Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Hakobe
La Maison du Chocolat
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
Lisana
Messages: 3563
LA MAISON DU CHOCOLAT :


image

Habitant :
Aiko Dorayaki, mage d'Angel Crow et sa souris!

Emplacement :
Dans une grande rue de la ville d'Hakobe à quelques pas de la guilde et des magasins.

Vue extérieure :
Dans une des grandes rues de la ville, entre deux maisons totalement banales et ordinaires se trouve une maison quelque peu étrange si ce n'est appétissante ! En effet cette habitation est en réalité recouverte de chocolat. Des fenêtres et une porte on étaient creusées ainsi l’accès y est possible et sérieusement tentant, faute à l'odeur qui émane de ce lieu. Évidemment ne vous avisez jamais au grand jamais de manger ce foyer, car premièrement une couche protectrice magique et incomestible y a était déposé contre la chaleur, l'humidité et le vent, et deuxièmement car Aiko ne permettrait à quiconque de se délecter une seconde fois si vous voyez ce que je veux dire !

Vue intérieure :
Contrairement à certaines de vos attentes, à l'intérieur se trouve une petite maisonnette de 4 pièces on ne peut plus normal. La pièce principale est en réalité un chambre ou se trouve un lit simple, une table pour travailler et une armoire. Aiko a aussi fait installé dans une commode toujours ouverte une «  maison  » pour sa fidèle compagne. A droite du placard se trouve une porte menant à une pièce un peu spéciale qui lui sert de salle d’entraînement. Ici, de nombreux tapis, des poids, un punching ball ainsi que d'autres objets nécessaire pour se renforcer musculairement. A gauche de la pièce principale se trouve une cuisine de taille moyenne servant principalement a créer de nouvelles recettes et a déguster de nombreux chocolats des plus originaux. Et enfin la dernière pièce, la salle de bain on ne peut plus banal composée de toilettes et d'une douche.

Voisinage : Aiko est assez aimée par ses voisins et entretient des bons rapports avec eux. Effectivement comment engueuler quelqu'un qui vous offre du chocolat quand il y a un problème ? Plus précisément à droite de sa maison se trouve un couple avec deux enfants pas trop embêtants qui vénèrent Aiko pour l'odeur et les cadeaux... A sa gauche, un couple de vieillards qui ne sortent jamais de chez eux, ils ne sont pas très bruyants mais un peu ronchons sur les bords. Et enfin le meilleur, en face de la belle maison se trouve un appartement où vit un étudiant d'une beauté sans pareil, malgré le fait qu'il vienne à peine d'aménager, il a déjà surprit une bonne dizaine de fois la mage d'en face le fixer lorsqu'il sort arroser ses plantes....




Spoiler



Spoiler


Spoiler


Spoiler



- Edité le 28/11/2015 à 15:56 -

Lisana
Messages: 3563
*Aiko venait de rentrer du concours de cuisine organisé par sa guilde. Elle était épuisée à cause du stress mais pourtant lorsqu'elle entra dans sa maison elle se mit à courir un peu partout manquant d'écraser à plusieurs reprises sa souris. Elle rapporta un chocolat chaud, une couverture et une chaise qu'elle posa devant une fenêtre au rideaux tirés. Elle regarda son horloge et but une gorgée de son chocolat. Il lui restait un peu de temps. Elle regarda autour d'elle puis sourit. Elle se trouvait dans SA maison payée avec SON argent et SA sueur ! Il ne faut pas oublier qu'Aiko est à peine majeure et que malgré tout elle commence juste à prendre des responsabilités ! En tout cas, il lui tardait que son père vienne pour voir combien elle avait grandit et évolué... Assez parlé ! Aiko, après avoir relancé un coup d'oeil à l'horloge, décala doucement un rideau... Son visage s'illumina, son voisin était devant la porte de la maison d'en face cherchant ses clés dans son sac. Pendant ce temps, la petite mage eut bien le temps de le dévisager, il était ma-gni-fique ! Ses mèches brunes tombaient sur ses yeux verts tout en volant dans le vent. Ses bras étaient plutôt musclés mais sans plus. Il avait un sourire ... Ah un sourire .... Qui faisait pousser des ailes à la jeune fille ! Malheureusement il venait de trouver ses clés qui lui jouaient des tours comme tous les jours. Il entra dans sa maison sans un coup d'oeil vers celle d'en face. Aiko laissa retomber le rideau et s'affaissa sur sa chaise en soufflant. *

- Un jour, j'irai lui parler ! Et il sera fou de moi ! Promis !

* Aiko serra le poing et se leva. Elle rangea la chaise et marcha en direction de la chambre où se trouvait sa souris. Elle s'assit sur son lit et la prit sur ses genoux. La mage fit apparaître un petit carreau de chocolat qu'elle donna à sa colocataire. Elle voulait encore faire plein de trucs mais tant pis pour le ménage, elle était beaucoup trop crevée ! Elle se mit donc sous la couette et s'endormit en un rien de temps, sa souris à ses côtés et son voisin dans ses rêves. *

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
HJ: j'ai décidé de venir t'embeter! ;D

*Iorek marcha lentement, il était encore sonné après son terrible combat cont la Gorclan. Ils avaient beau être trois mage d'équivalente puissance, la nature cache apparement biens on jeu et ne s'avoue pas vaincu face à la magie! Il finit par arriver devant une maison en chocolat qui l'interpella. Il ne lui fallut pas longtemps pour faire le lien entre maison -> Aiko et il rigole un peu.*

C'est fou ça, elle aime vraiment trop le chocolat! Je peu comprendre qu'on aime bien sa magie, mais je vie pas dans une niche non plus. 

*Il s'en alla toquer à la porte et remarqua un jeune homme qui cherchait ses clés, apparement pour rentrer dans sa maison. Il semblait être le voisin de Aiko et Iorek le salua gentiment. Le jeune homme se retourna et dévisagea Iorek, qui avait oublié qu'il devait vraiment avoir une sale gueule, avec sa lèvre fendu, un oeil au beurre noire, une attèle au bras gauche, de grosses cernes et un regard des plus fatigués.*

Qu'est ce qu'il a me regarder comme ça lui? Je suis pourtant pas en loup... Et je suis sur que je porte bien des pantalons! Bizarre..

*Iorek se retrouna et refrappa à la porte, il était quasiment sur que Aiko était chez elle, son oreille plus fines que celle de humains, ainsi que son flair, lui indiquait qu'elle venait de passer par là. Il tapa sur la belle porte de son bras encore valide.*

Hey, tu es la chocolate girl? Je dirais pas non pour la jolie vision de ta bouille et un chocolat chaud! Et j'habite trop loin de toute façon! J'en aurais pour une heure!

*Le nordique avait parlé bien fort histoire qu'on l'entende, et décida de se planter devant la porte en attendant que son amie lui ouvre. Le ferait elle ou allait t'elle l'oublier sur le palier, comme un chien perdu (<- sniffff).*


- Edité le 28/11/2015 à 18:21 -

image     image
Lisana
Messages: 3563
HJ : J'accepte ! De toute façon ça occupe de se faire embêter !


* Aiko était toujours dans son lit en train de se reposer quand quelqu'un frappa à sa porte ce qui la réveilla en sursaut. Elle ouvrit les yeux se dépêcha de sortir de sous sa couette. Elle voulait juste dormir !! Qui se permettait de venir chez elle ?? En tout cas il allait l'entendre ! Sauf que en sortant de la chambre elle entendit la voix de son ami Iorek ce qui la fit sourire. Elle alla donc devant la porte, se remit les cheveux en place puis ouvrit la porte avec un grand sourire. Mais contrairement à la vision à laquelle elle s'attendait elle vit son ami en morceau, avec une attelle et des bleus un peu partout. Son visage se décomposa et elle le fit vite rentrer. *

- Ooooooh !!! Mais rentre vite !! Va t'assoir j'arrive ! Tu veux un truc à manger ? A boire ? Oh putain ... Mais qu'est ce que t'as fait ??

* Aiko n'attendit pas la réponse, se mit à gesticuler dans tous les sens, partit en courant pour revenir quelques secondes après avec un grand chocolat chaud et deux muffins au chocolat qu'elle avait préparer dans la matinée. Elle en tendit un à Iorek et mangea l'autre en un rien de temps. Une fois finit, elle put se calmer et sourit enfin à son ami.*

- Et beh, tu t'es bien explosé la gueule c'te fois ! C'était pour ton boulot ? J'espère que tu seras mieux payé que d'habitude... Comment t'as su que c'était chez moi ? Ah attends me dit rien, c'est le fait que ce soit en chocolat nan ?


* Aiko riait tout en s'asseyant et faisant "l'état des lieux" de son ami. Il était très amoché. Évidement la jeune fille s'inquiétait mais au fond, elle savait très bien qu'il ne risquait pas grand chose, après tout il était mage de rang S non ? Depuis le temps elle savait bien qu'aucun adversaire n'avait eut raison de lui ! Elle lui proposa un autre muffin tout en allant se cherchait un verre d'eau. Une fois revenu elle bu tranquillement en lui souriant gentiment.*

- Si tu veux dormir un peu, je peux te prêter mon lit, en tout cas j'ai bien eut raison de me mettre en pleine ville au moins s'est près de tout ! Si t'as besoin de quoique se soit vient chez moi je te ferais un double des clés !

* Aiko lui fit un clin d'oeil puis rit un bon coup. Elle adorait Iorek et elle voulait surtout qu'il aille bien alors autant profiter de l'emplacement de sa maison ! Elle continua donc à le regarder affectueusement en attendant qu'il réponde à toutes ses questions.*

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
HJ: tant mieux tant mieux ;D 

*Le belle homme barbu du nom de Iorek n'attendit as trop longtemps et fit un grand sourire en voyant la porte s'ouvrir. Il sourit un peu moins en voyant le regard de son ami qui avait du remarquer son état. C'est vrai que Iorek ne s'était pas dit que c'était voyant qu'il s'était fait bien rétamer. Il rentra sans se faire prier, regardant avec intérêt tout autour de lui la magnifique maison! Au moins, il n'y a pas de chocolat à l'intérieur, ça aurait probablement était cracra si Aiko faisait un feu de cheminé. Il s'assoit et attendit qu'elle arrête de gesticuler dans tout les sens pour commencer à parler.*

C'est au Colisée, le patron voulait tester une nouvelle salle, et on a du combattre une sale bête couverte de pique, hyper forte et méga rapide. J'ai failli croire qu'on allait y passer. Mais on a finis par gagner, je lui ai planté une lance magique dans la tête!

*Iorek se mit à siroter (le meilleur) chocolat chaud (au monde) avait un grand sourire mais se refusa de manger les muffins. Il avait beau tout le temps dire le contraire, Iorek restait en partie chien, et le chocolat ça tue les chiens! Du coup un petit peu de chocolat de temps en temps ne lui fait pas de mal, mais beaucoup (style ce que lui propose Aiko) ça le rend malade comme... une chien xD*

Je sais pas trop si c'est plus payé, je suis déjà pas mal rémunéré pour prendre des coups! Par contre je me demande si c'était vraiment légal ce qu'on a fait... Tant pis, qui ne sait pas ne peut pas être puni, héhéhé. 


Et oui, je me suis dit en passant ici que ça sentait pas mal bon, comme toi. Du coup j'ai pas mit longtemps à comprendre que tu t'étais acheté une maison SANS ME LE DIRE! On me cache des trucs chocolat girl?! Et puis tu as un voisin d'en face bizarre, ça me surprendrais pas que c'est une sorte de pervers ou un truc comme ça, donc si jamais il te touche, je le torturais avec plaisir!

*Iorek lui fit ung rand sourire, une petite moustache de chocolat sur sa lèvre supérieur. Il devait avoir l'air bien différent de d'habitude le bougre! Mais Iorek savait que Aiko lui faisait asse confiance pour ne pas trop s'inquiéter, et il n'était pas quelqu'un qui se plaignait beaucoup, il préféré se taire et taire sa douleur. D'ailleurs en y réfléchissant, il se rendit compte que peu de gens si ce n'est personne dans la guilde n'était au courant par rapport à l'autre aspect de sa malédiction, la multiplication de la douleur ressentit lors de la reprise de la forme humaine.*

Oh non, je n'oserai pas te piquer ton lit, c'est chez toi ici, mais merci! Je dors tout aussi bien sur les tapis et les tatamis, si ce n'est le sol tout court. C'est le bon côté d'avoir passé un grand nombre des années de sa vie dans une caverne en pleine forêt! La vie sauvage me manque des fois, passer mes journées sous ma fourrure, à courir dans les bois... Et je n'oserais jamais te demander les clés de chez toi, je finirais par y dormir assez souvent, blotti en boule dans un coin de ta cuisine!  

*Iorek se rendit compte qu'il allait se mettre à raconter toute sa vie sans raison et préféra plutôt siroter son chocolat. Son instinct l'avait toujours invité à se taire sur ce sujet, même auprès de ses amis. Quoi qu'Aiko avait toujours était particulière, elle était un peu dans le même cas que lui, à avoir perdu un proche et à avoir envie de le retrouver.*

Tu as réussi à avancer dans les recherches pour retrouver ta mère? Si tu ne veux pas en parler c'est pas grave, je comprendrais... Mais tu n'a qu'a demander et je te filerai un coup de main volontiers -marque une pause le temps de la réponse- Je suis un très bon pisteur après tout!

*Il recommença à siroter son chocolat, un peu moins chaud à présent, jetant toujours des regards envieux aux muffins qui le suppliés de se faire manger! Son instinct sera t'il assez puissant?*


image     image
Lisana
Messages: 3563
*Aiko était tranquillement assise en train d'écouter Iorek sirotant son chocolat. Il lui expliqua rapidement pourquoi il était plus amoché que d'habitude ce qui surprit la jeune femme.*


- Ah oui donc il fait des tests tranquillou lui ! Vous êtes pas un peu des objets pour lui quand même ? Enfin tant que s'est bien payé c'est pas très grave ! Alalala trop fort, le coup de grâce donné par le méchant chien !

* Aiko lui frotta la tête en riant puis Iorek lui parla de légalité et tout le bazar ce qui fit fronçait les sourcils à la petite mage.*

- C'est vrai que dans le principe ... Mais franchement s'ils te chopent je suis pas sur que ça soit une bonne chose, surtout qu'avec la chance que t'as ça va te retomber dessus ... Tu me préviendras si y a un problème je les défonce tous ! Enfin voila quoi je vais essayer !

* Aiko explosa de rire puis engloutis le muffin resté sur la table. Iorek lui raconta ensuite comment il l'avait trouvé ce qui n'avait pas du mettre bien longtemps... Il évoqua ensuite son voisin ce qui choqua la chocolatière. L'avait il vu l'observait ? Peut être qu'il en avait parlé à Iorek ? Finalement son ami lui dit simplement qu'il avait l'air d'un pervers ce qui la fit sourire.*


- C'est moi qui te cache des trucs ? Moi non plus j'étais pas au courant de ta maison dans la montagne teh ! Le voisin ??? Il t'a parlé ? Qu'est ce qu'il t'a dit ?? Ah bon tu trouves ... Je sais pas je l'ai pas bien vu je suis ici depuis pas très longtemps... Mais t'en fais pas je t'aiderai à le torturer si il faut !

* Aiko lui fit un clin d'oeil tout en espérant que son ami n'ai pas trop discuté avec son magnifique voisin. Iorek refusa ensuite sa proposition pour dormir dans son lit. (enfin dit comme ça... xDD) Elle acquiesça donc en silence tout en l'écoutant se confier sur sa façon de dormir et d'avoir vécu dans une grotte. En fait, Aiko se rendait de plus en plus compte que son ami ne se confier que très rarement comme pas mal de personne. Sauf que depuis sa mission au musée il semblait lui livrer plus d'informations sur lui même ce qui faisait extrêmement plaisir à la jeune fille qui décida de faire de même. Il lui demanda l'état de ses recherches avec sa mère. Elle eut un pincement au cœur. Non pas à cause de sa mère mais plutôt à cause de ses recherches qui n'avançait pas énormément.*


- A vrai dire, quand je suis arrivée j'ai trouvé pas mal de trucs, je sais qu'elle est toujours en vie et sur le continent mais depuis un petit bout de temps ça ralentit beaucoup et on dirait que je fais du sur place... Je sais pas comment j'ai pu penser que j'allais la retrouver toute seule... ça fait des années que je l'ai pas vu et que je la cherche tout le temps et pourtant j'ai l'impression de n'avoir rien trouvé... Je sais pas vraiment comment tu peux m'aider mais si au moins je suis pas toute seule ça pourra déjà aller mieux ... Enfin j'espère

* Aiko venait de tout déballer, tout ce qu'elle ressentait depuis qu'elle était rentrée à Dark Chess, depuis qu'elle avait décidé de quitter la maison familiale pour retrouver sa mère. Elle n'avait jamais rien dit à personne mais maintenant elle le faisait. Une larme ou deux commençaient à perlaient sur ses joues rougies. Elle les essuya rapidement et fit un énorme sourire à son ami.*


- T'as rien mangé je vais aller te préparer autre chose ... Je crois que j'ai un steak dans mon frigo.

* Aiko se leva doucement en étouffant un dernier sanglot. Une fois dans la cuisine elle se posa s'appuya contre le plan de travail en attendant que son steak cuise.*

- Comment j'ai put être aussi égoïste ... Est ce que tu crois vraiment que pour lui tout va bien dans le meilleur des mondes ?? Surtout que lui, en plus de douleur mental, il a la douleur physique ... Pfiuuu je suis vraiment la pire des amies ...


* Le morceau de viande venait de finir de cuir, elle prit une assiette et des couverts puis lui amena en souriant.*

- Enfin bref ! Raconte moi un truc sur toi ... Je sais déjà que t'es un loup, que s'est une malédiction, que tu vivais dans une grotte, que tu chasses très bien et que t'as très très très mal quand tu utilises trop ta magie !

*Aiko s'assit en silence en observant Iorek. Elle voulait s'avoir plein de chose sur lui et elle espérait que ses révélations soit maintenant !*

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Iorek trouvait vraiment Aiko gentille, l'accueillir comme ça chez elle, lui offrir le gite et le couvert (comme le dise les vieux!) et discuter avec lui. Il est plus ou moins la seule personne avec qui il parle vraiment après tout!*

Je me trouve plutôt chanceux, je t'ai bien trouvé non, je vois pas ou est la malchance dans ça! Mais j'oublierais pas de leur dire si jamais il vienne me faire chier, tu les étoufferas dans du chocolat. 

*La petite mage lui reprocha ensuite le fait que lui non plus n'ai pas partagé ses informations, et elle fut étonné par rapport au voisin. Elle ne devait pas s'attendre à ça de la part de Iorek!*

Bah pour ma maison elle est un peu loin, moi j'escalade la falaise sur laquelle est ma maison d'habitude, mais avec une épaule dans cet état c'est la merde! Mais bon, c'est vrai que j'ai pas dit que j'en avais acheté, même si j'ai à peine foutu les pattes une fois pour l'instant. Et préviens moi le jour de la séance de torture alors, on fait une tellement bonne équipe que je suis sur qu'il s'en souviendra, héhéhé..

*Iorek écouta ensuite Aiko se confier, la regardant lentement s'effriter pour laisser passer son désespoir lentement dans ses mots. Le nordique, habituellement si lointain des problèmes des autres, même de ses proches, senti cette fois son coeur se serrer. Surtout à la vue des larmouillettes coulantes sur la joue de Aiko. Il était heureux de voir qu'Aiko s'ouvrait et se confiait à lui, elle semblait en avoir besoin dans le fond. Elle se releva et alla cuisiner une steak pour Iorek qui était restait assit sa tasse dans les mains. Une fois partit, il retira l'attèle et décida de se transformer en Hunter. Il ressemblait désormais trait pour trait à un magnifique loup noir, une patte en l'air pour symboliser sa blessure, et il écouta dans le silence de la pièce le coeurs de Aiko qui battait dans la pièce d'à côté. Habituellement il ne se donnait pas à de tels exercices, mais là il en avait besoin. Lorsqu'elle rentra, dans la pièce elle fait un steak et des couverts et s'assit de nouveaux à la table.*

Merci pour la viande!

*Le loup chopa le steak dan sa bouche et le mangea d'une traite, se régalant et se léchant les babines! Il se plaça ensuite à côté de son ami et frotta sa tête contre son ami comme un chien qui demande des caresses, en boitant forcément (oh oui, Iorek est méga mignon comme ça T^T). Akio avait apparemment envie de parler de Iorek avec Iorek, et il décida de se confier, en retour de ce qu'elle fait offert à Iorek (ses sentiments, pas le steak xD).*

Tu veux savoir des trucs sur moi? Bah tu sais déjà plusieurs, dont le fait que j'étais à la recherche de mon amie d'enfance et possiblement fiancée Mélia... Elle avait disparut dans l'attaque de bandits qui avait conduit à la mort de nos familles. Mais le maître, Angelo, l'a retrouvé. Un cadeau pour ma promotion. Elle vit dans notre pays d'origine, la toundra, et elle a épousé son dirigeant si j'ai bien compris! Et elle a même eu une fille. Elle a toujours était débrouillarde, et c'était la plus belle fille du Nord que j'avais jamais vu!

*Iorek s'arrêta de parler quelques instants, et décida de poser sa tête de canidé sur les jambes de son amie, en priant pour avoir le droit à des gratouilles. C'est vrai que ça peut avoir l'air bizarre dit comme ça, en imaginant que Iorek est un humain, mais il est tout autant un loup donc dans le fond c'est normal! Surtout sous cette forme! Et puis il y peut être besoin de réconfort dans le fond..*

J'ai beaucoup imploré Fenrir de la protéger, de l'aider, et il a entendu mes prières. La savoir en vie et heureuse m'a emplit de joie, et d'un peu de tristesse ici, de ne jamais avoir pu la retrouver malheureusement... Elle doit être dans le même cas que moi, me croire mort... Il est vrai que j'ai disparu de la circulation durant tellement longtemps que ce n'est pas étonnant qu'elle ai cru cela... Tu penses que je devrais lui écrire? 

*Iorek s'arrêta et rigola un grand coup, enfin, ça ressemblait probablement plus à des sortes de ronronnement roque puisqu'il avait prit cette forme surement.*


Je suis nul pour être un humain, être un loup est tellement plus facile... J'aimerais te présenter quelqu'un d'ailleurs, un jour ou tu as le temps! C'est mon frère, enfin, frère... On a grandi ensemble dans la caverne! je suis sur que tu lui plairait bien. 

*Iorek, si Aiko ne l'avait pas jeté comme un malpropre, avait gardé sa tête sur les jambes de son amis, allongés sur le sol. Il était un très grand loup, presque aussi haut allongé que son amie assise. Mais heureusement ses poils sont très doux!*

- Edité le 29/11/2015 à 00:22 -

image     image
Lisana
Messages: 3563
* Aiko avait encore les joues rougies par l'émotion mais c'était sans compter un beau sourire qui illuminait son visage. Elle écoutait donc son ami en silence qui lui expliquait un peu plus en détails comment atteindre sa maison, et en effet même si elle l'aurait su plus tôt ça n'aurait pas changé grand chose.... Elle n'aurait pas pu monter de toute façon ! Aiko, qui venait de se confier à son ami se sentait comme libérée, comme si, juste le fait que Iorek l'écoute avait suffit à ce qu'elle ressente un peu plus de bonheur dans son cœur. Aiko était sure d'elle ce mage était avant tout un ami merveilleux et important avant d'être quelqu'un pour qui elle avait des sentiments ambiguës ... Elle venait à présent de revenir dans la pièce principale avec un bon steak, et le sourire aux lèvres. Seulement quand elle fut de retour Iorek s'était changé en loup noir. Aiko avait l'habitude de le voir comme ça mais ce qu'elle ne comprenait pas c'était surtout pourquoi ici et maintenant ? Elle ne fit pas de commentaires et le regarda manger ou plutôt gober son morceau de viande. Après ça son ami frotta sa tête contre la sienne ce qui la fit beaucoup rire.*

- Et beh fait gaffe on pourrait croire que t'es vraiment un chien et la fourrière va t'amener ! Tu veux plus de croquettes ? Oh non t'es trop mimi comme chien !


* Aiko lui fit un clin d’œil puis lui gratta la tête tout en écoutant son histoire. Finalement les deux amis avaient beaucoup plus de points communs qu'elle ne croyait, lui aussi cherchait quelqu'un, vivant mais inaccessible ou introuvable. La petite mage était très mal à l'aise, la dite Mélia était tout près mais il ne pouvait rien faire pour la voir. Ce sentiment devait être vraiment insupportable ... Iorek posa ensuite sa tête sur les jambes nues de la chocolatière. Et oui parce qu'elle a toujours pas compris que normalement tu mets une jupe que quand il fait chaud !! Enfin bref, elle lui caressa tendrement la tête en souriant. Le lycran continua a expliquer son point de vue, puis il posa une question à son amie qui continuait à la câliner.*

- Franchement.... Oui ! Il faut absolument que tu prennes des nouvelles je suis persuadée que ça lui fera plaisir ! Surtout que apparemment c'était censé être ta fiancée à toi donc elle doit t'attendre un minimum ! Enfin bon après je sais pas trop comment ça marche entre loup mais pour moi s'est clair, il faut que tu l'as voit ou au moins que tu lui dises que t'es en vie ! Imagine toi qu'elle est dans le même état d'esprit que toi sauf qu'elle, elle a pas eut toutes les infos ! Donc ... ça doit être horrible

*Aiko venait de lui exposer son point de vue tout en essayant de se mettre à la place de Mélia. Iorek semblait être très hésitant mais en même temps s'ils devaient se marier ça ne devait pas être seulement deux connaissances du village ! Enfin bref la petite mage caressa les poils tout doux de son ami loup tout en réfléchissant à la façon dont elle pouvait lui être utile. Le mage, toujours allongé sur ses jambes explosa ensuite de rire ce qui déclencha la même réaction de la part de son amie. Elle ne savait pas vraiment pourquoi ils riaient mais bon, pourquoi pas ? Il lui proposa ensuite de rencontrer un membre de sa "famille". *

- Mais nan ! T'es pas trop mal en humain, en plus ça doit être vachement dur de s'adapter ! Moi je trouve que tu t'en sors bien ! Et beh moi ça me va ! J'espère qu'il va pas trop me bouffer, je suppose que s'il est comme toi il le fera pas mais bon au cas ou tu m'aideras hein ?? Faudrait que tu viennes à la chocolaterie aussi, je suis sur que ça fera plaisir à mon père de te rencontrer, en plus un loup géant ça fait venir les clients !

* Aiko lui fit un clin d'oeil et attendit tranquillement. Ses yeux commençaient à se fermait. Mais oui ces poils sont beaucoup trop doux, ça endors !! Le jeune fille luttait mais au fond elle savait bien que ce loup serait un coussin PAR- FAIT !*

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Aiko avait en effet l'habitude de voir Iorek transformait, elle s'était même presque fait gober dans le musée! Heureusement, Iorek avait trouvé probablement la seule humaine assez gentille pour lui pardonner sa folie et rester là pour lui. En tous cas elle aimait beaucoup cette forme apparement.*

Je suis pas trop fan des croquettes, ça me donne des brulures d'estomac souvent! Et c'est étrange, tu dois être la première à me dire que je suis mignon comme ça, les autres humains crient à l'aide et s'enfuient! 

*Il écouta ensuite les conseils de la chocolatière sur ce qu'il devait faire par rapport à Mélia. Il ne voulait plus se marier avec elle, elle avait été sa meilleur amie mais depuis qu'ils s'étaient perdu de vue ils avaient tout les deux changé, donc la revoir serait un peu comme rencontrer quelqu'un pour la première fois au final. Et Iorek ne voulait pas gâcher sa vie non plus. Mais il voulait reprendre contact avec elle, justement pour les raisons qu'invoquait Aiko, pour que si jamais elle souffre cela s'arrête. De plus, Iorek est le seul à savoir ou sont enterrés leurs familles, dans la petite clairière aux cerisiers.*

Je lui écrirais alors! La vie d'impératrice de la toundra doit pas être de tout repos, surtout avec une petite princesse, mais j'espère que ça lui fera plaisir au moins. Qui sait, peut être qu'elle demandera à la guilde quelques boulots comme ça! Et tu pourrais la rencontrer comme ça.

*Les gratouilles et caresses de son amie commencèrent à rendre le viking somnolent, ses paupières se fermant à intervalles réguliers. Il avait beau faire le mec badass, il avait besoin de sommeil. Et puis elle est douée pour les câlins de chien la petite mage chocolat! Elle sembla d'ailleurs presque impatiente de rencontrer ce membre de la famille, en faisait par cependant de ses inquiétudes si il était comme Iorek. C'est alors que le nordique se rendit compte qu'il avait pas précisé qui était exactement son frère!*

Ahahaha... Ça me ferait très plaisir de rencontrer ton père, il a l'air d'être un monsieur très gentil! Et non, Woolfy pas comme moi, t'inquiètes pas... Il est pas humain du tout, c'est un loup presque tout ce qu'il y a de plus banal, sauf qu'il arrive un peu à s'exprimer dans notre langue, avec des mots simples. Il a du quitter notre caverne parce que...

*Iorek marqua alors une grosse pause. Il ne s'était pas vraiment rendu compte de la dernière information que lui avait confié le maitre durant leur petite réunion à porte clause. Son maitre était... Cette idée le frappa avec toute sa force, et il ne su pas trop comment réagir. Il avait hait et aimait ce vieille homme seul dans sa caverne. C'est grâce à lui qu'aujourd'hui encore il vivait tranquillement, sans tuer tout ce qui passait sous son musée. C'est lui qui lui avait apprit à museler la bête et, indirectement, à la contrôler plus tard. Mais Iorek ne ressentait aucune tristesse, il était impassible en face de cette information. Il avait toujours vu son maitre comme un membre d'une meute qu'il avait quitté depuis longtemps, et les loups ne sont pas tristes quand un des leurs quitte ce monde. Ils continuent de vivre tout en lui offrant le respect auquel il a droit. Iorek arrêta donc le silence qui pourrait paraitre un peu lourd.*

Je n'ai pas grand chose à dire sur moi même Aiko, j'ai vécu isolé et loin de presque tout la plus grande partie de ma vie, et la partie d'avant, quand j'avais encore ma famille, était plutôt banale. Mes parents étaient des marchands ambulants, du coup on passait notre vie sur la route, j'aimais beaucoup voyager. Je me rappel encore les yeux doux de ma mère qui me chantonner des comptines les soirs de pleines lunes pour me calmer, et les histoires que me racontait mon père sur nos dieux et comment is avaient sauvé le monde. Je me rappel les farces qu'on faisait, Mélia et Moi, aux enfants des villes dans lesquels on s'arrêtait. Leurs parents nous ont même lancé des pierres une fois! Comme quoi la vie m'avait préparé à être un monstre. Pourquoi je suis pas un monstre pour toi Aiko? 

*Iorek avait posé cette question en toute simplicité, juste pour savoir. Il regarda son amie, en levant simplement les yeux et sans bouger la tête, et remarqua qu'elle commençait à fatiguer, comme lui, et il se dit que ça serait marrant si elle s'endormait sur lui comme ça. Il en profiterait aussi pour dormir comme ça, les jambes de Aiko étaient plutôt confortable en plus!*

A toi de ma parler de toi Aiko, je sais déjà plein de chose sur toi mais je veux en savoir plus!

image     image
Lisana
Messages: 3563
*Iorek, toujours la tête posée sur ses jambes fit une petite remarque sur le fait que sa métamorphose ne gênait plus son amie qui lâcha un petit rire.*

- C'est vrai que la première fois que je t'ai vu en loup j'ai cru que j'allais mourir ! Mais bon à force j'ai bien vu que t'étais pas méchant, surtout que bon, imagine si je devais partir en courant dès que je te vois en loup ? Avoues que ça serait pas pratique du tout ... Et puis franchement tu m'as jam... Tu m'as presque jamais touché alors bon j'ai pas de quoi m'inquiéter !

*Aiko rougit un peu à l'évocation de la nuit passée au musée où elle avait vu la mort de très près... Évidemment elle se maudissait d'avoir mit ça sur le terrain car elle savait bien que son pauvre ami s'en voulait énormément ! Elle écouta donc Iorek qui avait prit la décision de lui écrire une lettre. La jeune femme secoua la tête avec un grand sourire.*


- Je suis tout à fait d'accord ! Oh ouais ça serait trop cool, en plus si c'est une reine ... Elle doit avoir tellement d'argent ...

* Iorek lui expliqua ensuite un peu plus amplement qui était Woolfy ce qui fit sourire la petite mage.*


- Ah oui donc en fait t'es le seul qui peut se transformer en humain du coup ... Enfin non plutôt l'inverse ! Attends ... Juste une question Mélia s'est une humaine ? Enfin je veux dire comme moi quoi ?

* Aiko ne savait pas trop si son ami avait envie de lui répondre ni si il allait le faire mais bon qui ne tente rien n'a rien ! Iorek raconta ensuite toute son histoire en détails, la chocolatière observait son ami les yeux brillants, il se livrait a elle, maintenant elle pouvait vraiment dire qu'elle le connaissait ! Elle trouvait ça très touchant, elle était totalement absorbée par son discours, si bien qu'elle ne comprit pas tout de suite que sa dernière phrase était à son attention. Elle fit un petit sourire discret et se jeta sur lui la tête enfoui dans ses poils.*

- Tu seras jamais un monstre pour moi ! T'es Iorek, mage de rang S, ancien membre de Dark Chess et nouveau d'Angel Crow ! T'es quelqu'un de presque normal et en plus t'es hyper badass ! T'es un ami formidable et t'es un chien trop affectueux ! Alors ne dit plus que t'es un monstre, t'en ai pas un !

* Aiko lui fit un gros bisous dans sa touffe puis se redressa. Iorek lui demanda ensuite de raconter son histoire à elle. A dire vrai elle n'avait pas grand chose à lui expliquer ... Elle réfléchit un instant puis se mit à lui raconter quelque petits trucs parci parla.*

-  Beh en fait à la base j'ai pas eu trop trop de problèmes hein ! Au début je vivais juste avec mon père et ma mère tranquillou et je faisais des pâtisseries avec eux... Après ma mère à voulu m'apprendre la magie et c'est ce que j'ai fait avec l'aide de mon père. Il était pas hyper content quand même que je commence à faire des tours, parce que ma mère était hyyyper forte et du coup elle partait toujours en mission qui durait longtemps et elle rentrait à chaque fois blessée. Du coup quand j'ai commencé mon père m'encourageait pas trop mais il me laissait faire ... Après mes parents se sont engueulés, ma mère est partit, et elle est plus jamais revenu. On a appelé sa guilde et tout les contacts qu'elle avait mais personne ne savait où elle était. Du coup j'ai continué à faire des pâtisseries, à m'entrainer et a grossir ! Oula oui c'est vrai que j'étais énooooorme quand j'étais petite ! Mais bon ça va mieux maintenant nan ?

* Elle lui fit un petit clin d'oeil accompagné d'un sourire. Son histoire n'était pas vraiment palpitante et elle ne s'en plaignait pas ! Une fois qu'elle aurait retrouvé sa mère, tout redeviendrait comme avant et elle n'aurait plus aucuns problèmes ! Aiko fixa les poils de la bête tout en se forçant à rester éveillée, elle décida de faire un compromis. Elle se laissa tomber sur le dos de son ami tout en lui faisant des grattouilles. Il était si confortable !!*

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Il était en effet dur pour Iorek d'avoir à repenser à cette nuit dans le musée. Même sans sa tentative de meurtre sur Aiko, il n'ait jamais eu aussi peur ou mal, l'esprit de la bête en lui avait voulu lui démontrer sa puissance et Iorek savait désormais le monstre qui était le montre tapit au fond de son esprit. Mais Aiko était celle à lui avoir rappelé son humanité, et à l'avoir sauvé des griffes de cette chose. Ça seule présence lui avait donné la force de faire face et de maitriser la bête, assez tout du moins pour passer un pacte avec elle, un partage qui à ouvert à Iorek la voie vers de nouvelle puissance.*

Je suis tellement désolé pour le musée, sans toi j'aurais... perdu. La petite fille serait morte, la plupart des gens que j'aurai croisé seraient mort, et moi aussi je serais surement mort. J'imagine même pas ce que tu as du ressentir en face de moi... Heureusement que tu me fais assez confiance, je sais que plus jamais je ne pourrais te faire de mal à toi et aux autres personnes qui me sont chères donc bon. 

*Aiko souleva ensuite le bon point de l'argent. C'est vrai qu'une impératrice doit avoir de la thune, mais son pays n'est pas très riche en soi. L'empereur de la toundra dirige un continent immense mais vide, y'a surtout des glaciers et des mammouths géants la bas. Iorek était un peu nostalgique de ces grandes étendues ou il avait passé quelques mois après Anima, à chasser les plus grand prédateur. Ce petit retour aux sources, autant spirituelles que physiques, lui avait fiât le plus grand bien.*

j'espère qu'elle est riche aussi, j'ai une armure que j'aimerais bien avoir en entière un jour moi! Elle est bien gentille mon épaulière mais elle me protège pas beaucoup dans le fond. D'ailleurs tu aimes beaucoup l'argent chocolat girl, mais c'est pour en faire quoi? 

*Iorek semblait ensuite avoir perdu son ami et s'en voulu un peu pour être aussi brouillon dans les descriptions qu'il fait. Il est vrai qu'il n'ont pas le phénomène de la lune rouge dans la région, celui qui a maudit Iorek à n'avoir qu'une magie unique et à être un mélange permanent entre une bête et un homme.*

Bon, va falloir reprendre du début! Mélia est tout ce qu'il y a de plus normal, je pense même pas qu'elle soit mage. Woolfen, que j'appel Woolfy, c'est une sorte de loup magique, ses parents sont des loups de la race des demis-lycans, on raconte souvent qu'ils sont le fruit du mélange entre un loup et quelqu'un comme moi, mais ça m'étonnerais beaucoup. Pour ce qui est de moi..

-Prend une petite pause pour réfléchir-

C'est un peu comme une marque de naissance si tu veux. Il existe plusieurs théorie de comment ça arrive ou pourquoi, mais je vais te dire ce qui est sur et ce que je pense, d'accord? J'ai vu le jour, ou plutôt la nuit, une soirée sans nuage alors qu'une immense lune rouge trônait dans les cieux. A cause de ça, je suis maudit. Je ne pas choisir ma magie, je suis obligé de devenir un mage changeforme, mais je suis en plus obligé de prendre des formes de loup uniquement. Et quand je reprend forme humaine, je reçois un contrecoup sous la forme d'une douleur équivalente au double de celle reçu sous la forme de loup. 

Sauf qu'il y a un ou deux petits détails en plus, et là c'est plus de la théorie qu'autre chose. Il est dit que naitre durant une pareil lune, c'est devenir l'ôte pour l'âme d'un loup qui vient de mourrir, mais que cette âme se fusionne avec celle de l'humain pour n'en créer qu'une unique et hybride. Ce qui explique mon état. La plupart du temps, l'âme de loup finit par dévorer celle de l'homme, et il devient alors ce que tu as pu entrevoir dans le musée, ou ce que les gens pensent généralement lorsqu'on leur dit "loup garou". Voila, c'est tout ce que je sais... 

*Il espérait avoir pu être assez claire cette fois, mais sa malédiction restait un mystère même pour lui dans le fond. Il existe de nombreuse manière de vivre avec, comme devenir totalement un loup, passer sa vie à combattre l'esprit de la bête, comme le maitre de Iorek l'a fait, ou encore tout simplement accepter d'être un peu des deux, comme Iorek l'a fait. Aiko avait cependant l'air d'aimer que Iorek se confie comme ça, ce qu'il n'avait jamais pu dire à personne avant, et elle le sera fort en appuyant sa tête dans sa fourrure. Elle le rassura en ce qu'il n'était pas un monstre pour elle, chose que même lui pensait, ce qui lui réchauffa le coeur. Mais pas autant que le petit bisou sur la tête, qui lui firent écarquiller les yeux et redresser les oreilles, en plus de remuer la queue comme tout bon chien heureux. Plus dur de cacher ce que l'on ressent quand on est une bête! Elle se mit ensuite à lui raconter sa vie qui, bien que simple, fit sourire Iorek.*

Ta vie à du être pas mal remplie dans ta jeunesse du coup! Je vais passer pour un j'men foutiste avec mes journées à courir dans les bois. Et comme ça tu étais grosse? Je peux pas te croire! Tu es parfaite maintenant! Ni trop mince ni trop épaisse! Le parfait morceaux de viande! Et puis je suis sur que tu es moins couverte de vilaines cicatrices que moi d'ailleurs...

*Sur ces deniers mots, Iorek commença à devenir un peu somnolant, enfin il l'était déjà depuis un moment, mais il se laissa emporter par cette douce sensation qu'il n'avait pas ressentit depuis plus d'une décennie. La chaleur de l'amour d'une autre personne, d'une affection, pour sa petite personne à lui. Il s'endormit alors tout simplement comme ça, avec la certitude qu'il avait une personne pour prendre soin de lui, comme lorsqu'il était enfant. Et surtout il piège un peu la mage chocolat qui ne peut pas sortir de là, les jambes piégées sous sa tête! Qu'elle fripouille calculatrice, il l'a surement fait exprès.*


image     image
Lisana
Messages: 3563
*Aiko avait toujours la tête enfouie dans la fourrure de son ami, elle l'écoutait en silence parler de la petite mission qu'ils avaient fait ensemble. Iorek sembla beaucoup insister sur le fait que sans elle, beaucoup de gens serait mort ce qui l'a fit rougir. Elle se redressa et fit un petit sourire.*

-Je serais vraiment la pire des amies si je t'avais laissé faire tu crois pas ? Évidement que tu recommenceras plus, quand un chien fait une connerie et que son maître le gronde, le chien fait plus la connerie ! Et comme t'es un bon chien il n'y aura plus de soucis ! Et puis s'il y a encore un problème je reviendrais pour te sauver telle une héroïne !

*Aiko lui fit un clin d’œil en riant, elle se doutait bien que ça n'était pas seulement avec ses quelques mots qu'il allait se sentir mieux mais bon, pourquoi pas une petite amélioration ? Après ça, l'argent refit surface ce qui déclencha une illumination dans les yeux de la petite mage.*

- Je veux bien t'aider à te payer ton armure ! Mais avec la baraque que je viens de m'acheter ...Si t'attends un peu normalement je pourrais te l'offrir ! Enfin ça coute combien ? L'argent ... Pourquoi ça me passionne ... Parce que sans argent, tu ne manges pas, tu ne dors pas à l'abri, tu ne te vêtis pas, tu n'as pas de loisir et en plus tu ne peux pas aider tes proches ! L'argent c'est la vie ! En plus je suis quand même une commerçante à la base ! Faut que je fasse gaffe à l'argent quand je suis à la chocolaterie familiale !

* Aiko était toute contente, juste le fait d'évoquer l'argent la faisait sourire. Et puis faut quand même avouer que ça fait toujours plaisir d'avoir un compte en banque qui déborde !! Iorek lui expliqua ensuite avec beaucoup plus de détails, qui étais qui et qui était quoi. Cette fois ci la jeune femme comprenait presque tout , même si certains passages restaient encore un peu flous... Elle décida de ne pas en rajouter, il ne lui manquait presque rien pour comprendre absolument tout, elle verrait au fur et à mesure. Aiko était totalement absorbée par son récit et buvait toutes ses paroles. Enfin elle comprenait pourquoi il était lycran pourquoi il avait mal après s'être retransformé et pleins d'autres informations importantes. Il n'y avait pas à dire cette petite confession était vraiment utile et agréable. Après avoir expliquait à son ami ce qu'elle ressentait niveau monstre etc etc, elle explosa de rire en voyant la réaction de Iorek qui, étant transformé en loup régissait comme un chien. La chocolatière lui gratta derrière l'oreille en riant. Le mage semblait très étonné de sa révélation pas très importante qu'elle venait de lui faire. Il en profita en même temps pour la comparer a un beau morceau de viande tout en lui glissant des compliments ce à quoi elle ne manqua pas de rougir évidemment.*


- J'étais énooooorme ! Beh comme quoi faut jamais s'avouer vaincu, le sport ça paye ! Pourtant je continue à bouffer autant ... c'est fou ça ... Merci Iorek pour cette très belle comparaison ! J'ai quelques cicatrices quand même ! Je suis une battante ! Enfin c'est plutôt sur les doigts à force de me couper et de me bruler mais s'est des cicatrices !

*Aiko souffla un bon coup, la fatigue était beaucoup trop pesante et en plus, Iorek venait de s'endormir sur ses jambes. La jeune femme le regarda un peu dormir en souriant puis s'endormit à son tour en l’enlaçant dans ses petits bras.*

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Iorek eu presque envie de pleurer après ce petit discours sur la mission dans le musée. Il avait eu tellement peur dans le fond de briser cette relation avec Aiko qui lui tenait tellement à coeur, bien qu'il ne l'avouerai jamais, que les petites révélations d'Aiko le réconfortèrent en effaçant tue ses peurs. Car oui, même lui il a peurIl se contenta d'être un bon chien et de se laisser caresser par son maitre. Elle offrit ensuite de lui acheter une armure ce qui le fit sourire, c'était gentil. Elle aimait l'argent pour de bonnes raisons son amie dit donc.*

Non, ne t'inquiète pas pour mon armure, c'est à moi de me l'acheter. Toi tu garde l'argent que tu gagne pour toi même et pour t'aider à retrouver ta mère. D'ailleurs c'et plutôt à moi de t'offrir de l'argent pour ça! Et si jamais l'argent ne délit pas les langues qu'il me faut, une patoune griffue et velue le fera pour toi si tu veux. 

*Le grattage d'oreille fut presque la goutte de miel qui fit déborder le sceau de la béatitude. L'unique point faible de Iorek, le grattage d'oreille! Il réussit cependant à ne pas commencer à remuer la patte comme le font les chiens heureux, notamment car son épaule est un peu en mauvaise état tout de même! Il l'écouta parler de sa condition physique antérieur. Il avait vraiment du mal à imaginer Aiko en mode bouboule qu'on pourrait faire rouler sur le sol, car oui, c'est bien l'image qu'il se fait des gros, une bonne grosse balle des familles qui doit être intéressante pour les jeux à la plage*

Si jamais tu veux, je peux aussi t'aider à t'entrainer de temps en temps, ça me ferait plaisir, surtout que je veux toujours voir le progrès que tu as fait! C'est important de connaitre les forces de ses alliés. Je sais par exemple que si j'avais à t'affronter, le plus dure serait de gérer tes attaques à distances, mais que si 'arrive à t'atteindre, il y a tout de même de grande chance pour que ça mette fin au combat! Faudrait que je trouve une parade moi d'ailleurs.

*C'est peu de temps après que Iorek s'endormi et qu'il dormi très longtemps pour lui, qui ne donne d'habitude que d'un oeil et pas plus de 7 heures d'affilés. Mais la combinaison entre son état physique déplorable, la chaleur de la pièce et surtout les bras de son amie qui le reposaient furent probablement la raison de ce long sommeil dont il avait besoin. Il se réveilla au petit matin cependant, alors que des traits de lumières rentraient dans la pièce, un peu perdu. Après un long bâillement canin (mais oui vous savez, ce qui "Wiaaaaan" sur le fond, alors que la langue sort bien), il s'étira longuement en grimaçant, son épaule toujours douloureuse. Il se rendit alors compte qu'il était littéralement prit au piège dans les bras de Aiko et qu'il ne pouvait s'extirper de là sans la réveiller. Il la regarda dormir quelques secondes, admirant la beauté de ce petit spectacle, avant de remuer un peu sa carcasse pour la réveiller en douceur.*

Aiko debout. Je peux pas vraiment bouger, lèves toi s'il te plais.

*Il espérait que son amie sortirait du pays des songes sans trop de souci en se demandant si il était tout de même un coussin confortable!*


image     image
Lisana
Messages: 3563
*Aiko était très heureuse que son ami prenne la décision de l'aider à chercher sa mère, après tout pourquoi pas, ça pourrait faire avancer les choses ! Iorek semblait plus détendu après son petit discours ce qui fit sourire la mage, elle avait vraiment eu peur que leur discussion sur la nuit au musée s'éternise et qu'elle installe un malaise. Finalement ça s'était plutôt très bien passé ! Le lycran enchaîna ensuite avec la proposition d'un entrainement, Aiko lui fit un énorme sourire toute excitée.*


-Ouiiiiiiii ! Tu vas voir j'ai bien progressé !!! Enfin j'espère ... Au pire on fera un combat au corps à corps sans magie, puis un combat magique! La prochaine fois je m'en fout ça sera moi la mage de rang S ! Oui c'est vrai que s'est la merde en combat rapproché .. Pourtant je me suis entrainée plein de fois ! Je me souviens j'avais même prit un coach dans la salle du Colisée ! Et pourtant ... T’inquiète je vais t'entrainer aussi !


*Aiko lui fit un clin d’œil. En effet elle avait tenter plusieurs fois de s'entrainer au combat au corps à corps mais même avec tout ça elle ne progressé jamais assez ... Après avoir discuté de leur prochain entrainement Iorek s'endormit et la chocolatière fit de même en l'enlaçant dans ses bras. La jeune femme se réveilla durant la nuit plusieurs fois à cause de cauchemars... Elle venait de retrouver sa mère quand un énorme loup noir au yeux injectés de sang foncé sur elle. Aiko avait beau faire tout se qu'elle pouvait le loup continuait à dévorer sa mère juste devant ses yeux. La petite mage savait pertinemment que ça n'était qu'un rêve mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se réveiller à chaque fois en sueur, serrant un peu plus fort le corps de son ami. Aiko avait enfin réussit à s'endormir correctement quand un bâillement de chien lui arriva aux oreilles. Elle se leva d'un seul coup en pensant que c'était le loup de son cauchemar mais quand elle aperçut Iorek en loup tout mimi elle ne put retenir un petit rire. Elle lui fit un sourire puis se redressa en enleva ses bras. La jeune fille se dégagea remit sa jupe et ses cheveux en ordre puis s'étira.*

- Alors bien dormi ?? J’espère qu'on se refera ça s'était génial hier soir ! Tu veux manger un petit truc ?

* Aiko commença à partir en direction de la cuisine mais elle s’arrêta en chemin devant la fenêtre. Ses yeux commencèrent à briller et son visage s'illumina.*

- Il a neigé ! Youpi ! Vient il faut qu'on sorte ! En plus le marché de Noel à Harujion va bientôt se mettre en place !!!!

*Apparemment la jeune fille était déjà bien réveillée. Elle prit un cookies et un pain à la viande qu'elle lança à Iorek. Elle lui prit la main en prenant bien soin de prendre celle dont l'épaule n'était pas déboitée, puis ouvrit la porte. Elle était tellement heureuse ! Aiko lâcha la patte de son ami et partit en direction de la gare pour aller voir le marché de Noël. De l'autre côté de la rue son voisin était à la fenêtre, très étonné de voir sa charmante voisine sortir de chez elle main dans la main avec un loup... Surtout qu'il se rappelait bien d'avoir vu la veille un jeune homme rentrait en face ! Premièrement ils avaient passé la nuit ensemble et deuxièmement s'était un loup putain ! Sa voisine était zoophile ! Il fixa donc l'homme-ou-le-loup tandis qu'Aiko partait en courant.

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*L'amie chocolatière de Iorek se réveilla elle aussi. Ire ne pouvait pas se douter qu'elle avait eu tout ses cauchemars, lui avait trop bine dormi pour se rendre compte de quoi que ce soit. Il l'entendit d'ailleurs rire ce qui lui fit dresser la tête d'un regard complètement ahuri, les oreilles relevé les yeux tout ronds. Elle le libéra et Iorek en profita pour sautiller un peu plus loin pour laisser son amie se lever. Son épaule le lançait toujours bien, comme plus ou moins tout son corps, mais il l'ignora. et répondit à son amie.*

C'est vrai que c'était bien. Et moui, je veux bien de la bouffe! Ça creuse de bien dormir dis donc! 

*Iorek s'assit sur ses pattes arrières et commença à se laver en se léchant les poils. Il trouvait intéressante l'odeur laissé par Aiko, il n'avait pas l'habitude que sa fourrure sente comme quelqu'un d'autre, et ce coup si le parfum chocolat de son amie lui collait à la peau. Il décida de laisser cela tel quel et en profita pour attraper au vol le délicieux pain au viande qu'il s'empressa de dévorer. Une fois finit (ce qui lui prit seulement une poignée de seconde), il se lécha les babines, attrapant les dernières miettes collées à son museau. Il lui répondit enfin à son exclamation.*

Tu sais, il neige tout le temps dans cette ville, sauf en été peut être. C'est pas plus mal, j'aime pas le chaud. Un marché de Noel tu dis? Ça pourrait être intéressant c'est vrai! On a pas vraiment de fête de ce type dans ma religion mais pourquoi pas! 

*Il n'eu pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il se retrouva tirer hors de la maison droit vers la gare. Ça devait être plutôt comique puisque Iorek est en mode quadrupède la mais bon, ce n'est pas impossible. Temps que Aiko lui a chopé la patte qui boite! Iorek sentit le regard étonné du voisin se poser sur lui et il lui sourit sans que Aiko ne le remarque, mais ça doit être étrange un loup qui sourit, donc bon, à lui d'interpréter! Il décida de simplement se laisser pousser vers la gare, mais en échappant tout de même à la prise de son amie qui rendait le chemin très dur à faire pour Iorek.*

HJ: Tu as qu'à post à la fête en indiquant que Iorek t'a suivit (sous cette forme de loup normal), c'est plus simple pour ton post comme ça :3 

image     image
Lisana
Messages: 3563
*Aiko arriva en face de chez elle, toute souriante. Elle salua d'un geste poli les voisins puis entra en soupirant dans sa belle maison. Son premier réflexe fut de s'étaler sur son lit douillé. Elle était tellement fatiguée, et il était tellement confortable... la jeune femme ne mit pas plus de 2.34 secondes à s'endormir. Après une bonne heure de sommeil fort réparateur, elle se leva et chercha sa souris. Une fois de plus, elle se trouvait dans la cuisine, grignotant un carreau de chocolat qui trainait par la. Aiko la prit dans ses bras et lui grattouilla le ventre pendant quelques minutes afin de lui donner du fromage et de migrer vers sa salle de bain. Un bon bain s'imposait. Elle laissa couler l'eau chaude et s'y glissa après y avoir ajouté quelques huiles essentielles, afin d'avoir "une peau aussi douce que le lever du jour", d'après l'étiquette... La jeune femme resta longtemps au chaud, se requinquant en chantonnant et jouant avec l'eau. Une fois sortie elle se sécha, s'habilla et partie vers sa fenêtre machinalement. Elle souleva discrètement le rideau et attendit quelques instants avant de voir son magnifique voisin attendre devant sa porte, à la recherche de ses clés. Aiko l'observa en retenant son souffle jusqu'à que son cœur fasse un bond. IL venait de la regarder ELLE! Encore une fois, elle était cramée.. Encore une fois sa discrétion légendaire lui avait joué des tours, et encore une fois le rêve de lui parler s'éloignait un peu plus. Il lui sourit puis rentra dans son appartement en riant. Il était tellement beau quand il riait ! Aiko laissa tomber le rideau puis secoua la tête en se faisant chauffer un chocolat chaud. Pendant ce temps elle fouilla un peu partout à la recherche de ses poings américains. Elle les avait posé quelque part, mais où? Après quelques minutes, elle arriva à mettre la main dessus, juste à temps pour son chocolat, qu'elle bu rapidement avant de repartir vers son armoire. Elle se changea en vitesse afin d'être dans une tenue plus confortable et se dirigea vers sa salle d'entrainement personnelle. Elle devait maintenant apprendre à se servir correctement de ses "trucs". Après plusieurs minutes de réflexion sur la façon de les tenir, elle commença à frapper son punchingball, bien solide. Elle avait commencé son entrainement, maintenant plus rien ne pouvait l’arrêter. Dés qu'elle se lassait de frapper, elle changeait d'exercice, puis revenait au précédant. Pendant pres de deux heures, la jeune femme s’exerça, avec et sans les poings américains, suant et dégoulinant de partout. *

*Une fois son entrainement achevé elle repartie dans sa salle de bain prit une douche express et enfila ses vêtements, des bottes et son gros manteau sans trop savoir ou elle allait.*

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page