Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Hakobe
La place des "Mensonges Oubliés"
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
Jeff
Messages: 7553
Team et Anciens
*Il s'agit d'une place se trouvant à l'Ouest de la ville. Cette place publique est tout à fait ordinaire...Ordinaire jusqu'à ses runes gravées dans les pavés tout du moins. Le nom n'est vraiment pas anodins car les personnes marchant sur cette place ne peuvent mentir mais, s'ils ne veulent dire la vérité, ils peuvent la cacher en disant une autre vérité...Incapacité de mentir mais non obligation de dire toute la vérité...Paradoxe? Pas si sûr.*

*En tout cas, ce lieu est souvent évité des habitants se promenant en couple et on sait pourquoi...Mais cela peut être un excellent jeu grandeur nature avec ses amis...Une sorte "d'actions et vérités" sans les actions.*

*Il est également plaisant (ou non) de remarquer que cette place fait légèrement déprimer les non-mages alors que rien de tel est écrit sur les runes gravées...Un mystère de plus à élucider...Ou pas.*


- Edité le 01/07/2014 à 14:16 -
Dragon suprême
Messages: 5073
Contributeur
HJ: Suite après le mémorial

*Après avoir traversé une partie de la ville Yozora et Aï arrivèrent enfin sur une place. Yozora ne se souvenait pas y avoir déjà mis les pieds ou être allé autant à l'ouest de la ville.*

-Ce serait ici ?

*Yozora, repérable de loin avec sa tenue rose dans une ville enneigée, et un peu curieuse, tourna en rond sur la place en observant ce qui lui passait sous les yeux. Elle se fit la réflexion que les runes gravées sur les pavés apportait un certaine atmosphère à cet endroit. Elle s'accroupit, enleva de la neige sur le sol pour voir les fameuses runes, puis passa sa main dessus.*

-A quoi peuvent bien servir ces runes ?

*Elle se releva et c'est à ce moment-là que son ventre grogna. Elle se rappela alors qu'elle n'avait pas pris de petit-déjeuner ce matin et que le dernier repas datait de la veille au soir. C'est pas qu'elle a vraiment faim mais elle a l'habitude de prendre son petit-déjeuner peu de temps après s'être levé, mais pas aujourd'hui. Et son ventre le lui rappelle. Mais elle n'allait pas partir de cette place alors qu'elle vient d'y arriver.*

-Je la trouve assez particulière cette place... Dans le sens positif du terme.

image
Jeu: Fire Emblem fates

Messages: 1909
*Les deux jeunes mages avait traversé une bonne partie de la ville. Elles arrivèrent enfin à la place dont parlait Aï. Yozora fut assez surprise. Elle n'était sans doute jamais venu ici, comme Aï d'ailleurs.*

Je crois, oui.

*Pendant qu'elle répondit à Yozora, Aï observa les environs. Cette fois-ci personne aux alentours. Pas de fillette muette ni de femme à capuche. En voyant ça Aï souffla un peu, soulangé de ne devoir parler à personne. Yozora quand à elle faisait le tour de la place regardant jusqu'au moindre détail. Elle fini par s'accroupir se qui attira l'œil d'Aï. Celle-ci s'approcha de la mage revêtu de rose. Yozora se demandait la signification de ses runes, à quoi elles servent. Alors que Yozora se releva, Aï réfléchissait encore en quoi cette place était spécial. Elle y avait pensé tout le trajet mais rien. L'élément déclencheur fut ses runes.*

Ses runes mmm....
Spécial ? C'est sa...! C'est sa qui rend cette place spéciale. Ce sont ces runes. Si je ne me trompe pas elles sont magiques ou un truc comme ça. Elles obligent les gens à...à quoi déjà ?

*Aï de se creusa la tête pour trouver en quoi consistait le pouvoir de ses runes. Elle essaya de se souvenir des discussions des habitants, car c'était comme ça qu'elle connaissait cette. C'est peut-être mal vu mais Aï ne peut s'empêcher d'entendre se que les gens se disent. Elle chercha de son mieux mais elle n'arrivait pas à trouver.*

- Edité le 14/06/2017 à 16:37 -

image
aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
HJ: J'ai un peu de temps durant cette période estivale, donc je vous rejoins pour quelques posts ;D 

*La place est presque vide si ce n'est les deux mages en son centre. C'est alors qu'un corps vola depuis une des ruelles pour s'écraser sur les pavés. Il fut suivi par un grognement monstrueux avant qu'une créature de 2m50 et toute en muscle sorte de la même ruelle, trainant un autre corps par le col. L'homme qui venait de s'écraser commença à ramper, le visage en sang, le nez cassé et incapable de marcher. Iorek, un sourire carnassier au visage continua à se reprocher de lui lentement, tirant avec lui l'autre homme sans connaissance. Il finit par s'arrêter au dessus de l'homme, le retourna de son pied puis lui écrasa lentement la poitrine.*

Ça tombe bien qu'on soit ici, plus de mensonge n'est ce pas? Tu vas parler donc. Pour qui tu bosses?

*La place force à dire la vérité, mais elle n'oblige pas à parler. Puisque l'homme semblait vouloir garder les dents serrés, la patte puissante et griffu de Iorek commença à s'enfoncer dans sa cage thoracique, coupant la respiration et commençant à faire craquer les os. Iorek relâcha un peu la pression lorsque le sentit prêt à parler.*

C'est Don Varioni... Il pensait que ça aller être un coup facile, pas de concurrence... On aurait du savoir. Tu vas nous bouffer? 

Non, tu vas vivre avec ton pote, pour raconter ton histoire et prévenir les autres. Et préviens ton boss à ton réveil, il aura droit à une petite visite. 

A mon réveil?

*A peine sa question finit qu'il se prenait un grand coup sur la tempe, perdant connaissance. C'est alors que Iorek tourna son attention vers les deux mages. Un peu de sang coulé de sa babine, et de ses poings. Il lâcha le second homme de main puis se dirigea vers elles, un sourire cette fois ci plutôt gentil, comme si rien ne s'était passé à l'instant.*

Salut mesdemoiselles! Vous allez bien? Vous visitez un peu? Cette place peut être plutôt pratique héhéhé. 

*Il s'arrêta à quelques mètres d'elles, étudiant leurs réactions à la scène qui venait de se produire, tout ses sens éveillés.*

image     image
Dragon suprême
Messages: 5073
Contributeur
*Yozora commençait à s'ennuyer sur cette place car elle n'avait rien à faire et elle voulait continuer à discuter avec Aï, mais c'est alors que des sortes de cris se firent entendre et quelqu'un s'écrasa sur les pavés de la place après être sorti d'une rue. Yozora eut à peine le temps de se demander ce qui se passait qu'une "gigantesque" créature sortit à son tour de la ruelle. Yozora ne l'aperçut qu'après mais la créature trainait quelqu'un au sol. En quelques instants Yozora reconnut Iorek, qu'elle avait déjà vu sous cette forme dans le passé sur les lacrimas-visions retransmettant le concours d'ambassadeur. Elle fût néanmoins étonnée de le voir ici au milieu de la matinée. De là où elle était placé avec Aï, Yozora n'entendit pas grand chose de ce qui se disait, à part un "ici plus de mensonges" et des plaintes de l'homme à terre.
Devant cette situation l'image d'homme bienveillant de la guilde qu'elle avait de lui prit la place d'un loup sauvage qui joue avec sa proie. Elle resta là à observer, tournant la tête quand Iorek assomma l'homme. Après avoir laissé tomber l'autre homme comme si c'était une vieille chaussette, Iorek se dirigea vers les mages de sa guilde.*

-ton peu assuré- -Bonjour Iorek. -s'en rend compte et se reprend en prenant un ton plus ou moins normal- -ça peut aller. On est rentré de mission cette nuit, ensuite on s'est levé tôt et on s'est retrouvé par hasard à la guilde. Après on a décidé de visiter un peu la ville car personne ne venait au hall. On arrive de l'obélisque où on a croisé une drôle de petite fille qui y déposait des fleurs et une fille assez étrange vêtue d'une cape. Et tant que j'y suis qu'est-ce qu'elle a de si spécial cette place ?

*Parler ainsi permettait à Yozora d'oublier ce qui venait de se passer sous ses yeux et de remettre dans son esprit l'image sympa de Iorek. De plus elle ne mentionna pas les traces de sang sur les pattes de Iorek ou encore le sang qui coulait de ses babines. Se trouver en face de lui la mettait un peu mal à l'aise après la scène qu'elle venait de voir. Elle aurait aimé lui demander s'il s'adonnait souvent à se genre d'embrouilles mais n'osa pas.*

-Au fait qu'est-ce que tu penses de ma tenue ?
Parce que je suis en compagnie d'une personne qui ne m'a même pas donné son avis...

image
Jeu: Fire Emblem fates

Messages: 1909
*Pendant que Aï réfléchissait, encore et toujours, des cris ou des hurlements, difficile de savoir, se fut entendre. Les deux jeunes mages eurent le même réflexe de se retourner. Aï fut surprise en voyant un corps volé pour finir par s'écraser au sol. Après cette scène insolite, de la ruelle sortie une espèce de monstre/loup. Celui-ci traînait un homme. Aï se demandait ce que ces personnes avaient fait pour mériter une telle punition. En regardant de plus près, la jeune fille reconnu la créature qui n'était personne d'autre qu'Iorek. Elle tendit alors l'oreille pour écouter la conversation, si on peut dire. Aï ne compris pas vraiment de quoi ils parlaient mais ça ne la dérangeait pas spécialement. Yozora à côté d'elle tourna la tête quand Iorek donna un coup à l'homme. Ensuite le mage s'approcha des deux jeunes filles. Il les salua comme si de rien n'était. Yozora répondit sûrement anxieuse. On aurait dit qu'elle lui racontait en détail leur matinée.*

Euh...salut...

*Aï laissa alors Yozora parler c'était plutôt amusant de la voir comme ça. Quant elle fini de parler Aï pris la parole en s'adressant à Iorek.*

Dit, c'est une habitude chez toi de faire ça ?-pointant les deux hommes à terre-Serieusement on a le droit de faire ça ?

*Yozora demanda ensuite en quoi cette place avait de spécial.*

C'est vrai ça, j'avais complètement zappé.

*Après Yozora demanda l'avis d'Iorek sur sa tenue. Aï se tourna vers elle plutôt surprise de sa question. Elle venait de demander à une "personne", qui venait de balancer un homme dans les airs et de l'assommer par la suite, qui en plus était couverte de poils, ce qu'elle pensait de sa tenue rose fluo. Aï regarda la jeune femme.*

Tu t'attendais quand même pas à une quelques réactions de ma part envers ta tenue ?
Si c'est le cas j'en suis desolé.


- Edité le 18/06/2017 à 20:36 -

image
aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Iorek n'était pas passé inaperçu, après tout, ce n'était pas vraiment le but! Il entendit les battements de coeur de Yozora accélérer, et pu sentir les phénomènes de peurs se libérant d'elle, ce qui l'amusa légèrement. Il est vrai que les animaux peuvent sentir la peur. Aï resta elle plus stoïque, son calme interpella Iorek. Avoir peur après une telle scène était normal, c'était le contraire le plus étonnant.*

Une bien jolie matinée. On a rarement des journées aussi belles et chaudes dans la région, c'est bien d'en profiter. 

*Aï décida finalement de briser son silence en questionnant Iorek sur ses actions. Il jeta un regard nonchalant sur les deux hommes au sol, et sur le petit trajet de taches de sang qu'il avait laissé derrière lui en se rapprochant.*

En voila une humaine bien étonnante, tu as un caractère bien trempé. La plupart des gens aurait préféré se taire en face de moi dans cet état et après cette scène. Je vais te répondre, même si je n'ai pas à le faire.

*Il prit un peu de temps pour essuyer le sang de sa babine avec une de ses pattes puis pointa du doigt l'homme qu'il avait assumé sur la place.*

Ce gus qui pique un somme forcé bosse pour un mac du nom de Jax, expert en proxénétisme. Il a la sale manie de chopper les filles perdues dans la rue, de les rendre accros et de les faire bosser contre leurs dose quotidienne. La garde n'allait rien faire, corrompue comme elle est, j'ai donc prit les choses en main. Mais Jax n'est qu'un pseudo, j'avais donc besoin de savoir qui il était vraiment, et lui il savait.

*Il regarda les runes sur le sol et grimaça, il n'aimait pas tout déballer comme ça, mais c'est comme si il avait le besoin de vider son sac depuis qu'il se tenait sur cette place. Il se reprit et décida, sans leur mentir, de réduire le flux d'info au minimum stricte.*

Héhé, je suis le gentil dans l'histoire! et quoi de mieux qu'un monstre pour s'occuper des cas comme ça. 

*Iorek écouta ensuite la question sur le caractère spécial de la place. La première fois qu'il en avait entendu parlé, il avait été surpris. Depuis, il avait eu recours à la spécificité de cette à quelques reprises, et avait toujours été satisfait.*

Cette endroit oblige, à ce qu'on raconte, à dire la vérité. Si je vous demandez par exemple le temps, vous ne pourriez pas me dire qu'il pleut. Vous pouvez cependant choisir de ne rien dire, ou d'éviter la question. Voir raconter autre chose, ça marche aussi à ce qu'il parait. Les demi vérités doivent aussi fonctionner. 

*Finalement, Yozora, déguisé en bonbon à la fraise (si j'ai bien compris), demanda a Iorek ce qu'il pensait de sa tenue. Étant sur la place, impossible de mentir malheureusement. Après il était assez malin pour ne pas avoir à dire la vérité blessante.*

Je pense que ça ne m'irait pas très bien, surtout sous cette forme. Vous avez quoi de prévu après? Encore plus de ballade? 

image     image
Dragon suprême
Messages: 5073
Contributeur
HJ1: Il y a eu un double post...
HJ2: C'est vrai que j'ai oublié de remettre sa tenue. Non non elle ne porte pas un déguisement de bonbon à la fraise XD Même Yozora n'oserait pas en public (à part en soirée à thème) La voilà:

miniature

*Aï sembla étonnamment calme par rapport à Yozora qui cachait tant bien que mal sa peur et sa gêne. La mage invocatrice posa donc des questions du pourquoi le mage de rang S de la guilde venait de laisser deux hommes inconscients sur cette place. Yozora fût ensuite étonnée que des activités pas nettes du tout ce déroulaient dans les rues de la ville. Elle n'avait jamais encore réfléchi aux activités de l'ombre de la ville et aurait pensé que ça se limitait à des vols ou de la vente au noir. Mais le proxénétisme... Malgré le fait qu'elle veut oublier ce qu'elle vient d'entendre elle n'y arrivera pas et elle y repensera parfois.*

-peu rassurée- (à propos de je suis le gentil dans l'histoire!) -J'espère bien... Mais il y a beaucoup d'activités de ce genre dans cette ville ? Non réponds pas je veux plus savoir en fait.

*Yozora voulait demander à Aï quel genre de passé elle avait pu avoir pour être aussi insensible mais elle pensa que c'était déplacé de demander. Iorek expliqua ensuite la particularité de la place.*

-C'est donc ça... Et j'imagine que ce n'est pas la première fois que tu viens ici pour ce... type d'interrogatoire.

*Puis Yozora posa la question à propos de sa tenue. Aï fût étonnée de cette question soudaine et le fit savoir. Comment lui dire que je ne lui en veux pas et que c'était juste la première question qui m'est venu en tête pour continuer la conversation... Puis Iorek répondit à la comédienne par un moyen détournée.*

-A Aï- -Pas vraiment en fait... Et puis je préfère avoir l'avis d'un homme. Mouais là sous sa forme de loup ma phrase marche moins bien... -A Iorek- -Je ne suis pas dupe tu sais. ça fait depuis près de 12 ans que j'ai commencé le théâtre et je peux reconnaitre quand quelqu'un évite un sujet. Dis-moi tout, que ce soit positif ou négatif. Le but de ma tenue est avant tout de se faire remarquer.

*Elle tourna sur elle-même pour faire voler un peu sa jupe et les différents rubans de sa tenue. Et après s'être entendu parler Yozora se rendit compte que les prochaines fois qu'elle mettrait ce genre de tenue elle éviterait à tout prix les ruelles louches pour éviter de se faire choper par des types pas recommandables qui cherche à prendre du plaisir avec des filles de joie.*

Petit EDIT fait après le post de Aï car je me suis rendu compte que je n'ai pas répondu aux questions de Iorek:

-Après ? Pourquoi ne nous ferais-tu pas visiter la ville ? C'est toujours mieux avec un guide. Mais pas les endroits mal famés hein ?...


- Edité le 20/06/2017 à 16:51 -

image
Jeu: Fire Emblem fates

Messages: 1909
*Alors que les mages continuèrent leur petite discution, Aï se demandait se qu'elle foutait là. Elle faisait tâche entre une créature de 2 mètres et une fille revêtu de rose. Ces deux là ne passaient pas inaperçu. Iorek fut assez étonné de la question d'Aï. Faut dire qu'elle l'avait posé sans vraiment se soucier du reste.*

Bein je vais droite but et je dis ce que je pense. C'est tout.
Et puis hier encore on était dans des égouts dégeus qui puaient et on a combattu des rats géant ainsi qu'un monstre qui faisait deux fois notre taille, rien que ça, donc voilà.
Et pour info on est mage donc voir un homme se faire cogner, je pense que c'est pas la dernière fois qu'on verra ça.
Je m'arrête là mais je pourrais donner cinq ou six raison valable de plus pour expliquer mon caractère "bien trompé", comme tu dis.

*Iorek fini par expliquer ce que cette homme avait fait, beaucoup trop en détail ce n'était pas vraiment normal. Quand il dit que le gentil dans l'histoire était lui, Yozora n'avait pas l'air entièrement rassuré. Elle était également surprise de se genre d'activité à Hakobe.*

Je pense que dans toutes les villes il y aura se genre d'activité.

*Après Iorek expliqua au deux jeunes filles en quoi la place était spécial. C'était plutôt une chance qu'il soit arrivé, Aï qui s'était creusée la tête pour trouver n'aurait sans doute pas réussi à s'en rappeler, malgré tous ses efforts. Puis le mage répondit à la question que Yozora lui avait posé. Il avait essayé de détourner la question mais avec Yozora ça ne marchait pas. Pas étonnant pour une ancienne comédienne. Celle-ci tourna sur elle-même comme une petite fille l'aurais fait.*

[…]

Après ? Je ne sais pas...T'as une idée, Yozora, de quoi faire après, toi ?

- Edité le 20/06/2017 à 16:07 -

image
aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
Hj: Merci de m'avoir prévenu pour le double post, et ok pour la tenue!

*Les expressions des demoiselles étaient demi teinte. Peut on vraiment être le gentil quand on répond à la violence par la violence? Encore faudrait il que Iorek en ai quelque chose à faire du bien et du mal, et ça il s'en fiche la plupart du temps. Il eu droit à une explication du fort caractère de la plus jeune des mages, Ai.*

Ahahah, ça explique le reste d'odeur qui vous suit! J'ai reçu une lettre du capitaine de la garde, enfin, le maitre l'a reçu. Il est très satisfait de votre travail et a donné un petit bonus à la guilde qui a presque fait sourire le boss. 

*Les deux mages demandèrent ensuite sur les activités illégales dans la ville. Iorek ne pouvait pas répondre à cette question, pas en ce tenant sur cette place en tous cas. Mais heureusement Yozora refusa d'entendre une réponse. Ce qui n'était pas le cas pour son accoutrement.*

Tu veux vraiment savoir comment je pense? Je pense efficacité. Peux tu te battre dans cette tenue? Marcher correctement? Te tenir chaud autant que rester au frais? En vérité c'est loin d'être mauvais, évite juste de partir en randonnée comme ça. Et fait attention à pas t'emmêler dans tes bandelettes. Après visuellement je n'ai pas vraiment de gout, ça s'accorde avec toi et ton visage si c'est ce que tu veux savoir.

*Les deux femmes réfléchirent ensuite un peu à quoi faire. Yozora proposa notamment à Iorek de les rejoindre, il y réfléchit un peu puis hocha la tête en acceptant.*

Pourquoi pas, mon proxénète ne s'envolera pas, en tous cas pas avant que je l'ai trouvé! Par contre attendez deux secondes.

*Comme tout place, elle était bordée par des rambarde et des portails de fer, en face des maisons des habitants. Iorek partit donc attrapa ses deux mécréants avant de les jeter avec peu de retenu contre les dites barrières. Il attrapa ensuite leur poignet puis tordu et écrasa l'acier autour, veillant à seulement empêcher tout mouvement sans faire plus de mal qu'il n'a déjà fait. Cela lui demanda tout de même quelques efforts. Il alla ensuite toquer à une porte, et parla durant quelques secondes avec la femme qui lui avait ouvert, qui partit en courant dans une des ruelles sans même fermer la porte derrière elle. Iorek revint vers les deux mages.*

Bon, je me suis occupé de mes affaires, la garde devrait pas tarder avec des chalumeaux. Je vous accompagnerai avec grand plaisir du coup. J'ai mes entrées à certains endroits si vous voulez, mais ce n'est pas forcément les coins les plus fameux. 

image     image
Dragon suprême
Messages: 5073
Contributeur
*Après la prise de paroles de Iorek Aï fit référence à leur aventure de la veille dans les égouts.*

-Ah oui le rat géant. Pas très agréable à regarder d'ailleurs...

*Iorek ajouta alors que ça expliquait l'odeur qu'elles dégageaient. Yozora se retenu de vérifier cette affirmation. Ensuite le loup annonça que le capitaine Kingsley était fier de leur boulot.*

-On sent encore mauvais ? J'ai pourtant quasiment vider mon shampooing cette nuit... / Tant mieux si on a fait bonne impression.

*Ensuite, Iorek ne put pas échapper à donner son avis sur la tenue de Yozora:*

-Je crois comprendre ton point de vue sur la question. Après, si je sais que je vais faire une randonnée dans cette montagne enneigée crois-moi que je m'habillerais autrement. Étant donné qu'on reviens de mission j'ai considéré cette journée comme une journée de repos à trainer en ville, donc ce genre de tenue convient. Et tant que je ne porte pas de talons je suis plutôt à l'aise dans les tenues de ma garde-robe.

*Yozora s'arrêta là dans son speech sur ses tenues.
Aï se demanda alors où ils pourraient aller pour continuer leur balade en ville. Yozora proposa à Iorek de les accompagner. Il répondit par la positive mais alla tout d'abord "menotter" les deux hommes de tout à l'heure dans les barrières qui entoure la place. Yozora pensa qu'elle n'aurait pas aimé être dans leur situation. Iorek alla ensuite sonner à une porte et parla à quelqu'un, puis il revient vers Yozora et Aï.*

-Bon ben je propose qu'on se dirige vers le Sud, ça vous va ?


*Yozora n'attendit presque pas les réponses des deux autres et commença à marcher.
[...] Sur le trajet elle se tourna vers Iorek:*

-Au fait ce n'est pas fatiguant de rester sous ta forme de loup ? Pourquoi ne pas redevenir un peu plus humain ?

*Elle n'osa pas lui dire mais Iorek déstabilisait presque Yozora à cause de sa grande taille et sa gueule pleine de dents tranchantes, entre autre.*

HJ: Comme prochain lieu je propose le Colisée.

- Edité le 27/06/2017 à 15:13 -

image
Jeu: Fire Emblem fates

Messages: 1909
*Iorek lâcha un rire en entendant parler de la mission des jeunes mages. Il parla ensuite de l'odeur de celles-ci. Alors que Yozora expliqua qu'elle avait utilisé énormément de shampoing pour masqué l'odeur d'égouts, Aï ne put s'empêcher de renifler pour vérifier cette affirmation, plutôt mal placé du point de vu d'Aï.*

On sent si mauvais que ça ou bien c'est juste que tu as des sens plus développé, voir inhumain ?
Et puis se n'est pas très galant de dire ça à deux demoiselles...

*Ensuite le mage expliqua au deux filles qu'avec leur mission, elles avaient fait une bonne impression. Yozora était plutôt ravie d'entendre la bonne nouvelle. Ça adoucissait un peu le commentaire sur l'odeur.*

C'est un point.

*Après-coup Iorek et Yozora commencèrent un espèce de débat sur la tenue, très, très rose, de Yozora. Aï écouta en silence presque ennuyé. Elle baya et se souvint qu'elle n'avait pas réussi à fermer l'œil de la nuit. J'aurais peut-être dû essayer de dormir un peu. Elle haussât alors les épaules à cette pensée encore plus ennuyeuse que la discussion des autres mages. Alors qu'Aï écoutait à moitié Yozora et Iorek, la mage de transformation proposa à Iorek de les accompagner dans leur petite balade. Celui-ci accepta mais avant ça il alla d'abord régler cette histoire avec les deux hommes à terre. Ensuite Yozora proposa de suivre la direction du Sud.*

HJ: Ok pour le Colisée.

- Edité le 29/06/2017 à 17:27 -

image

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page