Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Quêtes personnelles
Bataille non prévue au menu
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
Nichaos83
Messages: 3320
Team et Anciens
HJ: je précise : c'est Niko qui fait la narration d’une action passée il y a déjà quelques mois.

Légende:
Nikorasu
Leïla
Jiro
Celir
Guix
Mère de Nikorasu (1 et 2): vous comprendrez.
Autre

---------
*Et voilà... Quand même j'ai toujours eu la mauvaise habitude de m'attirer des ennuis! D'ailleurs être entré à Waterfall aura été ma plus grande erreur de ce côté là. Mais quelle joyeuse guilde de barges quand même! C'est aussi ma plus grande réussite. Mais je vous avoue: pas possible d'enchaîner les missions, entre Kanashi ou Kartas et Firecliff, et ben on est gâté. Mais là je m'éloigne un peu du sujet. Cadrons un peu la scène : on se trouve sur un aéronef magique, un peu comme le Christina de Blue Pegasus. La scène se situe plus précisément dans le cockpit, un mage était aux commandes tandis que d’autres vérifiaient le bon fonctionnement de l’appareil. On pouvait entendre de part et d’autres des coups de canons, on pouvait sentir le cramé. Bref, la mort semblait bien présente dans cet affrontement… Mais quel est cet affrontement ? Un homme habillé tout en noir avec une longue chevelure noire entra. Il se donnait un peu un air de corbeau à vrai dire.*

Rapport de situation ?

*Un des mages présent sorti une fiche et lui répondit en haussant la voix afin qu’il puisse se faire entendre dans tout ce brouhaha*

Les boucliers magiques sont à leur limite : 7,9%. Non, 6,4% maintenant. Nos munitions diminuent rapidement, quant à nos lachrymas de propulsion ils n’ont pas été trop endommagé et marchent encore jusqu’à 89% de leur capacité maximale. Sur nos 5 canons se trouvant sur le côté latéral gauche, il n'y en a qu’un qui soit complètement hors service. Le bouclier a absorbé assez de dommages pour conserver les autres intacts. 

Rapport concernant l’aéronef ennemi !

L’aéronef ennemi semble être dans un plus piteux état. Nous venons de détruire leur bouclier, nous avons libre accès pour des attaques contre la coque. Cependant ils commencent à faire des manœuvres d’esquive et il y à pas à dire leur pilote est doué. Cependant leurs manœuvres purement défensives ne leurs permettent pas d’attaquer, en gros ça stagne. Leurs lachrymas de propulsion ont une énergie plus élevée que les notre à la base, ils sont donc avantagés de ce côté. Leur aéronef est plutôt léger et n’est pas fait pour une confrontation directe… En fait nous n’arrivons pas à analyser leur stratégie, depuis le départ ils ne font qu’attaquer alors qu’ils sont moins puissants.

Bien, et concernant les prisonniers ?

*Un autre homme qui semblait surveiller les écrans des caméras de sécurité lui répondit alors qu’un autre tir de canon se fit entendre.*

Ils sont toujours en fuite, mais en leur fermant la voie avec les portes, nous les dirigeons vers la salle principale comme vous nous l’aviez demandé !

*L’homme en noir s’approcha des écrans comme pour voir par lui-même l’avancée de ces « prisonniers ». Un homme qui semblait être dans la vingtaine et une femme qui semblait être un poil plus jeune couraient de couloir en couloir sans s’arrêter.*

Bien… Bien gahahaha. Celir ne s’est pas encore montré mais cela ne saurait tarder. Nikorasu va droit dans un piège : celui de me trouver, et sa copine est avec lui. Parfait ! Aujourd’hui sera la fin de Celir et son fils, mais ce sera surtout la fin d’Aera Falcon. Aujourd’hui ce sera le renouveau de notre guilde ! Black Soul deviendra une des plus grandes guildes sombres de Fiore !

*A l’unisson tous les mages présents répondirent un « ouais !! ». L’homme en noir sortit à nouveau de la salle, sa longue cape flottant dans l’air. Il se dirigea lui-même vers cette grande salle*

*j'aimerais vous posez une question avant de continuer: Avez-vous déjà vu votre vie défiler devant vos yeux? Il paraît qu'avant de mourir on voit notre vie défiler devant nos yeux en quelques secondes. Je suis toujours vivant, toujours là à emmerder les potes de la guilde et pourtant... Et pourtant... Mais revenons un peu en arrière pour mieux comprendre. Car là tout de suite et maintenant vous ne devez pas comprendre grand chose. Flash-back et compagnie*

Flash-Back

*La scène se passe après que je me sois barré des vacances de Waterfall, mon ami d'enfance, Leïla, m'avait appelé en urgence pour m'indiquer où se trouvait Black Soul, la guilde qui a tué ma famille et surtout ma mère. Jugeant que c'était trop dangereux pour elle de s'infiltrer dans cette guilde noire, j'ai alors décidé de venir la chercher au plus vite. J’étais donc parti de l’hôtel au plus vite sur une moto d’air comprimé. Sur le coup j’avais eu pas mal la classe. J’avais mis une bonne journée pour arriver à notre point de rendez-vous : notre ancienne habitation à moi et Celir, mon maître. Celui qui m'a élevé après le meutre de ma mère. Ce fut ma maison pendant pas mal de temps, 6 ans pour être précis. 6 ans d’entraînement avec Celir, 6 ans de bonheur malgré la fatigue et la difficulté des entraînements, 6 ans de magie. Alalala, ça me rend nostalgique malgré que ça ne se soit pas passé il y a longtemps.*

*Revenons-en au principal sujet : j’approchais alors du flanc de la montagne Sainte-Blanchette. Notre maison était en fait une caverne creusée dans cette même montagne. J’étais alors descendu de la moto pour commencer à escalader le flanc de la montagne enneigée. C’était un peu fatigant mais il y avait pire. J’atteignis enfin la porte incrustée dans la roche. De l’extérieur ça ne payait pas de mine il fallait l’avouer. J’ai alors commencé à ouvrir la porte. Et une fois ouverte qu’est-ce que j’ai vu ? Ben des mecs, dont un tout noir avec une sale tête. Déjà qu’il n’y avait que Celir, Leïla, moi et peut-être d’autres amis très proches de Celir qui connaissions cette caverne aménagée, avec leur sale tête cela n’inspirait pas du tout confiance. En plus j’étais sensé y trouver Leïla*

Gahahaha, bienvenue !

*Oulah, voilà un rire un peu trop poussé. L’homme qui riait se cette façon ressemblait pas mal à un corbeau, vous vous rappelez ? Je l’ai décrit au début. Bon, je continue la description. Mis à part ses fringues toutes noires, il devait mesurer bien 1m 90 minimum, sa musculature le faisait plus ressembler à un gorille plutôt qu’à une asperge, vous voyez le genre ? Il n’a pas de T-shirt, juste sa longue cape. En bref on voit quasiment que ses abdos. Et à ce moment là j’avais rien trouvé d’autre à dire que :*

Vous êtes ici chez moi alors dégagez !

*Il parut bien surpris, mais après avoir laissé échapper un ricanement, il se leva avant d’afficher un grand sourire sarcastique. Il montrait une grande confiance en lui.*

Oh… vas-tu te mesurer à 5 mages dont un maître de guilde ?

*Et voilà, tout était dit et c’était pas bien dur de deviner la suite. Je me retrouvais en présence de 5 mages de Black Soul dont un qui était le maître… En gros… J’avais pas grande chance de gagner en réfléchissant. En parlant de réfléchir, j’activais ma matière grise afin de trouver une échappatoire. Quand même, à peine arrivé, et j'étais déjà dans les emmerdes...*

Et bien et bien ne fait pas cette tête. Tu veux boire quelque chose ? Je me nomme Jiro.

Sur le coup…

*Là, je contenais bien ma colère, j’étais en présence du présumé assassin de ma famille après tout. Je serrais les poings de toute ma force, mais je finis par me résoudre à ne pas me lancer dans un combat dont le pourcentage de chance de m’en sortir avoisinait 0%. Je me suis alors reculé vers la porte par simple précaution*

Queq’ questions me viennent à l’esprit. Premièrement
Même si je connais la réponse
Est-ce vous le salaud qui avez tué ma mère ? Deuxièmement : où est Leïla ?

Gahaha, questions bien prévisibles. Je vais donc éclairer ta lanterne : J’ai tué ta famille, quant à Leïla… Elle doit se balader quelque part… Dans une cage Gahahaha.

*Les 4 mages qui l’accompagnaient ricanèrent. Ils semblaient bien confiants quant au fait d’être accompagné par un puissant mage. Cela se sentait que l’imposant maître de guilde était fort, bien trop fort pour moi à l’époque. Et même bien plus fort que moi tel que je le suis maintenant Rang S ou pas. A sa réponse, j’aurais bien voulu lui en coller une même si c’était pour ne pas faire de dégâts. Mais la voix de la sagesse rattrape presque toujours la réalité, et heureusement la mienne fut bien gentille de me rappeler que ma priorité était de retrouver Leïla*

Et bien *je disais ça en reculant encore plus* Je crois que nous devrions nous quitter, et p**in, qu’est-ce que j’aime pas vos têtes !

*Les 4 mages accompagnant Jiro n’avaient pas l’air d’avoir apprécier… Ils tentèrent de me dégommer à coup de… En fait je m’étais barré tellement rapidement que j’ai pas vraiment fait gaffe à leur magie sur le coup. J’ai juste senti une flamme frôler mes cheveux. Je suis sorti en courant malgré la neige qui ralentissait mes pas. Ayant passé 6 ans de ma vie dans les montagnes, et étant un mage de création, je m’étais initié avec Celir à l’art du snowboard. Coup de bol ! C’était un bon moyen de me barrer*

-Pressure Make : Snowboard-

*J’avais créé un snowboard sous mes pieds et commencé à descendre la pente à toute vitesse. Je faisais de bons gros virages pour leur donner un minimum d’angle d’attaque, et surtout j’esquivais les bouts de roche qui dépassaient. Mais je me rendis compte que ça ne servait à rien vu qu’ils ne me poursuivaient pas du tout. Pourquoi ? A ce moment j’en savais encore rien du tout. J’ai recommencé à faire chauffer mon cerveau, si je faisais rien qu’une petite erreur je me ferai attraper et ainsi je n’aurait plus aucune chance de délivrer Leïla*

Bon… J’ai Black Soul à m’a poursuite, ils retiennent Leïla prisonnière, et j’ai aucun moyen de la localiser… La merde ! Bon j’y réfléchirai mieux une fois que je me serai échappé. D’ailleurs j’aurais pensé avoir plus de mal à me barrer… Oh la m…

*Pourquoi est-ce que j’avais pensé ça ? Ben j’entendis une grosse explosion plus en hauteur. Et une grosse explosion en hauteur sur le flanc d’une montagne enneigée ça donne quoi hein ? Je vous le donne entre mille : une*

Avalanche ??!!

*Ah bah j’avais du être surpris sur le coup. Il faut dire que faire du ski ou du snowboard c’est sympa… Mais en faire avec une avalanche et quelques mages derrière ça l’est moins. D’ailleurs en parlant des mages noirs : ils devaient être à l’abri dans la caverne, il avait juste à attendre que le travail de la coulée de neige se fasse. Mais c’était sous-estimer un mage d’air comprimé.*

-Pressure Make : Jet Pack-

*J’ai alors créé un Jet pack d’air comprimé dans mon dos, et avec la sortie d’air en dessous j’ai commencé à m’élever progressivement mais sûrement. Malheureusement j’allais pas m’en sortir aussi facilement. Il y eut une autre explosion : au-dessus de moi. Le souffle me fit perdre l’équilibre surtout que c’était pas facile de contrôler un jet pack sans être un mage de vent à proprement parler. Je m’étais alors scratché comme une poire par terre me faisant emporter par l’avalanche. Dans mes derniers instants de lucidité j’avais réussi à me souvenir qu’avant cette explosion il y eut une petite étincelle bleutée qui avait volé juste au-dessus de moi. Malheureusement j’avais sombré dans l’inconscience… Une heure plus tard je m’étais réveillé. Dur dur le réveil d’ailleurs, j’entendais une voix qui gu… Criait de toutes ses forces juste à côté de moi*

Niko… Nikorasu !... Nikorasu Kinokikubo !!

Ouais ouais mais… je suis où là ?

Imbécilé ! Tu te souviens de rien ?

Que… Leïla ?!!

Il était temps que tu réagisses ! Tu t’es fais capturé par Jiro et tu as été envoyé ici.

Ça va, j’ai peut-être un mal de crâne pas possible, j’étais peut-être KO, mais je suis pas si con pour ne pas comprendre la situation quand même.

Ah j’avais pourtant cru qu’avec ton intelligence habituelle…

C’est un vrai plaisir de te retrouver Leïla.

Merci hihi

C’était ironique…

Ah…

*Après ces retrouvailles « charmantes », j’avais commencé à détaillé ce qui m’entourait. Nous étions enfermé chacun dans une cage qui devait faire deux m^3. Ces cages étaient entreposées dans une salle d’environ 10 m^3. J’étais enchaîné ou plus précisément menotté tout comme Leïla. Ces menottes avaient l’air de perturber notre flux magique, il était donc impossible d’utiliser la magie à ce moment précis. Etait-ce la fin pour nous ? Mais pourquoi nous avaient-ils gardés en vie pour l’instant ? La porte grinça comme si elle n’avait pas servis depuis plusieurs siècles, Jiro entra avec deux autres personnes, sûrement des mages elles aussi*

Bienvenue ! Oui, bienvenue dans mon aéronef gahaha.

*Il commençait vraiment à me souler avec ces grands rires bien inutiles. Il semblait hilare dans un sens, mais il reprenait direct son sérieux juste après. Enfin, première nouvelle « utile » parce que Leïla avait pas donné énormément d’informations, on se trouvait sur un aéronef.*

Quand allez-vous nous relâcher ?

*Si j’avais eu les mains libres sur le coup, je me serais caché la tête en entendant la question stupide de Leïla… Non mais c’était pas une lumière quand elle s’y mettait. D’ailleurs Jiro arqua un sourcil puis commença à se pouffer jusqu’à limite s’étouffer. Puis il arrêta de se retenir et éclata d’un rire bien sonore  une fois de plus. Il était carrément en train d’en pleurer tellement il en riait*

Gahahahaha[…] ahaha. Trop marrant, j’ai rien entendu d’aussi marrant depuis longtemps Leïla chéri.

Chéri ? Mais tu veux une baffe ?

Tu peux toujours essayer, mais c’est pas sûr que tu y arrives.

*Prenant le relais, je m’étais relevé en posant la question suivante :*


C’est quoi votre but en nous prenant en otage ? Pourquoi ne pas nous tuer?

Gahaha, voilà une bonne question Nikorasu. A vrai dire en ce moment nous voulons un affrontement direct avec une guilde légale du nom d’Aera Falcon. Le conseil leur permet de nous mettre des bâtons dans les roues indirectement. Ils sont donc obligé de se cacher pour éviter un affrontement direct avec nous, et faut avouer que ça nous soule. Pour les faire sortir de leur terrier il fallait donc un appât. Et c’est là que vous entrez en scène vous deux.

*Il nous pointa du doigt. Mais je fus surpris et étonné car je ne voyais toujours pas ce que je faisais dans ce conflit. Au départ j’avais pensé que si j’avais été capturé c’était uniquement parce qu’ils savaient que j’étais à leur recherche… Apparemment ce n’était pas le cas*

Et j’ai quoi à voir avec cette guilde ? Je ne la connais même pas.

*Jiro haussa les deux sourcils ce coup-ci mais garda son sérieux. Il continua*

Tu as été l’élève de Celir Kokel non ? Depuis trois ans il est devenu maître de guilde.

Celir ?

Voilà, vous savez tout, ou plutôt vous avez toutes les clés pour comprendre héhé. Il n’y a plus qu’à attendre que ce bon vieux Celir se montre géhéhéhé. Ah oui, Nikorasu… Ton frère est ici et il est impatient de te revoir.

*Petite explication concernant mon frère : il a été porté disparut après la grande explosion qui s’est produite alors que j’avais 10 ans, j’étais le seul survivant mais à part ça tous les membres de ma famille étaient mort… Sauf Guix (mon frère) qui avait disparut. D’ailleurs, j’avais conclut que Jiro devait être un mage des explosions*

Guix ? Guix est là ?!

T’inquiètes pas nabot, vous devriez avoir le temps de discuter bientôt gahahaha.

*Il sortit avec les deux gardes en faisant claquer la porte, on pouvait encore l’entendre rigoler dans le couloir. Je m’étais rassit, il était inutile d’essayer d’ouvrir la cage par la force. Il valait mieux continuer d’utiliser ma tête. Ce n’était pas vraiment le cas de Leïla qui s’impatientait déjà à ce que je fasse quelque chose pour nous sortir de ce boxons*


T’attend quoi pour nous libérer ?

J’réfléchis…

*Malheureusement rien ne me venait en tête, sans magie c’était mission impossible, en plus je n’avais aucun objet dans mes poches pouvait servir à crocheter mes menottes. En plus je suis pas initié à crocheter, d’habitude dans un cas pareil je crée une clé et puis basta ! Enfin valait mieux tenter quelque chose*

Leïla t’as une épingle à cheveux ?

Oui, dans ma poche. Attend…

*Elle galéra un peu mais réussi à m’envoyer l’épingle. Cela aurait pu être la clé de la réussite, mais… L’épingle ricocha sur un barreau et partit plus loin dans la salle. Elle était hors de portée maintenant. Sur le coup j’avais eu envie de la tuer quand même. Elle rougit de son erreur et me fis « mille excuses ». Bref, il n’y avait plus grand-chose à faire, il n’y avait plus qu’à attendre… Attendre quoi d’abord ? Ah ouais, j’espérais un miracle sur le coup. Ne me regardez pas comme ça ! Je crois pas en Dieu mais je pouvais faire quoi d’autre ? Leïla me regardait comme si elle attendait autre chose*

Ben quoi ? T’as pas d’autre idée ?

*Là, j’avais commencé à fulminer, elle savait être chiante quand elle s’y mettait. Le pire c’ est qu’elle ne le faisait pas exprès… Mais bon, il fallait que je garde patience*

Bon… On est dans la merde, et il n’y a pas grand-chose à faire sur le coup. Donc pose-toi par terre et attend !

*Je ne savais pas combien de temps avait passé suite à cela. 1 heure peut-être ? Voire même 4 heures ? J’en savais vraiment rien. En plus il y avait un silence de cimetière dans la salle vu que ni Leïla ni moi ne parlions. Puis, un signe, que dis-je ? C’était LE miracle ! J’entendis un quelque chose se poser sur le rebord de la fenêtre. Un oiseau ! Yep yep génial ! Ben sur le coup j’avais vraiment été heureux parce qu’il ne s’agissait pas de n’importe quel oiseau. C’était un oiseau d’air comprimé. Et le seul que je connaissais qui avait une magie d’air comprimé dynamique était Celir. J’ai alors sifflé pour attirer son attention*

Cui cui ?

*Il ne semblait pas comprendre. En fait les créations de mon maître avaient leur propre conscience même si elles étaient « programmées » pour remplir un rôle. J’ai sifflé une nouvelle fois, puis il me remarqua enfin*

Cui cui !

*Il vola en faisant de petits battements d’aile jusqu’à la cage et se posa près des barreaux. Puis il fit de petits sauts pour venir jusqu’à moi. De plus près il ressemblait à un rouge-gorge mais avec un bec un peu plus long. Je lui ai alors montré les menottes et il commença à essayer de les crocheter puis il s’arrêta comme si quelque chose n’allait pas. C’est alors que je compris alors que Leïla semblait complètement larguée*

Mais oui ! Ces menottes perturbent les flux magiques, donc si l’oiseau d’air comprimé reste trop en contact avec le métal il risque de disparaître. A moins qu’il ne fasse vite, il ne risque pas de réussir.

*C’est alors que je lui ai montré la clé près de la porte, elle était tout simplement accrochée à un crochet planté dans le mur. Plus miracle là tu meurs. L’oiseau vola jusque là-bas et récupéra la clé. Il me l’avait alors rapporté. Et voilà comment je m’étais évadé ! Car une fois débarrassé de mes menottes, j’ai alors crée 3 autres clés pour ouvrir les deux cages ainsi que les menottes de Leïla.*

Et ben, bravo pour une fois ! Et bonjour au fait.

*Elle me fit la bise, et moi comme d’hab’ j’avais rougit. En plus c’est simplement une amie la Leïla, mais j’y peux rien si je suis timide moi ! Bref, il était temps de se barrer malheureusement les gardes entrèrent d’un coup*

Mais arrêtez de faire du bru…

Aïe, repérés !

*Bon et bien on va passer ce petit combat, à vrai dire nous allons carrément changer de scène et plus précisément changer d’aéronef. En effet voilà ce qu’il se passait dans l’aéronef d’Aera Falcon. Celir était assis dans un beau fauteuil installé dans le cockpit, entouré par divers mages de sa guilde.*

Celir ! Tu crois qu’il va se débrouiller ton gamin ?

C’est vrai ça ! Pourquoi essayer de le libérer alors qu’il est toujours dans la gueule du loup ?

… Ce petit est encore inexpérimenté justement… Mais il sait se débrouiller pour se barrer en courant ce poltron ! Héhé.

*Les mages qui se trouvaient dans la salle rirent de bon cœur. Celir se leva ce qui atténua les rires, il reprit un air sérieux et reprit finalement la parole.*

Désolé de vous embarquer dans cette histoire, mais sachez que je fais surtout ça pour venger ceux qui ont été blessé et ceux qui sont morts. Je ne fais pas ça uniquement pour mon fils adoptif ! Je fais ça pour tous ceux qui connaissent le désespoir, la mort et l’horreur ! Le conseil ne nous fait agir qu’indirectement depuis le début alors que Black Soul ne font que des conneries ! C’en est assez ! Aujourd’hui ce sera un début pour le renouveau du monde magique.

Il est temps que nous devenions une guilde indépendante.

*Et la une grande clameur s’éleva dans la pièce*

OUAIS !!!
YEAH !!!

*Après quelques minutes de propulsion, l’aéronef de Black Soul fut rattrapé. Le combat allait s’engager d’une minute à l’autre, chaque « navire de guerre » se mit en position latéral et les canons commencèrent à chanter de leur vive voix stridente et bruyante. Au départ les boucliers faisaient leur boulot comme il fallait, mais l’énergie des lachrymas baissaient bien vite. Revenons maintenant à l’intérieur de l’aéronef de Black Soul, là où j’étais en train de me battre moi-même. Et il fallait l’avouer… Je fuyais à toute jambe avec Leïla. Vous auriez fait quoi vous si vous étiez poursuis par je ne sais combien de mages qu’ils soient faibles ou forts ? On dévalait les couloirs à toute vitesse Alors que j’entendis le bruit des canons retentir. Je me suis calé dans un angle de mur et attira Leïla contre moi. Un mage nous tira dessus avec son flingue magique*

-Pressure Make : Shield-

*J’avais alors créé un bouclier d’air comprimé afin de nous défendre des quelques explosions provoquées par les munitions spéciales de ce pistolet*

T’as entendu Leïla ?

Oui, Cette fameuse guilde à dû arriver, et ils doivent eux aussi se trouver dans un aéronef ! Voilà pourquoi ils étaient introuvables dans un sens, ils se déplacent tout le temps !

*Pour une fois elle avait réfléchi avant de parler, cool ! En attendant, nous avions longé le couloir jusqu’à arriver à une bifurcation. A droite il y avait des mages, et à gauche il n’y en avait pas… C’était tout vu, à droite ! Ben Sur le coup j’avais réfléchi en me disant qu’aller à gauche pourrait nous entraîner en plein dans un piège. J’ai alors créé une gatling d’air comprimé et j’avais sulfaté dans le tas. Pour l’instant je n’avais affaire qu’à des sous-fifres, coup de bol. Dans un sens ça commençait à faire beaucoup. Je m’étais attendu à voir débarquer l’autre corbeau (Le maître de Black Soul) mais non… Autant en profiter. On avait commencé à courir une fois encore avec Leïla qui me talonnait. Puis certaines portes commencèrent à se fermer nous empêchant d’aller là où on le voulait.*

Ils doivent essayer de nous forcer à aller à un certain point, et je crois savoir qui on va rencontrer… Mais si on stagne, on va pas trouver de moyen pour sortir. L’idéal serait de trouver le cockpit, de faire le ménage afin de donner l’occasion à Celir et sa guilde d’agir.

Fin du Flash-back

*Et voilà, vous savez comment j’en suis arrivé là. Il est temps de vous dire comment s’est passé l’acte final. Quand même c’est bizarre de se retrouver en plein dans une guerre entre deux guildes, car de base j’ai rien à foutre ici. Enfin si, j’ai mon désir de vengeance, mais ce n’était pas prévu au programme. Revenons-en à mon histoire. Je suis donc arrivé dans une salle, une très grande salle qui devait être la pièce principale de l’aéronef. Et là… Ouille ouille ouille ! A moins que l’on considère que se retrouver en face d’une bonne dizaine de mages est une bonne chose, ben tout allait nickel chrome ! Mais c’était pas vraiment le cas pour moi. En plus c’était pas fini ! Il avait fallu que Jiro le maître de Black Soul se joigne à la fête ! En bref c’était pas cool pour moi. Leïla resta près de moi mais j’arrivais carrément à sentir qu’elle tremblait comme une feuille*

Niko…

Gahahaha, vous êtes fait comme des rats ! A vrai dire laisser deux mages vagabonder dans mon aéronef serait une très mauvaise chose, donc je vous dégomme, je retourne dégommer vos sauveteurs, et tout le monde sera content Gahaha.

Euh… Je propose des négociations ?

Pathétique tu ne trouves pas ?

*Je fis alors volte-face et qu’elle surprise se fut de voir mon frère derrière moi. Ce frère qui avait survécu. Et pire encore, il était donc vrai qu’il aidait le meurtrier de notre famille. J’avais voulu le frapper, lui en coller une bonne en plein dans la face mais sa magie était déjà en action. Pour une raison inconnue je n’arrivais plus à bouger. Et pire encore : je ressentais une énorme douleur au niveau du cerveau. Quelle était donc sa magie ?*

Nikorasu !

Tu t’invites déjà à la fête Guix ?

Il n’y a pas que vous qui avez le droit de jouer avant le véritable combat ?

Jouer ? Je vais te montrer si je suis un jouet…

*J’avais recommencé à bouger, mais la douleur redoubla, et une fois encore je fus immobilisé. La situation était plus que critique. Leïla s’élança vers Guix afin de lui donner des coups de poings… Malheureusement la force c’était pas son truc. Mon frère l’envoya balader d’un revers du bras.*

Leïla !

Pff… Plus pathétique tu meurs. Il y a plus intéressant comme jouet tout de même.

Bah on fait avec ce qu’on a gahahaha

*Là, je fulminais et pourtant je ne pouvais même pas agir. Je vis Jiro concentrer sa magie du coin de l’œil puis il s’arrêta*

Allez-y les gars, je vais pas risquer d’abimer mon aéronef juste pour ça. Tuez d’abord Leïla comme ça je pourrai m’amuser à voir le désespoir du mage d’air comprimé… Gahahaha j’adore le spectacle !

*Puis une explosion se fit au plafond. Cela n’avait pas été provoqué par un coup de canon non, mais une multitude de petits oiseaux d’air comprimé volèrent en direction du groupe de mage. Pris par surprise ils ne purent pas se défendre. Vous allez me demander « comment des oiseaux peuvent-ils blesser ? Surtout des rouges-gorges ? Et bien en fait leurs ailes étaient tranchantes comme des lames de rasoir, en gros la dizaine de mage ne purent rien faire face à la rapidité de ces braves bêtes. Puis, la multitude d’oiseau fonça vers Jiro… Mais ils explosèrent laissant échapper de l’air dans tous les sens. Que ça soit Leïla ou moi, on avait été totalement pris au dépourvu par cette attaque surprise. Et on savait de qui elle venait. Un faucon d’air comprimé entama sa descente dans la grande salle, et sur son dos se trouvait :*

Celir !

*Celir KOKEL ! Maître de Nikorasu et maître de la guilde Aera Falcon. Il fit disparaître le faucon d’air pressurisé et tomba sur ses deux pieds au sol. Un regard… Ah ouais mais ce regard je ne l’avais encore jamais vu. Je savais que sa colère n’était pas dirigée contre moi mais son regard était archi-effrayant. Il vint se placer à mes côtés. Avec cette entrée en scène surprise mon frère avait du arrêter sa magie, j’étais donc libre de mes mouvements*

Yo l’imbécile !

Salut crevard !

*Coup de poing en plein dans ma face ! Bon cela avait été un coup plutôt « sympa » sinon j’aurais volé, je peux vous le garantir !*

Appelle-moi comme ça encore une fois, et je t’assomme pour de bon !

*Ouais en gros il avait voulu dire qu’il allait me tuer. Gloups ! Bon et bien maintenant c’était du 3 contre 2… Quoique valait mieux ne pas faire combattre Leïla. Mais en face j’avais deux magies inconnues alors que nos adversaires savaient pertinemment que nous étions des mages de création d’air comprimé. Un de type dynamique (Celir) et un de type statique (moi).*

Niko, autant te prévenir mais Jiro a une magie d’explosion, la pire magie contre des mages de création. Tu comprends ce que ça veut dire ?

Et bien on va le dégommer… Ou plutôt on n’a pas le choix, si on gagne, tout sera gagné pour ta guilde… D’ailleurs t’aurais pu me le dire que tu étais un maître de guilde.

Oh flemme de faire des efforts pour t’envoyer une lettre ou de t’appeler.

Eh ben… T’as pas changé au moins *dis-je dans un demi-sourire.*

Guix, ne relâche pas ta garde même si nous sommes plus forts.

C’est bien des mages sombres eux ! Tout de suite à dire qu’ils sont plus forts. Bon et bien je crois pouvoir vous aider sur le coup…

*C’était Leïla qui s’était exprimée, elle semblait rassurée de voir Celir présent. Elle ne le connaissait presque pas mais suffisamment pour savoir qu’il était puissant. Mais je venais alors de me souvenir de la nature de la magie de Leïla : c’était une magie de soin. Enfin pas exactement, un mot plus précis aurait été « dopage ».*

Bon, je vais améliorer vos capacités pour vous battre, mais faites gaffe au contrecoup après que l’effet se soit atténué. Remarque pour des grands gaillards comme vous cela ne devrait pas poser de problèmes si j’utilise ce sort qu’une seule fois *Clin d’œil*

Bon aller, il est temps de passer au dernier combat, go !

*Leïla activa son sort, une belle lueur rose commença à émaner de ses paumes de mains jusqu’à ce qu’elle nous atteigne moi et Celir, nos capacités venaient d’être grandement améliorées. Celir fonça vers Jiro, ça allait être un combat entre les deux maîtres de Guilde. Moi j’avais foncé vers Guix, le combat allait opposer deux frères. Celir entama l’affrontement en créant 3 bonnes dizaines de rouges-gorges. Si Jiro pouvait faire exploser nos créations, en faire exploser beaucoup à la fois était plus difficile. Mais intéressons-nous plutôt à mon affrontement. Pas que j’aime parler de moi, je suis pas mégalo mais certaines de mes questions restaient sans réponse*

-Pressure make : Canon-

-J’avais alors créé un canon d’air comprimé et tira une bonne dose d’aiguilles pressurisées vers Mon frère. Guix les esquiva très agilement… Trop même, cela semblait bizarre. Et j’avais beau me creuser la tête mais je ne trouvais pas quelle magie cela pouvait être. Nada, niet, rien.-

Pourquoi ?... Pourquoi l’aider alors qu’il a tué notre famille ?

Tss… Ils me soulaient avec leur « tu deviendras un grand mage de guilde légale ». Black Soul a pour but de supprimer les déchets, les personnes qui n’ont pas de magie. Seul la puissance compte et rien d’autre. J’ai toujours été solitaire et la famille importe peu.

*J’avais eu l’impression d’entendre les raisons les plus nulles au monde, Je ne savais même pas quoi répondre tellement ça paraissait fou. J’étais bouche bée.

-Guix me fonça dessus, j’ai alors utilisé mon canon d’air comprimé afin de le transformer en bouclier. Malheureusement j’ai alors senti une énorme douleur dans ma tête m’empêchant de compléter ma réalisation. Le bouclier fut alors un peu difforme, mais tout de même ! Guix l’éclata en un coup de poing, et facilement en plus. Il m’envoya un coup de pied en pleine poitrine ce qui me fit valser un peu plus loin contre une fenêtre. Elle se fissura sans pour autant se briser.-

Comment tu peux dire de telles conneries ?

C’est pour ça que tu es faible… Il n’y a pas de méchant ou de bon en ce monde, il n’y a que le pouvoir. Le pouvoir sert à dominer les autres, les faibles ne peuvent rien faire et toi tu en fais partis… Tss j’ai carrément honte d’avoir vécu avec toi et notre famille.

5 ans de plus… On ne dirait pourtant pas que…

Je te coupe, mais ne finis pas ta phrase au risque de dire une connerie, nous avons juste une différence de point de vue.

-J’avais alors créé une boule d’air comprimé dans ma main, si Guix pouvait briser mes créations, il ne pourrait rien faire contre du vent purement et simplement. J’ai relâché l’air pressurisé vers l’avant sur mon frère afin de l’envoyer lui-même valser sur un mur. Il ne semblait pas avoir grand-chose. Il fallait que j’arrive à l’atteindre avec un coup d’épée ou un truc du genre, mais je n’arrivais pas à faire de créations précises avec cette douleur dans le crâne. Déjà, c’était sûrement dû à la puissance offerte par Leïla, mais au moins il n’arrivait plus à m’immobiliser.-

Mais mince à la fin, c’est quoi sa magie ? Je pourrai mieux me battre si je le savais.

C’est une mage liée à l’inconscience.

De quoi ?

Tu as très bien entendu et tu dois comprendre du même coup que je peux lire tes pensées.

Je vois… Nous ne pouvons utiliser que 10 à 20% de notre cerveau. Le reste fait partie de ce que l’on pourrait appeler « inconscience » mais toi tu peux contrôler cette inconscience. J’ai tort ?

A deux ou trois trucs près c’est ça. Faible mais assez intelligent alors ? Ce serait bien que je puisse contrôler toute l’inconscience des gens, mais si c’était le cas je pourrais carrément contrôler tous tes mouvements. En gros je ne peux utiliser 100% de l’inconscient d’une personne : Moi. Mais il y a un certain sort que je te réserve.


Hein ?

Eh bien disons que tu vas voir, pas besoin d’explications supplémentaires.

-Il fonça à nouveau sur moi, mais ce coup-ci il m’avait complètement immobilisé, mais je croyais comprendre dans un sens : Cela devait lui coûter beaucoup de magie. Mais d’un côté c’était de la magie bien dépensée. Je n’avais aucun moyen de me sortir de là, il lui fallait juste une lame et il pouvait me trancher la gorge en un instant. Mais tout d’un coup, j’avais eu de nouveau libre accès à tous mes muscles.-

Ce sort ne dure que quelques instants, mais c’est suffisant pour faire ça !

-Il apposa la paume de sa main sur mon front et une lueur violète apparut au niveau de son poignet. Elle semblait se déplacer de plus en plus vers mon crâne. Mais ce n’était pas tout : il y avait toujours cette grosse douleur qui me vint au crâne accompagnée par une espèce de musique. Un requiem. Cette musique m’avait fait souffrir tel un martyre, elle était douce et triste mais pourtant c’est comme si elle avait été en train de m’arracher les tympans. J’avais alors commencé à crier de douleur, j’essayais de me débattre mais rien n’y faisait. Mes yeux commençaient à devenir noirs. Totalement noirs en fait. Puis il avait finis par me lâcher mais malheureusement… Je n’étais plus vraiment là à ce moment-

Et bien… Ce sort est une réussite bien que je n’ai plus qu’une once de magie, juste assez pour le… contrôler ! Ha ha ha.

Niko !!

*Celir continuait de se battre comme un lion en démultipliant le nombre de ses créations afin de toucher le maître de Black Soul. Cependant il était difficile de l’atteindre, la magie d’explosion de Jiro était trop efficace. Pourtant, enfin moi je le sais, si on prend en compte uniquement la puissance magique, la vitesse, la force etc… Celir est plus fort d’après moi. Mais là c’était trop pour lui. Il prit tout de même le temps de regarder vers mon combat, il me regarda bizarrement, en fait à ce moment là je n’étais plus vraiment présent, mon corps était bien là mais mon esprit s’était envolé loin, très loin, emprisonné par mon inconscient. Mes yeux étaient devenus noir charbon et c’était donc pas très dur de comprendre qu’un truc allait pas.*

L’abruti, il s’est fais avoir. Hey toi, tu lui as fais quoi ?!

*Guix se retourna vers Celir, et avec un mouvement de main il fit bouger mon propre corps comme une marionnette. Ce coup-ci c’était sûr pour Celir et Leïla, j’étais contrôlé, et j’étais bien dans la merde jusqu’au cou.*

Et bien en contrôlant une grande majorité de la partie non utilisée de son cerveau, je peux l’envoyer vivre de beaux rêves pour qu’il n’essaye même pas de se réveiller. Et ensuite je peux le contrôler haha, c’est ma marionnette maintenant.

Merde, si tout se joue dans la tête, comment le réveiller ? Il faudrait le battre je suppose, mais là je suis bien trop occupé, sur la durée je risque carrément de me faire latter même avec l’aide magique de Leïla !

*Bon et bien voyons voir ce qu’il se passait dans ma tête. En effet Guix faisait rêver mon esprit afin de ne pas prendre le risque que j’essaie de me débatte spirituellement. Voyons donc de quoi il était en train de me faire rêver.*

Début du rêve

*Me revoilà à mes 8 ans, dans ce rêve je revivais ma jeunesse de la meilleure manière possible, moi qui avait été pris pour un déchet par mes parents dans la réalité, ici j’étais dorloté, aimé de tous, pas besoin de magie j’avais absolument tout. Mon frère jouait avec moi à chaque fois qu’il revenait des cours, ma mère m’apprenait les choses importantes de la vie, mon père lui m’enseignait bien plus de choses mais c’était purement théorique. En fait il essayait de m’expliquer ce qu’était les aethernanos, mais pour un gamin de 8 ans… C’est pas hyper facile vous voyez ? Bref, j’étais en train de vivre la vie quasi-parfaite. Voilà que je venais voir ma mère dans la cuisine*

M'an ?

Oui mon pitchoun ? (1)

Je pourrais pas apprendre la magie ? ça à l’air trop cool !

*Elle s’avança vers moi avec un grand sourire conciliant, elle semblait en même temps sérieuse et désolée*

La magie n’est qu’un moyen de blesser les autres, si elle n’est pas innée chez toi tu ne voudrais pas apprendre à blesser, si ? (1)

Non… Tu as raison, désolé. Bon je vais jouer avec Guix ‘Man ! A tout à l’heure !

*Elle me regarda avec un sourire émerveillé en train de partir courir dans le jardin, elle semblait fière de moi. Tandis que j’allais vers le jardin, je vis Guix s’approcher de moi sur le côté. Il usa de la magie afin de me faire faire contre ma volonté un salto arrière contrôlé. Alors que je retombais sur mes pieds, j’étais admiratif, enfin j’avais un peu honte de m’être fait contrôlé de la sorte, enfin c’était amusant de faire un salto pour un gamin de 8 ans.*

Ouah c’est trop cool !

Ouais enfin j’aurais aimé ne pas avoir cette magie, pour ne pas blesser les gens.

*Voilà, on était en train de me protéger à ne pas contrôler la magie, pile le contraire de ce que j’avais réellement vécu. J’étais heureux dans la fond bien que déçu de ne pas pouvoir m’amuser avec. Mais retournons un peu sur le combat Celir/Jiro*

Fin du rêve.

-Pressure Acceleration-

-Celir décomprima de l’air sous ses pieds afin de se propulser vers le maître de Black Soul, il utilisa ensuite de petites doses rapides d’air comprimé afin d’augmenter la force et la vitesse de ses coups de poings. En fait il changeait de tactique, il utilisait sa magie afin d’améliorer ses capacités de corps à corps, de plus cela ne donnait pas assez de temps à Jiro pour détruire ses créations. Jiro opta alors pour créer des explosions derrière ses coudes afin d’améliorer lui aussi la force et la rapidité de ses coups-

-Explosion : rapide fire punch-

-Les coups de poings s’enchaînaient, Jiro galérait un peu plus, ses attaques sont plutôt faites pour la distance, mais il avait un atout que Celir ne connaissait pas encore : les explosions produites n’affectaient pas le lanceur. Jiro venait de se prendre 3 coups de poings et un coup de pied de la part du Maître d'Aera Falcon, mais il ne faisait qu’une seule chose : concentrer une forte, une très puissante dose de magie dans tout son corps. Et il fut temps de relâcher cette énergie explosive. Celir venait à peine de sentir cette puissante force magique et n’eut donc pas le temps de battre en retraite-

-Explosion: cataclysme-

Gahaha, tu vas bouffer maître d’air comprimé.

*Jiro dégagea violemment ses bras sur les côtés comme s’il laissait une forte puissance magique sortir de tout son corps… Et c’était le cas à vrai dire, une énorme explosion se produisit juste devant Celir. Une fois la fumée dissipée Celir était par terre en toussant alors que Jiro prit un air victorieux, il fallait dire qu’il avait réussi son coup. Celir avait trop été désavantagé*

*Tousse* Merde

-Jiro lui donna un violent coup de pied ce qui envoya le maître D’Aera Falcon près de Nikorasu, toujours contrôlé par son frère. Guix semblait bien s’amuser sur le coup. Jiro s’approcha de son bras droit, un sourire sadique arpentant maintenant son visage-

Guix, fais en sorte que Niko tue son propre maître gahahaha. Voilà une fin délectable gahahaha.

Pff… ‘Faut avouer que ça peut être marrant, mais ils étaient nuls en fait.

*Dit-il alors qu’il n’avait presque plus de magie. Sa technique avait été développée pour réussir, mais si jamais ça échouait… Ben c’était la merde pour lui. En attendant ça avait marché. D’un petit geste de la main Guix contrôla mon corps afin d’étrangler mon propre maître. Leïla regardait toute la scène, mais elle ne pouvait rien faire, absolument rien. Celir sentit les mains se resserrer autour de son propre cou, il tentait de ralentir le processus avec ses propres mains, mais c’était pas facile car mon corps était contrôlé par la partie non utilisée de mon cerveau, et donc à ce moment je pouvais utiliser plus de puissance de la part de mes muscles (un peu compliqué hein ?).*

Niko… Tu… Ce rêve que tu vois… Ce n’est pas la réalité… Mis à part Black Soul, dernièrement tu as vécu de belles choses non? *tousse* Avec ta nouvelle Guilde, ne renie pas ton véritable passé si ton futur en vaut la peine… Combat !
Espèce… Espèce d’imbécile de fils ! Je croyais que tu voulais jamais abandonner ? *dit-il avec ses dernières réserves d’air*

Retour dans la scène des rêves.

*J’étais alors avec ma mère et mon père en train de me balader en ville, on avait fait quelques courses pour des fringues bien que ça me soulait pas mal étant gosse, là on était en train de retourner vers notre maison, mais bizarrement je me sentais mal, très mal. Pas spécialement physiquement ni mentalement, mais je sentais que quelque chose n’allait pas, comme si j’avais oublié un truc, comme si j’avais fais une énorme bêtise. Mais j’arrivais pas à savoir d’où ça pouvait venir. On était en train de passer à côté d’une école de magie. Une fois encore, j’allais relancer un éternel débat :*

Je pourrais pas étudier là-bas ?

*Ma mère qui marchait devant moi fit volte-face, ce coup-ci elle semblait fâchée voire même hors d’elle de devoir une fois de plus engager le sujet. Une fois de plus c’était encore une fois la même réponse. Mais il y avait autre chose, ce coup-ci elle me mit une claque, pas très forte certes, mais bon… J’avais été tellement surpris que j’avais pas osé pleurer ni répondre à cela. Avec mon père elle commençait à m’engueuler, mais je n’entendais même pas leurs paroles, j’étais un peu coupé du monde.*

Ils font ça pour mon bien *Je me disais*

*Puis une voix retentit dans ma tête, une voix bien familière en apparence pourtant je me souvenais pas de qui il pouvait s’agir. C’était celle de Celir mais c’est comme si je connaissais plus cette personne*

Niko… Tu… Ce rêve que tu vois… Ce n’est pas la réalité… Mis à part Black Soul, dernièrement tu as vécu de belles choses j’ai cru comprendre… Avec Ta nouvelle Guilde, ne renie pas le passé si ton futur en vaut la peine… Combat !
Espèce… Espèce d’imbécile de fils ! Je croyais que tu voulais jamais abandonner ?

Qui est-ce ?

*En fait, dans ce rêve créé de toute pièce c'était comme si j'avais perdu ma mémoire, comme si on m'en avait créé une. Puis, une voix mélodieuse et connue se fit entendre derrière moi, elle inspirait douceur et bonheur. C’était la voix de ma mère, mais comment était-ce possible ? Elle était juste devant moi en train de me gueuler dessus sur le sens de la magie…*


Salut mon chéri, cela faisait longtemps (2)

*Je fit moi-même volte-face et quelle fut ma surprise de voir un double de ma mère, mais elle était habillée d’une espèce de long drap blanc, son sourire était réconfortant bien qu’un peu mesquin. Elle m’inspirait grâce et générosité. Mais bon c’était à devenir fou quand même. J’ai commencé à parler avec ma voix enfantine, mes « autres » parents derrière continuaient de gueuler comme si cette scène n’existait pas.*

Mais… Comment tu peux être à deux endroits à la fois ? Tu es juste derrière moi et…

Ah… Alalala… Tu es si mignon quand tu es perdu, tu es bien mon petit bout de chou *clin d’œil* Comment je pourrais être à deux endroit à la fois ? (2)

*Je lui ai alors montré mon « autre » mère derrière qui gueulait à plein poumons.*

Ah ! C’est bien vrai, bah tiens, choisi celle que tu préfères ! (2)

Ah mais comment je pourrais faire une telle chose ?! ça n’a aucun sens !

Hihi, tu sembles bien perdu mais sache qu’une seule de nous ne peut être la vraie. (2)

*Avant que je puisse répondre mon « autre » mère me tira par l’oreille en m’obligeant à l’écouter. La femme avec la robe blanche regarda la scène avec un grand sourire bienfaiteur en attendant que je réagisse. Lorsque je lui avait parlé, c’est comme si un poids de mon cœur s’était envolé bien vite, comme si j’avais été libéré pendant un petit moment*

Tu m’écoutes ? La magie ne te servira qu’à faire le mal, à blesser, les mages ne sont que des pourris ! (1)

*Et là, à vrai dire en entendant ça je n’avais pas réussi à me contrôler, le coup était vraiment partis tout seul. De quel coup je parle ? Et bien j’ai balancé un putin de gros coup de poing en plein dans la tête de mon « autre » mère et un sur mon père. J’avais en même temps prononcé des paroles qui, il fallait le dire, n’avaient aucun sens pour cet âge*

Ta gueule ! Les mages de Waterfall ne sont pas des pourris, la magie sert avant tout à aider les autres !!!

*Je m’étais carrément époumoné à leur dire ça. Puis, ils disparurent comme par magie (c’est le cas de le dire). En fait, mon corps était en train de se débloquer de la magie de Guix pour une raison pour l’instant inconnue. Ma mère, la version habillée d’une belle robe blanche s’avança vers moi avec une fois encore un grand sourire. Les souvenirs, mes vrais souvenirs et non ceux créés pur ce rêve organisé étaient en train de me remonter à la tête. Waterfall, Celir et Leïla. Je me demandais comment j’avais pu oublier tout ça. Tout défilait dans ma tête, j’en pleurais presque de me rappeler qui j’étais vraiment*

Et bien et bien, ça fais plaisir de te retrouver hihi. (2)

Maman…

*Je savais que tout cela n’était qu’un rêve, je savais que rien de tout cela n’était réel, mais comment pouvais-je m’en empêcher ? J’ai vu ma mère morte sous mes yeux étant petit, comment je pouvais éviter de l’enlacer de toutes mes forces ? Surtout avec mon apparence de gamin. Il me frotta les cheveux en signe d’affection, je me sentais vraiment bien.*

Il est temps de revenir à la réalité. Ils sont en train de se battre pour toi, alors que fais-tu ici ? (2)

Je… Comment pourrais-je les battre ? Même si Guix à dû utiliser une quantité colossale de magie, il reste Jiro qui lui reste trop puissant pour des mages de créations.

Ce qu’il faut pour te battre contre eux ne vient pas de là *dit-elle en touchant mon biceps* Mais bien de là *elle toucha du doigt ma poitrine, l’endroit exact où se trouvait mon cœur*
Va, je serai toujours avec toi et tu le sais, gagne et vie sans penser à la vengeance ni à toutes ces bêtises, tu mérites de vivre normalement en aidant les autres avec ta magie. (2)

Oui, tu as raison…

*Et là, une grande lumière venant de la main de ma mère m’illumina comme un véritable sapin de noël. Même si cette lumière était uniquement Blanche. En attendant j’étais en train de commencer à léviter dans les airs comme un ballon, je ne savais pas comment il était possible, mais j’avais réussi… Non, la petite partie de mon inconscient qui était restée libre avait réussie à me libérer de l’emprise de Guix. Ais il ne fallait pas que je pleure une nouvelle fois, il n’y avait besoin que d’une seule chose : Aller de l’avant et c’est ce que j’allais faire.*

Bisou mon grand ! Tu vas les battre ! (2)

Et comment!… Merci… *Verse une petite larme*

*Puis je disparus dans le ciel orangé par le couché du soleil. Il était temps pour moi de revenir dans la bataille. A vrai dire quant à mon réveil j’ai une théorie : c’est l’appel de Celir qui avait permis à la partie libre de mon inconscient de me protéger. Mais ce n’est qu’une théorie hein ?*

Fin de la scène des rêves.

*Les pupilles des mes yeux étaient redevenus blanches, mon esprit avait enfin reprit le contrôle de mon corps et bien sûr lorsque j’ai réalisé que j’étais en train d’étrangler mon propre maître j’ai lâché prise d’un coup en me jetant en arrière. Celir se laissa aussi tomber sur le dos. J’haletais et était en nage, une vraie boule de sueur après être sorti de ma catalepsie. Celir lui toussait en tentant de retrouver sa respiration*

T’en a mis du temps, peut-être que tu voulais vraiment me tuer hhha… hhha…

Si seulement ça aurait pu être vrai… Pfiouuu

*On était limite en train de se taquiner alors qu’au fond on était toujours dans la merde jusqu’au cou, Jiro regardait Guix d’un très mauvais œil, un œil très… Colérique*

Comment as-tu pu le laisser s'échapper ton emprise ?

Mais je… J’en sais rien, ça s’est fais d’un coup !

*Sbaf ! Il se prit un bon coup de poing le Guix, et en pleine poire en plus. Il avait du mal à se relever déjà qu’il était quasiment à sec, ça allait pas l’arranger. Celir et moi-même nous étions relevés en forçant beaucoup sur nos jambes. Après ce « lavage de cerveau » que j’avais subi, j’avais encore du mal à penser et bouger comme je le pouvais, quant à Celir il avait morflé et je pouvais bien le voir. Cependant ! Nous avions encore des réserves magiques, et ça, ça comptait beaucoup.*

Il est temps d’enchaîner, on est deux contre un. Si on en profite pas ce sera notre fin ainsi que la fin d’Aera Falcon… Cependant même à deux et avec l’avantage que nous a donné Leïla, il a toujours une magie hyper efficace contre la notre. Il ne reste plus qu’une solution… Un Unison Raid!

Hein ??!! De quoi ?! On a jamais réussi pendant nos entraînements quand nous vivions ensemble. En plus on s’est pas vu depuis je ne sais combien de te…

Niko !!

*Celir avait la hargne, ça se voyait. Je me demandais ce qu’il allait me sortir sur le coup, je déglutis tellement j’étais en stress. Quand j’y réfléchissais…Il n’y avait pas 36000 solutions. Chacun de notre côté on avait rien pour battre Jiro, mais en combinant nos magies, même si nous étions défavorisés, il y avait plus d’une chance.*

Arrêtes un peu de chialer, aujourd’hui ce n’est pas un simple entraînement. Le monde magique dépend un peu de nos futurs actions, si on échoue il y aura encore plus de morts comme ta mère, nous mourrons, Leïla va être tuée elle aussi, ma guilde va être anéantie, c’est pas en chassant l’espoir que tu vas vaincre le désespoir.
En plus, tu détiens notre arme secrète.

*Jiro assistais à tout ça, il était en train de concentrer sa magie en fait, une puissante magie explosive se concentrait dans sa main droite. Il savait lui aussi que si nous réussissions moi et Celir un Unison Raid, la victoire serait peut-être à notre portée.*

Quelle arme secrète ?

Le bracelet que je t’ai offert quand tu es parti, il est magique et sert à améliorer les chances d’avoir accès à un Unison Raid. Il n’y a pas à hésiter, on va y arriver !

*Il n’y avait pas le temps de réfléchir plus que ça, si on attendait plus on risquait de se prendre une bonne explosion en pleine face. En plus j’avais cru qu’avec ce bracelet que je portais toujours sur moi il était possible d’y arriver, oui j’avais eu foi.*

Leïla, part te cacher !

*Elle ne foutait rien depuis le début mais c’était compréhensible, mais elle avait tout de même apportée une grande aide avec sa magie d’adrénaline magique. On s’était pris par les épaules Celir et moi, comme de bons amis alors que notre lien était plus encore ! Malgré nos chamailles habituelles nous étions tel un père et un fils, l’homme qui m’avait véritablement élevé pendant 6 longues années, qui m’avait appris tant de choses, il était de montrer que notre lien était plus fort que ce maître de guilde noire. D’ailleurs je pense que c’est ça ce qu’avait voulu me dire ma mère. Ce qu’il fallait pour le battre venait de mon cœur. La tension était maintenant à son comble, deux forces magiques énormes se préparaient. Il était temps*

Aller crevez !

-Explosion : Big Bang-

-Une énorme boule de feu bleutée sortit de la main de Jiro et se dirigeait maintenant vers Celir et moi-même. Elle devait bien faire 2 mètres de diamètre. Une belle lueure verte claire se dégagea de nos corps, le pari allait se faire en un instant. A ce moment, Celir et moi avions criés la même chose-

UNISON RAID!
UNISON RAID!

-Pressure Make : Combined Shield-

*Un énorme rempart d’air comprimé se créa juste devant nous, il devait bien faire 5 mètres de largeur et 3 mètres de hauteur, mais une chose était sûr : nous avions réussi à combiner nos pouvoirs. La boule de feu s’explosa en mille morceaux sur notre rempart qui commença à se fissurer de toute part. Malheureusement pour… Jiro, sa boule de feu disparut avant qu’il ne soit détruit. Nous avions résistés à son attaque, mais il n’était pas temps de nous reposer, il fallait l’enchaîner.*

Aller, on continue !

-Nous avions posé nos mains sur le mur d’air pressurisé, il commença à se changer en un animal bien distinct, le symbole d’Aera Falcon : un faucon. Un grand et puissant faucon d’air comprimé se tenait maintenant juste devant nous, il était issu de nos deux magies-

-Pressure Make : Falcon-

Niko, désolé mais tu dois être bien vidé maintenant avec tout ça, en plus je suis le mage de création dynamique, c’est à moi de le contrôler.

*Et il avait pas tort, j’étais totalement lessivé, épuisé, éreinté, cassé en deux voir en trois, bref j’étais un peu OUT sur le coup.  Décidément mon maître avait encore augmenté son niveau depuis que je ne l’avais pas vu. Celir tendis ses mains vers l’avant et le faucon suivit le mouvement et commença à voler vers Jiro à toute vitesse à l’intérieur de la très grande salle.*

Merde, je vais pas en terminer comme ça !

-Jiro tenta d’user de sa magie pour détruire directement le faucon, mais la création était trop puissante pour lui. Il tenta en dernier recours de balancer des salves explosives sur le prédateur d’air pressurisé malheureusement cela n’y faisait presque pas. Le faucon atteignit le maître de Black Soul en laissant l’air se libérer juste devant lui ce qui eut le même effet qu’une grosse onde de choc. Il était à terre, Jiro était vaincu, c’était fini. Celir se laissa tomber à genoux, lui aussi était à sec, mais au moins il avait gagné même si avait du être avec son fils adoptif et élève.-

Yeah ! Heureusement que tu m’avais offert ce bracelet, on aurait sûrement pas pu réussir à faire l’unison raid sans lui… Celir ?

*Toussote* Euh j’ai inventé le pouvoir de ce bracelet de toute pièce, il ne peut rien faire du genre, c’est juste… Un beau bracelet sans valeur. J’ai pensé que ça te donnerai une meilleure psychologie pour réussir…

*Alors là je n’en revenais pas, je m’étais fait avoir… Mais heureusement que je m’étais fais avoir, peut-être que sans cette fausse idée dans ma tête on aurait échoué en beauté. Quel manipulateur ce Celir, enfin bon… Leïla se jeta sur moi en pleurant et en prononçant des trucs incompréhensibles tandis que Celir forçait ses os pour marcher un peu. Tout était… Non, pas encore. Une étincelle bleutée vola jusqu’à mon maître et lui explosa en plein dessus. Jiro n’était pas encore fini et Celir, alors qu’il n’avait plus aucune force tomba dans le coma*

Bande de merde, vous croyez que c’est déjà fini ? La rigolade est terminée. *Crache quelques gerbes de sang*

*Certes, il semblait bien défoncé et lessivé lui aussi, mais s’il arrivait encore à marcher et à utiliser sa magie alors il n’y avait plus beaucoup d’espoir on était fini… Du moins en théorie, je n’allais pas laisser tout cela se passer sans rien faire. J’ai agrippé fermement le bras de Leïla alors qu’elle s’était remise à trembler*

Utilise ta magie une fois encore sur moi.

Mais… Mais tu es fou ! Avec de l’adrénaline magique tu pourras encore te battre mais l’utiliser deux fois sur une même personne dans un intervalle de temps aussi réduit… Une fois l’effet dissipé il y a 99% de chances de faire une crise cardiaque !

Je m’en fous, c’est ça ou alors on meurt tous !

*Leïla pleurait, après tout on était amis d’enfance et la dernière chose qu’elle voulait, c’est que je meurs à cause de sa magie. Mais c’était le dernier espoir, un espoir de fou mais une once d’espoir quand même. Vous auriez fais quoi vous ? Si vous aviez pu faire passer la survie de vos proches de 0% à 0.0001% ? Je ne voulais pas laisser quelqu’un de proche mourir, surtout pas eux. On entendait encore les canons tirer à l’extérieur, les deux aéronefs étaient toujours en pleine bataille. Leïla m’enlaça (affectueusement hein ? Nous ne sommes que des amis je le répète) et une belle lumière rose m’enveloppa*

Gagne… Et reviens.

C’est ce que je vais faire !!

-Pressure acceleration-

*Je m’étais lancé en décomprimant de l’air au niveau des pieds vers le dernier ennemi, l’homme qui avait tué ma mère, cet enfoiré qui avait fait souffrir tant de personnes. Et je lui ai décroché un méga coup de poing en pleine face, seulement il répliqua avec un coup de genoux en plein dans le ventre. J’ai eut le souffle coupé pendant quelques secondes, mais alors qu’il allait me lancer une étincelle bleu explosive sur moi, j’ai eu l’idée de prendre sa main et de la recouvrir d’air comprimé. Ainsi il n’eut que ma création qui explosa ce qui eut pour effet de nous éloigner l’un de l’autre d’une dizaine de mètres.*

Je vais te finir avec mon attaque de corps à corps la plus puissante, vous m’aurez bien soulé. Crève!

- Edité le 26/08/2012 à 20:00 -

image
Nichaos83
Messages: 3320
Team et Anciens
HJ: C'est la suite, apparemment mon post entier était trop long pour être affiché en un coup.

-----------
*Je ne répondis rien sur le coup, je ne faisais que concentrer les dernières réserves récupérées par Leïla dans les deux bras, j’allais moi aussi lancer mon ultime technique. « Ultime » dans le sens de dernière technique. Avant de prononcer :*

Approche.

-Nous nous étions élancés l’un vers l’autre en courant comme des démons, sur le coup, il était impossible de savoir qui allait gagner. Jiro s’était pris une attaque surpuissante créée par un unison raid, de plus Celir l’avait précédemment un peu affaibli aussi. Moi j’avais usé toutes mes réserves magiques, mais Leïla m’en avait redonné un peu, sinon j’étais KO psychologiquement, se faire contrôler avait été épuisant. Bref, vous allez voir.-

Jiro: -Explosion: infinity impact-

Niko: -Last movements: Pressure gatling-

-Cette technique toute neuve consistait à créer des très rapidement de l’air comprimé au niveau de mes poings mais aussi derrière mes coudes, en libérant l’air devant puis derrière et en recréant assez rapidement, je pouvais donner une multitude de puissants coups de poing à très haute vitesse. Cependant il risquait d’y avoir un contrecoup suite à cette attaque. Jiro semblait utiliser une technique du même genre car il commença à accélérer ses coups avec de petites explosions derrière ses coudes bien contrôlées. Les coups s’entrechoquaient à une vitesse phénoménale, des fois ils atteignaient une partie du corps mais aucun ne faiblissait pour l’instant. Puis au bout de 20 secondes… Remarque vu la vitesse des coups, il devait bien y avoir eu 50 coups de donnés par chaque adversaire, bref après vingt secondes de duel, j’ai balancé un dernier coup de poing en plein dans la tête à Jiro, l’ultime coup. Il était tombé à terre, KO. Ce coup-ci c’était vraiment fini. Je suis alors tombé à genoux épuisé mais avec un petit sourire aux lèvres.-

C’est… Enfin… Fini. J’ai gagn…

*J’avais pas eut le temps de finir ma phrase que je tombais par terre. Pourquoi ? ce n’était pas la fatigue qui m’avait fait ce coup là, ayant utilisé le pouvoir d’adrénaline de Leïla pas une, mais bien deux fois, le contrecoup avait été trop fort pour mon cœur. J’avais fait une crise cardiaque. Voilà, c’était juste avant de la faire que j’avais vu ma vie défiler sous mes yeux, une vie bien remplie, et je l’avais terminé en me vengeant comme il fallait, même si je n’avais pas tué Jiro. Quant à Guix, il avait disparu pendant le combat. Pfiou… Mais attendez un peu, je suis pas mort pourtant ? Je suis en train de parler et ça vient pas du paradis. Je m’étais réveillé bien mystérieusement quelques jours plus tard. J’ouvris les yeux dans une chambre qui m’était inconnue. Le lit était vachement confortable.*

Enfin réveillé ?

*Malgré de grosses courbatures et des douleurs atroces dans tout le corps, je me suis tourné vers le côté et vit mon maître sur une chaise. Il était ficelé de bandages.*

T’es vraiment con quand tu t’y met toi ! T’as fais une crise cardiaque, et qui c’est qui a dû te sauver les fesses ? Leïla. Elle t’a fait du bouche à bouche, des massages cardiaques etc… Tu peux t’estimer heureux de pas avoir trépasser. Tu te rend compte de ta chance ?

Commence pas à me souler toi… J’étais près à donner ma vie pour essayer de sauver la votre. Et ça à marché non ? Mis à part que j’arrive même pas à bouger le moindre petit doigt et à peine la tête.

Nikooo !

*Leïla avait fait irruption dans la chambre, et était encore une fois au bord des larmes. Et elle… Elle avait bien sûr du faire une belle bêtise, elle fonça vers moi et me sauta au cou sur le lit. Bien sûr, j’avais dû faire une grimace parce que j’avais un peu eu mal… Bon ok, j’avoue c’est pas ce qui s’est passé, voilà ce que j’ai dit :*

[Censure] !!!!!!! Ça fait [censure] de mal !!!!!!

Ah… désolée

*Dit-elle avec un sourire tout timide. J’avais retenu un juron, ça m’avait vraiment fait hyper mal, limite j’en avais pleuré. Avec toutes ces techniques à la con, que ce soit l’adrénaline ou encore le –pressure gatling- qui m’avait explosé les deux bras, je pourrai pas combattre pendant quelques jours. Cool, des vacances ! Enfin c’est pas celles que j’aurai espéré.*

Sinon, comment ta guilde a fait pour gagner ? Je croyais qu’ils étaient en galère ?

Et bien pendant notre combat, un groupe avait infiltré l’aéronef de Black Soul pour détruire la salle de contrôle, ils nous ont sortis de là. Enfin ils ont aussi bien galérés, heureusement que Black Soul ne pensait qu’il n’y avait que notre combat, on avait servis d’appât au final haha. Leur aéronef s’est écrasé suite à cela, on a été évacué juste à temps.

Mouais… En tout cas merci de m’avoir aidé…


Haha, c’était un peu pour toi je l’avoue, mais c’était surtout pour empêcher Black Soul de commettre d’autres crimes. Enfin tout est bien qui finit bien au final haha.

Non… Guix s’est encore échappé, mais sans guilde que va-t-il faire maintenant ?... Seul l’avenir me le dira, peut-être que je n’entendrai plus jamais parler de lui…

*Et voilà, suite à cette discussion j’étais resté en soin pendant une bonne semaine, puis j’avais commencé à ma rediriger vers Waterfall bien qu’encore très affaibli. J’avais vu ma vie défiler sous mes yeux durant cet affrontement, mais se battre, se sacrifier pour sauver un plus grand nombre de personnes… Je pense que ça valait le coup. Et puis quoi ? Au final même si j’avais eu durant cette aventure ma bonne étoile constamment à côté de moi, je m’en étais sortis ! Mais j’avoue que la mort ça fais flipper, ne pas avoir l’occasion de revoir Waterfall, mes amis, mon maître, Leïla et d’autres personnes sympas que j’avais rencontré… Cela me hantait un peu. La vie est difficile à suivre parfois, nos choix ne pourront jamais être uniquement bons mais il faut savoir voir ce qu’est la meilleure chose à faire. Je continuerai à me battre pour ce que je pense être bien pour le monde et surtout pour mes proches et ma guilde. Mon nom est Nikorasu Kinokikubo et ceci était sûrement l'une des péripéties les plus importantes de toute ma vie*

FIN


HJ: Niko remporte une nouvelle technique: -Pressure Gatling-
J'espère que vous aurez tout lu et surtout que ça vous a plu, sinon je vous zigotifie! héhé.
Pour les fautes (s'il y en a), j'ai essayé de limiter un maximum pendant l'écriture de cette quête, mais devoir tout relire mot à mot pour les trouver... Pas possible, ne m'en voulez pas please ^^.
PS: Attente des MJ pour validation, j'ai conscience que la fin peut paraître abusée, mais c'est pas comme si après son "exploit" Niko était direct en bon état à la natsu... C'est totalement le contraire ^^

image
Aimée
Messages: 12
Je viens d'arriver dans cette rubrique par curiosité, cliques sur le premier sujet, et tombe sur ton histoire.
Je pense que je repasserais demain pour lire, il se fait tard ce soir
megumi
Messages: 1591
Team et Anciens
Et voilou ! Terminé de lire, bah franchement, même si ça m'a pris 1h30, ça valait le coup ! En fait, au début, il faut se forcer un petit peu juste parce qu'on ne comprend pas tout. Donc c'est pas évident de te suivre, mais ensuite, c'est carrément attachant. Si on commence, on ne s'arrête pas, donc, on lit tout d'un coup. Après certes, quelques petits passages un peu étrange des fois, mais bon, ça arrive.

Je dirai quand même une magie hyper intéressante qui est celle de Guix ! Franchement, super idée quoi. Mais... Mais... Non pas de spoil T__T. Je poserai les questions en privé ! XD

Après, moment sympa à lire... De l'humour, de la tendresse, manque que l'amour et c'est perfect ! XD Bah oui, je suis une fille, il me faut une scène romantique à moi !

Je précise juste un truc, je ne ferai aucun spoil dans ce commentaire ! Et je n'en ferai à personne, pourquoi ? Parce que cette quête perso mérite vachement d'être lu et certainement pas d'être spoilé ! Alors un petit effort xD pour quelqu'un qui a bien bossé dessus aussi et qui a fait l'effort de nous la mettre. J'essaye juste de mettre un peu l'eau à la bouche pour pousser les gens à lire.

Nichaos83
Messages: 3320
Team et Anciens
Moui j'avoue qu'au début ça doit être dur de comprendre, mais en lisant vite fait l'histoire de Niko (Cf: sa fiche), ça irait mieux. Après c'est comme un roman, au départ même si des explications sont données, il faut se forcer à lire pour assimiler les personnages et mieux comprendre la situation, et ça vaux pour n'importe quelle quête perso.

La magie de Guix: ouais, au départ j'avais pensé à un truc tout simple qui aurait pu avoir le même effet, mais ça aurait été moins logique. Et un peu avant de rédiger ma quête perso j'avais parlé avec mon frère (vrai frère) sur ce fameux thème, et c'est là que j'me suis dit "ouais franchement c'est compliqué et ça claque". Ben c'était partis ^^

Bon au départ j'avoue que je suis allé un peu vite mon passer à la plus longue partie qui se révèle au final bien plus intéressante, en fait j'avais fait un truc plus long au départ, mais ça en devenait chiant à lire même pour moi. Là, un peu moins (même si ça reste un peu chiant à lire je trouve).

Pour le romantisme, au départ j'y avais pensé, en gros je voulais faire en sorte qu'à la fin Niko et son amie sortent ensemble, mais je me suis dit que ça irai pas, en plus lui faire une copine qu'on pourrait pas voir dans le RP et que je contrôle ça me faisais pas trop kiffer... Donc j'ai préféré faire une amitié un peu marrante ^^

Enfin quand je revois certains dialogues, je me dis "c'est naze!", surtout celui entre les deux frères. Le Guix je le faisais parler comme un simple boulet Oo

Bon et au final je suis content que ça aie plus à au moins une personne Merci de ce gentil commentaire Meg'

EDIT: Je me valide héhé

- Edité le 28/08/2012 à 20:42 -

image
Lorknaar
Messages: 948
Team et Anciens
Je viens de lire ton histoire et franchement j'ai adoré! Ca a dû être un travail de dongue et ça se vois à chaque paragraphe ^^ c'est vraiment un chouette récit et perso, j'étais dedans après les deux premières lignes! ^^

Le seul mot que je veux dire est BRAVO

La seule constante de l'univers est bel et bien le changement, quelle belle leçon de vie et quelle ironie... ^^
image

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page