Forum
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
Fairy-tail
Messages: 4323
Le soleil se levait à peine quand Hûryô quitta la guilde et prit la route à destination d'un lieu qui le rendait nostalgique, un lieu de recueil où les souvenirs ne tarderaient pas à affluer même plus, un lieu ou sa vie avait été bouleversé dans le bon sens. Cet endroit n'était autre que le mont reculé où son maitre l'avait formé à la magie. Rien qu'en y pensant, le visage souriant de l'élémentaliste devenait monotone et même triste, c'est pourquoi il tenait à y aller, pour faire le vide et en profiter pour se recueillir sur la tombe qu'il avait lui même fait à son effigie.

Il marchait donc, encore et encore dans les collines, plaines et montagnes escarpées où sans une magie approprié, il serait impossible de passer. Cela faisait à présent deux jours qu'il marchait, s'orientant par sa simple mémoire et se nourrissant uniquement des quelques fruits qui pouvaient lui tomber sous la main soit très peu. Pour s'abreuver, il avait juste à trouver un cours d'eau formé par la fonte des neiges et se pencher pour boire l'eau d'une pureté sans égal.

La nuit, il ne dormait guère et reprenait la marche dans la nuit, simplement éclairé par une petite flamme posée sur sa main. La fatigue se montrait déjà alors quand il eut atteint le quatrième jours de marche, tandis qu'il grimpait sur une paroi rocheuse presque lisse, il bascula en arrière, ses muscles ne tenant plus et perdu connaissance suite à la chute libre qui aboutie par un choque brutal de sa tête contre le sol.

Lorsqu'il se réveilla, il reprit la route, faisant abstraction de son mal et se disant que la douleur allait de toute façon bien finir par passer. Deux jours plus tard, la nuit tombée, il finit par arriver au sommet du mont, épuisé et à bout de force. Il s'empressa de regagner la tombe de son maitre mais lorsqu'il arrivera, le sort semblait s'acharner contre lui puis-ce qu'une troupe de trois mages étaient en train de creuser à cette endroit pour piller les vestiges de ce défunt vieille homme.
La rage d'Hûryô ne se fit pas attendre et il saute sur l'un d'eux en lui brûlant par la même occasion le visage grâce à la flamme qu'il gardait dans sa main pour s'éclairer.


-Qu'est-ce que vous croyez faire ?!!

Les deux autres se retournèrent alors, près à utiliser leur magie tandis que la cible brûlée d'Hûryô le repoussa pour se lever et se mettre lui même en position d'attaque. Le plus grand dit alors.

-On exerce notre profession gamin, pilleur de tombe héhé.
-Une profession tu dis ? Vous allez de toute façon mourir !
-Tu as bien entendu, une profession. Sais-tu combien de merveilles magiques avons-nous trouvé en déterrant des vieux croutons ? T'es qui toi d'abord ?

S'énervant encore plus devant les propos outrancier de l'homme, Hûryô murmura simplement.

-Qui je suis ? La personne qui va vous faire payer de votre vie vos activités et l'attaque sur CETTE tombe là.

Il leur fondit alors dessus et ne pouvant étrangement pas invoquer ses armes, -peut-être à cause du troisième homme qui s'était assis et regardait fixement Hûryô en incantant- il fendit l'air avec la tranche de sa main et trois ondes de vent chargèrent les hommes.

-Aku...
-Oui !

Le dénommé Aku, brûlé au visage, se posta devant un et créa ce qui semblait être un trou devant lui dans lequel entrèrent les lames de vent avant de faire un autre trou juste derrière Hûryô qui se prit alors de plein fouet son attaque. Il se releva rapidement et embrassant ses mains, il forma une boule de feu qu'il projeta d'un coup de pied sur le plus grand. Ce dernier disparu dans une brume et taillada à mainte reprise Hûryô qui ne voyait rien autour de lui. Il tomba alors  sur les genoux, en manque de force après tant de jours de marche et encore plus affaiblis par les attaques qu'il venait d'encaisser.

Quoi qu'il tentait de faire, Aku créait des trous et lui renvoyé toutes ses attaques tandis que le mage restait en retrait bloqué ses armes et que le troisième disparaissait dans de la brume et soit protéger Aku en cas de danger, soit portait de lourd coup. Le sort en fut ainsi, Hûryô atteint ses limites et finit par tomber à plat ventre, tailladé et meurtris. Les pilleurs le laissèrent exprès en vie pour qu'il assiste à la dépouille de son maitre, impuissant et baignent dans son propre sang.

Riant diaboliquement, ils finirent de creuser et sortirent le squelette de son maitre qu'ils laissèrent tomber juste à côté. Le sang d'Hûryô se glaça, ses prunelles se meurtrit et pour la deuxième fois de sa vie, -Première fois pour la meurt de son maitre- des larmes inondèrent les joues du Waterfallien. Il ne pouvait rien faire alors que ce qui restait de l'homme qui lui avait tout appris était vulgairement sortit du tombeau et mis à même le sol. Très vite sa vision devint flou et dans une dernière larme, son cœur arrêta de battre.

Quand il rouvrit les yeux, son maitre était devant lui. Il souriait et le fixait. Hûryô demanda alors.

-Suis-je mort ?
-Non, ce n'est pas encore ton heure.
-Qu'est-ce que...
-Chut ! Écoute moi, la terre aura gain de cause, "Rock'n'roll" en sera la cause.
-Quoi ? Pourquoi tu disparais ? Attend !!!!!!!!!!!

*Se relève d'un coup et regarde autour de lui*
Hein mais...

Hûryô suait à grosses gouttes et son cœur battait la chamade. Que s'était-il passé ? Il regarda autour de lui, un ravin entouré de deux grosses parois rocheuses.

Un cauchemar ? ...

Il essuya la larme qui avait coulé durant son sommeil et se releva, en prenant conscience de sa fatigue lui avait joué de mauvais tour. Il n'était tout de même pas rassuré et dans sa tête il se dit "et si...". Rien d'autre ne suffit pour le faire remonter à pleine vitesse la paroi et reprendre la route en courant de toutes ses forces. Il ne savait pas combien de temps il avait dormi et donc s'inquiéter, "et si ça allait réellement se passer ?". Essoufflé, il finit par arrivé. Étrangement les pilleurs étaient bien là et s'apprêtaient à creuser. Le scénario se répéta devant la stupéfaction caché d'Hûryô jusqu'au moment où l'élémentaliste tombe à genoux.

"La terre aura gain de cause, "Rock'n'roll" en sera la cause." Je suis censé faire quelque chose avec ça ?

Tandis qu'une attaque allait lui être portée, il prononça bêtement "Rock'n'Roll". De très gros bloques de terre sortirent de la terre et tandis que certain se fixèrent à Hûryô pour former une armure de terre, une multitude d'autres restèrent en lévitation. L'attaque de l'homme fut donc annulé et il retourna auprès de ses deux compagnons en disant.

-C'est quoi ça ?

Hûryô comprit qu'une nouvelle technique venait de lui être apprise et il saute donc sur les gros rochers qui lévitaient. Il se plaça à leur sommet et en leur portant de gros coups de pieds, les bloques tombèrent en chute libre sur les trois hommes. Aku s'interposa mais son trou ne fut pas assez grand pour prendre le rocher et se boucha donc tandis que les autres écrasèrent les trois pilleurs. A bout de force, Hûryô profita de sa victoire pour laisser tomber toutes les bloques lévitant, lui y compris. Le bloques reprirent leur place dans la terre et lui s'avança de la tombe de son maitre encore intact tandis que l'armure de terre se dissipait. Il se posta humblement devant elle et y déposa un rocher, symbolique avant de sourire et de partir pour la guilde.

Pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ? A boucher son trou ...
En tout cas, merci maitre...

HJ: Voilà ! J'attend vos commentaires ^^.


- Edité le 26/12/2010 à 15:55 -

image
En couple avec Akyl
yonda
Messages: 6459
Team et Anciens
hj c'est validé. c'est déjà mieux que le première que tu avais fais hein. ^^

image
Mykel
Messages: 666
J'aime bien l'histoire ^^
Désolé de ne pas l'avoir vu et lu avant ^^'

image
 
Mike Raven
Akajitsu
Messages: 1825
Je n'aime pas particulièrement les histoire comme cela, mais là j'aime bien.

Citation :
"Ce que les yeux voient est sûr, les paroles que l'ont rapporte ne sont pas forcément vraies" - Marc Aurèle

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page