*Après avoir renversé Nami, cette dernière était pétrifié au point de ne pas ouvrir les yeux avant un moment. C'est là que Gama pu apercevoir pour la première fois leur éclat d'aussi près. Mais elle détourna vite le regard, au grand regret de Gama. Son cœur cédera-t-il aujourd'hui ou non ? Grande question... Et il semblerait que dans la confusion elle ait oublié de répondre à quelques questions mais passons, Gama n'en avait presque plus rien à faire. Ils étaient si proche l'un de l'autre que quelqu'un de plus timide aurait trouvé ça gênant, mais ce n'était pas le cas de Gama, bouleversé par d'autres sentiments. Il avait du mal à soutenir le regard de désespoir que Nami lui lançait, les larmes lui montèrent aux yeux sans qu'il ne le veuille et elles glissèrent sur ses joues avant d'atterrir une par une sur celles de Nami. Il n'a jamais connu de telle situation et était complètement perdu. Il sentit alors une pression sur son front et compris alors que c'était son amie. Il répondit entre deux sanglots non maîtrisés:*

-Pourquoi il faut que tu remues le couteau dans la plaie ? -snif- ça rend tout plus difficile... pourquoi donc... -snif-

*La pierre qui enveloppait son cœur se fissura, laissant apercevoir une nouvelle facette de son âme. (Dans cette configuration j'ai plus beaucoup de possibilité d'actions moi...) Un sentiment qu'il n'avait jamais ressenti avant l'envahi. Dans son esprit c'est comme s'il était en train de flotter dans les airs dans un espace infini. Son cœur s'accéléra et... il finit par laisser tomber sa tête sur l'épaule de Nami pour pleurer... Il lâcha les poignets de la mages et s'agrippa au pull de cette dernière. Il se sent tellement triste et désemparé à l'heure actuelle... Nami fait quelque chose tu es la première fille à le faire pleurer !!!*

HJ: qui s'attendait à une scène de baiser ^^ ?

- Edité le 01/05/2016 à 10:46 -

image
Jeu: Fire Emblem fates
mirajane14
Messages: 5864
HJ : il faut vraiment que j'aille dormir..... 

* Elle s'étonna de voir perler des lames au coin des yeux de son ami, et sourit tristement en sentant des larmes tomber sur ses joues. La pauvre mage était de plus en plus désemparée par ce qu'il se passait et, tiraillée entre l'angoisse de ne plus jamais voir ses fossettes, son sourire, son ombre passant les portes de la guilde, et le besoin de le consoler, elle posa doucement une main sur sa joue lorsqu'il lâcha ses poignets. Doucement, tranquillement, elle caressa sa joue, ses cheveux, essayant de calmer la peur de Gama. Il pleura, s'accrochant à son pull tandis qu'elle fixait le plafond, ne voulant plus entendre le son de l'aiguille qui continuait son chemin, inlassablement. Ses pleurs se calmèrent peu à peu, au même titre que les battements de coeur, elle attarda sa main sur la joue de ce dernier, relevant un peu son buste pour qu'il se releve légèrement. (le fan service est dans la place) Attrapant son visage entre ses mains, Nami plongea son regard émeraude dans celui de son partenaire, leurs souffles se mélangeant à cause de leur proximité. Elle chercha quelque chose dans son regard, dans ses iris  larmoyantes, tenant délicatement son visage entre ses doigts glaces par le froid hivernal à l'extérieur. Lentement, doucement, elle approcha son visage de celui de son ami, lentement, doucement, sa respiration  s'accéléra, son souffle devint plus rapide, les battements rapides de son coeur s'entendant légèrement dans le silence régnant et, encore plus delicatement, ses lèvres effleurèrent celles du sabreur. Elle se recula de quelques millimètres, ne sachant pas comment il allait réagir, baissant son regard vers le plancher, les joues légèrement rougissante. Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, n'osant plus croiser le regard de son acolyte à quelques millimètres de ça. *

Ne m'oublie pas, Gama... -lui jetant un rapide regard- Dis... Dis quelque chose.... 


* Nami haussa les épaules, peureuse de l'avoir étonné, frusqué, énervé ou pire encore de l'avoir dégouté... Elle voulut poser ses mains sur son visage, ou encore mieux se cacher, changer d'identité et de profession, ou tout simplement savoir si ses sentiments étaient... Réciproques ? Elle n'en demandait peut être pas tant, à l'heure des adieux. *


- Edité le 01/05/2016 à 03:16 -

image
Dragon suprême
Messages: 5060
Contributeur
HJ: Tu me pousses à bout là !!! Mon cœur va me lâcher

*Gama était malheureux avec tout les sentiments contradictoires qu'il ressentait à ce moment et rassuré à la fois parce qu'il avait quelqu'un à ses côtés. La main de son amie sur la joue l’apaisait un peu mais il ne savait plus trop quoi faire à présent: il pleurait maintenant sur l'épaule de son amie et se sentait aussi faible d'un chiot égaré. C'est sans mal que Nami le redressa. Les mains de la mage aux lianes sur le visage du sabreur empêchait se dernier de s'enfuir (il aura pu facilement mais il était trop troublé ) Ses yeux marrons embuées de larmes se plongèrent dans ceux de Nami. Il laissait son amie se rapprocher d'avantage de lui sans la retenir. Quand ils furent si près au point de sentir la chaleur du visage de l'autre Gama avait en tête des images de couple qu'ils apercevaient en ville qui avaient ce genre d'attitude (il n'y avait jamais réfléchit jusqu'à maintenant) Le cœur de Gama battait la chamade. Nami vient rompre le silence.*

-Après tout ça il est impossible que je t'oublies Nami.

*Les pensées de Gama s'enchainaient à toute allure et dans un mouvement en avant tout à fait volontaire il prit dans ses bras et *kiss scene* Le cerveau de Gama carburait d'un coup au ralenti, tout comme il l'avait l'impression que les secondes ne défilaient plus. Au bout d'un temps inconnu Gama éloigna enfin son visage de celui de Nami mais n'osant pas croiser son regard il posa sa tête sur l'épaule de son amie et la serra un peu plus contre lui, rouge comme pourrait l'être Kayla (dans un manga on verrait une scène où cette dernière éternue XD).*

-C'est à cause de toi... non, c'est grâce à toi qu'on en est arrivé là...

HJ: j'ai peur d'en avoir trop fait honnêtement...

image
Jeu: Fire Emblem fates
mirajane14
Messages: 5864
HJ : je t'avoue que c'est le but xD Le fan service est présent, je crois ! 


* Une phrase anodine lui fit plaisir, elle se sentait plus libérée de ce poids. Même si rien n'avait explicitement dit, il était sur que la jeune fille avait quelques sentiments à l'encontre du mage dans ses bras. Nami le regarda doucement, un sourire idiot ancré sur ses lèvres. Il l'attrapa à nouveau, s'accrochant à ses épaules et l'embrassa réellement. Elle sourit, heureuse mais se sentant terriblement bête. Bête de ne pas s'être avouer mutuellement leurs sentiments plus tôt ? Mieux valait maintenant que jamais... Discrètement, elle glissa sa main dans la sienne tandis qu'il se cachait dans son pull. Elle fourra son visage dans ses cheveux, reprenant peu à peu son souffle. Calmement, son coeur se calma et elle esquissa un sourire en entendant la dernière phrase du sabreur. Ses yeux se fermèrent lentement, elle dit d'une petite voix ensommeillée. *

Envois moi une lettre. Non. Des lettres à chaque nouvelle étape de ton voyage. Je resterai ici, à attendre la fin de ton périple. 


* Nami ouvrit ses mirettes, relevant la tête du sabreur en souriant légèrement. Une ultime fois, elle déposa ses lèvres contre sa bouche, signant un baiser d'adieu et croisant ses doigts dans sa main. Elle ferma ses yeux, sa tête tomba sur l'épaule de Gama alors que son souffle s'apaisait. *


-en murmurant d'une voix ensomeillée- Je... Je ne dirais pas les trois petits mots... J'attendrai ton retour avec impatience, et c'est lorsque que tu reviendras définitivement à mes côtes que je.. Que je... T'avouerai.. 


* Elle rougit un peu, cachant sa tête dans le creux de son cou. Sa respiration s'adoucit et elle se laissa transporter dans les bras de Morphée. *






image
Dragon suprême
Messages: 5060
Contributeur
*Ce rapprochement avait fait plus de bien à Gama qu'il ne l'avait imaginé. Dommage que ce ne soit que lorsque Gama parte qu'ils comprennent ce qu'il ressentent l'un pour l'autre... Alors qu'ils sont l'un dans les bras de l'autre leurs cœurs battaient à l'unisson. Gama laissa Nami lui prendre la main sans comprendre la beauté de ce geste. Le sabreur sentit chez sa partenaire un petit coup de fatigue:*

-Nami... Bien sûr que je t'enverrais des lettres.

*Après un ultime baiser de sa part, Gama retient Nami de tomber alors que cette dernière venait de s'endormir après tout ces derniers événements.*

-Tu es si mignonne quand tu dors.

*Gama la serra un peu plus fort contre lui et finis par la déposer doucement sur le canapé. Il replaça quelques mèches qui se trouvaient sur le visage de Nami et lui fit un bisou sur le front. Il se mit à genoux devant le canapé et prit les mains de son amie dans les siennes, les collant alors à son visage en commençant une prière à un Dieu auquel il ne croyait pas vraiment. Il lâcha alors les mains de Nami et se releva.*

-J'espère de tout cœur qu'on se reverra.

*Gama récupéra ses sabres, les remit à sa ceinture, et se dirigea vers la porte. Mais son regard fut attiré par un objet accroché à un porte-manteau: la robe que Nami portait il y a encore peu de temps. Le sabreur se rapprocha et la décrocha pour vérifier son état. Après l'avoir observé il décida de l'emporter avec lui, en guise de souvenir (rappelons que Gama avait déjà offert sa tenue de bal à la serveuse). J'espère qu'elle ne le prendra pas mal. Il ouvra la porte de la cabane, la robe sur l'épaule, et jeta un dernier regard tendre vers son amie endormie. Il descendit alors de l'arbre en accrochant son fouet d'eau à une branche et disparu dans la forêt enneigée.*

[...]
*Quelques temps après, Nami reçut une lettre à sa cabane:*

"Chère Ma très chère Nami,
J'espère que tu te portes bien. Comme promis je t'envoie cette lettre. Je me suis permis d'emporter la robe que tu portais lors de notre dernière soirée. Vu son état je ne suis pas sûr que tu l'aurais remise...(et j'espère que tu as gardé ma tenue précieusement) Je suis en ce moment dans la partie Est de Fiore, du côté de Magnolia. Si tu veux m'écrire il te faudra (là j'y ai pas trop réfléchit mais on dit qu'il a trouvé un moyen.) Je compte sur toi pour ne pas révéler ce qui s'est passé dans ta cabane. Et tu dirais bien à tout les autres membres de la guilde que j'ai passé de supers moments en leur compagnie. Mais je crois que mes meilleurs souvenirs seront ceux passés avec toi.
Magiquement votre,
Gama Nakagane"

HJ: voilà qui clôt officiellement l'histoire de Gama à Angel Crow, j'espère qu'elle vous a plu !


- Edité le 01/05/2016 à 16:16 -

image
Jeu: Fire Emblem fates
mirajane14
Messages: 5864
HJ : à jamais ! Et voilà une "veuve" triste qui va revenir à la guilde .... On sent la bonne ambiance d'ici o/

* L'après-midi était bien entamé lorsque la jeune fille bougea un peu. Son bras s'étira un peu, elle se tourna dans l'autre sens, sentant le tissu doux de son canapé. Un rayon de soleil vint chatouiller sa joue, elle se figea face à l'assaut des souvenirs qui remontaient a la surface. Nami serra ses poings, plissant ses paupières en priant pour que tout ne soit que le fruit de son imagination. Lentement, elle ouvrit un oeil, apercevant qu'elle était belle et bien dans son canapé. Ne s'était elle pas endormie au sol ? Cette suggestion confirma toutes ses craintes : son ami était réellement parti. Sa main rencontra le pendentif qu'il lui avait offert juste avant le bal, tandis qu'elle se relevait légèrement, à la recherche d'un quelconque indice. Peut être était il simplement ... Dans le placard ? Elle partit en silence ouvrir l'objet en question, ne trouvant que des habits à elle et pas trace d'une quelconque forme humaine de type sabreur. Doucement, elle se retourna vers le fond de sa cabane, ne voyant pas la moindre trace de Gama. Les larmes arrivèrent peu à peu à ses yeux, elle frotta ses paupières avec le dos de sa main, en colère. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? N'aurait il pas pu partir dans un an ? Dans un siècle ? Attrapant une paire de sandales, elle courrier vers la sortie. Hors de question de se morfondre dans un endroit où tout lui rappelait les derniers instants passés avec son ami. Non pas simplement son ami, mais bien plus que ça. Elle soupira, refermant la porte avant d'apercevoir une lettre déposée au bas de sa porte. Nami l'attrapa, n'osant pas lire les derniers mots de cette amitié. Elle fit passer le papier entre ses doigts, sans jamais l'ouvrir. Dans un sursaut, elle fourra la lettre dans la poche de la veste de costume que lui avait donné le Sabreur. Sautant au sol, elle s'avança vers la moto rouge bordeaux, les épaules baissés. *

Pas maintenant.... Il faut que je fasse le vide, que je me change les idées...


* s'embarquant sur l'engin, elle prit la direction de la ville, résistant à fondre en larmes, la lettre non ouverte trottant dans son esprit.*

image

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page