Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Hakobe
[Bas-fonds] The Birdie's Song
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
funky fairy

Messages: 2807
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
Le Birdie's Song

Extérieur

De l'extérieur, le bâtiment ressemble juste à un vieux fumoir abandonné aux vitres teintes qui tremblent dès qu'un train passe. En effet, cette minuscule salle grise et poussiéreuse n'attrape le regard que par sa délicate enseigne ouvragée où l'on peut voir le nom de l'établissement et un adorable rouge gorge posé sur une flèche ensanglantée.
Mais au fond de ce lieu mystérieux et sale qui semble abandonné, quelques marches mènent à la cave. Des ces marches s'échappent quelques sons feutrés et un peu de lumière... En tendant l'oreille on pourrait même presque entendre le son ténu d'une mélodie suave...

Personnel
Olivia Corvino est la tenancière de cette établissement. Sa prédisposition pour les activités très peu légales lui ont valu une première mise à distance avec son grand frère qu'ils vivaient plutôt comme une concurrence. Mais, depuis que celui ci s'est assagi et tourné vers le côté "non-obscur" de la force, le climat entre eux est plus que glacial, si vous vous annoncez, éviter donc de dire que vous venez de sa part pour obtenir une ristourne. Néanmoins, Olivia est l'oeil dans le monde de l'ombre d'Angelo depuis la chute de Fiore après l'Accident Anima et elle s'est taillé un costard de choix dans la pègre. Elle tient les autorités à distance de son établissement sans trop que l'on sache comment.

On raconte que ce dernier est la planque de tous les vices sur Earthland, mais pour l'instant seuls le jeu et la boisson sont mis en évidence par la patron même si tout le monde sait qu'elle cache un buisness bien plus important...

A son service, quelques musiciens, des strip teaseuses, quelques serveurs et serveuses, un ou deux barmans qui lui servent également de gardes du corps et plusieurs revendeurs et escrocs qui travaillent à son compte, dissimulés parmi les clients.

Spoiler

Intérieur

Une fois les quelques marches descendues, vous débarquez dans un autre monde. L'atmosphère y est plus lourde, presque irrespirable dans certains coins sombres où la fumée ne peut s'échapper. Tout est rouge et capitonné, les sièges sont feutrés et moelleux et il est bien difficile de s'en échapper surtout lorsque les yeux se posent sur l'estrade centrale où des magnifiques jeunes femmes à la plastique sans défaut très peu vêtue s'agitent au rythme de la mélopée de leur collègues musiciens tout près d'elles. Ne croyez pas une seconde que vous pourrez ne serait ce qu'effleurer leur peau de vos doigts. Ici, ces jeunes femmes sont intouchables et tout le monde est armé... même le pianiste. Au fond dans une partie totalement dans la pénombre se cachent quelques alcôves discrètes où se cachent les joueurs, les fumeurs, les amants maudits et quelques brigands en cavales. Contre le bord droit dans la continuité de l'escalier d'entrée se dresse le bar et son incroyable choix de cocktails et d'alcools en tout genre.. Si vous voulez vous restaurez, passez votre chemin. Mais si vous avez un crime ou un chagrin à noyer, vous êtes le bienvenue...

Spoiler

Tarifs


Je vous vois venir mais non, les jeunes nymphes balançant sensuellement leurs hanches comme pour aspirer votre regard et vos économies ne sont pas à vendre. Vous ne pouvez les toucher qu'avec les yeux et leur lancer des billets ou des pièces pour voir des vêtements tomber ou vous attirer leurs faveurs.
Si vous demandez aux joueurs des alcôves, ils vous proposeront de nombreuses parties de nombreux jeux.. Néanmoins la mise minimale est de 2000 jewels et vous ne pourrez jamais gagner plus que 5000 ici car vous avez affaire à des professionnels qui essayeront de vous roulez.
Certains hommes à l'aspect un peu repoussant vous offrirons sous capes un certain nombre de... substances dont le prix sera à convenir avec le vendeur.
Mais en tout légalité, vous pourrez vous tourner vers le bar et son choix impressionnant de boissons. Si vousavez une boisson en tête sachez que le barman est capable de vous le réaliser selon vos souhaits. Et pour savoir ce que contiennent ces cocktails aux noms enchanteurs, demandez au serveur.

Citation :
Carte des boissons :

  • Verre d'eau: 50 jewels 
  • Café: 100 jewels
  • Bière: 100 jewels 
  • Pastis: 150 jewels 
  • Whisky: 150 jewels 
  • Bouteille de vin de rouge et de blanc: 300 jewels 
  • Champagne: 400 jewels 
  • Cocktail alcoolisé: 150 jewels 
  • Cocktail aux fruits: 150 jewels.
  • Alcool fort: 300 jewels 
  • Digestif: 300 jewels
  • Alcool simple: 200 jewels
    Boisson surprise : 500 jewels.



-Bière Pression
-Pastis
-Kir Royal
-Rhum
-Gin
-Tequila
-Vodka
-Scotch
-Cognac
-Manzana
-Autres digestifs et liqueurs
-Red Fusion
-Cosmos
-Iceberg
-Mojito
-Sun Rise
-Blue Lagon
-Cosmopolitan
-Gin Fizz
-Flora
-Luna
-Tequila Sun Rise
-Sex on the..
-Pina Colada
-Mystic
-Bloody Mary
-Corpse Reviver
-Constellation
-Emeraude
-Hell Fire
-Ice Flower
-Illicit Still
-Irish Coffe
-Lolipop
-Death


- Edité le 17/06/2016 à 14:24 -

aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
- Devant le bureau du maitre -

Voila la question que je voulais entendre! Tu vas voir quand on y sera. Prend ça aussi, ça t'évitera d'être mouillée par la pluie.

*Iorek tendit à Eileen une sorte de grande cape marron, qui permettait de se couvrir entièrement de la tête au pied (un peu à la manière d'une robe jedi). En effet, alors qu'il se dirigeait vers la sortie, on pouvait entendre la pluie qui frapper contre les fenêtres. La saison des grandes chutes de neiges était arrivé à sa fin et le mauvais temps habituel de la ville s'était transformé en pluie et bruine insupportable. Iorek se couvrit lui même dans une cape, la sienne étant noire et bien plus grande et large, surement pour lui permettre de prendre forme de loup sans la déchirer ou la perdre.*

Garde là sur ta tête, ça protège de la pluie, et pas que...

*Sur ce, Iorek partit sous la pluie, suivit de la mage.

- Au Birdie's Song -

*Les deux mages marchèrent à travers la ville assez déserte du fait du mauvais temps, et finirent par arriver devant un bâtiment qui n'avait rien de charmant. Iorek y pénétra et se dirigea directement vers la cave qui débouché sur une sorte de taverne très remplie, à l'air lourd mais tout de même assez classe. Un point remarquable était qu'il n'y avait pas que des humains dans la pièce, il y avait aussi quelques créatures magiques mais doué de pensé comme une sorte d'homme oiseau, un demi cyclope et d'autres choses étranges. Il garda sa capuche en intérieur mais fit insigne à Eileen pour lui dire qu'elle pouvait l'enlever si elle le voulait.*

Bienvenue devant le vrai visage d'Hakobe, ville du vice. C'est un bar clandestin ou on trouve un peu de tout et de tout le monde, mais reste sur tes gardes, tu aurais tôt fait de "perdre" ton portefeuille sinon. 

*Iorek alla s'asseoir au bar, conservant sa capuche, et attendit d'être rejoint par Eileen, mais lui laissa quand même le temps d'apprécier l'endroit. Une fois que cette dernière l'eu rejoint, il commença à lui expliquer un peu ce qu'elle allait devoir faire.*

Bon, je vais avoir besoin que tu fasse un petit quelque chose pour moi, et ça implique d'utiliser ta magie. Ça va me permettre de voir un peu de quoi tu es capable. Tu vois les deux gros molosse la bas?

*Il pointa du doigt deux hommes bourrus, grands et larges, avec un faciès peu agréable classique des gros bras de la pègre. L'un d'eu avait déjà eu droit à une fracture du nez apparement, et l'alcoolisme ne semblait pas avoir épargné l'autre. Il se tenait comme des piliers en face d'une table, mais leur largeur et leurs équipements empêchés de voir qui s'y trouvait.*

T'en fais pas pour le remue ménage, ils ont l'habitude ici. Ah, et ce ne sont pas des mages, juste au cas ou ça t'inquièterais. A toi de jouer.

*Iorek, un petit sourire en coin, s'adossa au siège moelleux et attendit de voir la réaction de Eileen.*

image     image
Eileen
Messages: 8
*Les deux mages sortirent de la guilde ensemble et visiblement, le temps avait rapidement changé. Il y avait de la bruine et surtout un froid de canard dont Eileen avait peu l'habitude. Malgré sa veste épaisse, elle tremblotait trop habitué à la chaleur désertique. Heureusement, Iorek devint son sauveur et lui donna une longue cape marron peu à son goût mais pas le choix. Elle l'enfila rapidement en le remerciant avec un sourire et avait déjà moins froid. La reine mit la capuche afin ne pas mouillé sa longue chevelure dorée et marcha aux côtés de l'homme jusqu'à un étrange endroit. C'était un vieux bâtiment, le genre de lieu où l'on se fait agresser et peu rassurant, la blonde devait avoir confiance en Iorek et d'un pas peu déterminé, elle pénétra les lieux pour arriver dans un saloon. Il y avait un peu de tout, des hommes louches, des femmes à moitié nues, tout ce que ne fréquentait pas une reine. Elle admirait les lieux tandis que le jeune homme lui expliqua l'objectif du jour. La mage sourit puis retira sa capuche dévoilant ainsi sa sublime chevelure et répondit à son camarade avec beaucoup d'humour. La monnaie qu'elle portait sur elle n'était pas la même que ce pays, elle ne valait sûrement rien ici.*

- De toute manière je n'ai pas d'argent, du moins, pas quelque chose qui vienn de Fiore. 

*Iorek pointa ensuite du doigt plusieurs hommes qui étaient loin d'effrayer la jeune femme. Ils n'étaient pas beaux mais Eileen savait qu'elle était entre de bonnes mains et surtout, qu'elle bénéficiait d'une puissance bien supérieure à un homme très musclé sans pouvoir. Elle tira tout de même une drôle de tête puisqu'elle même n'était pas du genre à chercher les embrouilles et à taper des gens pour rien. La reine ne savait même pas comment elle allait s'y prendre, ce concept était totalement étrange. Pourquoi chercher les ennuies ? Elle n'avait pas le choix et respira un bon coup avant de se lancer*


- Je suppose que je n'ai pas le choix. 

*Elle marcha lentement mais sûrement en direction des deux hommes mais ne fixait que le comptoir. La blonde avait déjà sa petite idée en tête. Une femme dans ce genre de bar n'avait qu'une seule excuse pour donner les premiers coups... Elle s'arrêta pile à côté de ses cibles puis écarquilla les yeux comme si elle était choquée. La reine semblait être une bonne actrice et s'adressa en haussant la voix à l'un des deux hommes, surtout celui au nez cassé*


- Gros pervers ! Tu m'as touché les fesses ? 

*S'adaptant au milieu et au franc parler des individus, la mage serra les poings et faisait comme si elle était tout banalement en colère. La plupart des clients se retournèrent pour regarder les scènes, certains riaient se disant qu'une femme peut-être grande mais fine ne pourrait rien faire face à un tel molosse. D'autres avaient une manière de la mater qui ne lui plaisait guère alors la jeune femme utilisa une simple technique pour déboîter la mâchoire de l'homme. C'était la fameuse -Frappe du Titan- qui toucha de plein fouet la mandibule de sa cible, de quoi lui retourner la tête entièrement et le faire voler contre un mur tellement elle ne s'était pas retenue espérant que cela suffise à Iorek. Il voulait voir sa puissance, la voilà dans toute sa splendeur !*

- Et ne t'avise pas de recommencer sale vicelard !   




- Edité le 03/04/2017 à 13:57 -

image
PiouPiou
Messages: 12
*Lorsque les mages d'Angel Crow entrèrent dans le Birdie Song, la Baast était plongée dans une discussion palpitante avec un ivrogne endormi à qui elle pensait faire une présentation brève mais efficace de son culte. Soudainement emballée par sa passion, ses yeux scintillant d'amour et d'enthousiasme, elle n'avait pas vu les heures passer. Le brouhaha constant ne la dérangeait nullement pour faire son petit discours et quelques curieux écoutaient sa messe en riant, persuadés d'avoir affaire à une illuminée particulièrement avinée.

Tout à coup, le cri d'une femme fit sursauter la prêtresse qui tourna la tête en direction du bruit. Elle ne prit pas la peine de se lever mais remarqua du coin de l'oeil que 1) toutes les personnes présentes s'étaient plus ou moins préparés à la bagarre et 2) l'homme avec qui elle était arrivé n'avait pas esquissé le moindre mouvement pour la protéger. Sa curiosité aiguisée par ce lancer de gros monsieur, Baast bondit de sa chaise pour s'approcher un peu de l'action avec le reste des amateurs de castagne.*
aneshobu
Messages: 714
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
Hj: Coucou pioupiou, content de voir que tu viens RP avec nous!

*Iorek regarda avec un intérêt non feint la scène qui prit place lorsque Eileen partit suivre ses ordres. Sa vue d'ensemble lui permit aussi de remarquer Baast ainsi que tout les autres individus de la taverne (hj: je cite Baast mais il ne me semble pas que Iorek la connaisse donc il n'y fait pas lus attention que ça). Eileen avait un bon potentiel, et Iorek sourit à la manière dont elle s'était dédouané d'agir sans raison, en prétextant une main au fesse. Malin, même si elle n'aurait pas vraiment eu besoin d'une raison valable pour commencer une bagarre ici, dans ce salon rempli de criminels et d'ordures de tout genres.*

Qui c'est elle? Hugul, débarrassé moi s'en vite fait bien fait!

*Une étrange créature verte, aux oreilles pointues et au nez crochu s'était levée sur la table, ses yeux jaunes jaugeant Eileen d'un air mesquin, un poignard à la main. Sa petite forme contrastait avec celle massive de Hugul. Alors que Hugul, l'autre brute qui elle était encore en pleine forme, s'apprêtait à dégainer son épée et à s'attaquer à la reine, une immense forme drapé dans une cape noire apparu, en trombe au milieu de l'action, saisissant le gobelin par la jambe et le molosse au cou. Ce dernier, pourtant immense, fut soulevé sans difficulté par le bras velu, long et musclé d'un loup garou gigantesque. Iorek avait en effet prit en l'espèce de quelques secondes sa forme d'Alpha Wolf pour venir en aide à Eileen, et surtout attraper sa proie.*

Comme on se retrouve Squeeks! Je t'avais pourtant prévenu! 

Aaaargl, laches moi sale enfoir... 

*Il n'eu pas le temps de finir sa phrase que la main tenant sa jambe se referma avec force lentement, augmentant la pression et lui brisant presque le tibia. On pouvait aussi entendre en fond les bruits d'étouffement du dénommé Hugul, qui essayait tiens bien que mal de se dépêtrer de la main qui verrouillait sa nuque. Après quelques secondes, Iorek le laissa s'effondrer au sol, avant de lui tirer un puissant coup de pied dans le bas ventre, l'incapacitant pour quelques temps. Il s'adressa alors à Eileen.*

Pas trop mal, mais je t'avais dit de t'occuper des deux, j'aurais donc préférer que tu me les fasse voler tout les deux en un coup. Une fois l'effet de surprise perdue, qui sait ce qu'il aurait pu sortir de sa manche pour t'affronter. N'oublies jamais que la meilleure victoire est celle ou tes adversaires ne sont même pas au courant qu'ils ont déjà perdu. En attendant... -Se retourne vers Squeeks- Ceci est un gobelin, une créature maléfique et perfide qui vit dans les forêts méridional d'Earthland. D'habitude ils sont assez primitif, voir animal, mais il arrive de temps à autres qu'un individu se dégage du lot et rejoigne la société humaine.

Regardez qui parle. 

Tu es sur de vouloir finir unijambiste sale rat? Bon, quoi qu'il en soit, Squeeks ici présent un parrain de la pègre local, et il a trouvé malin de ne pas respecter un deal avec notre boss. 

C'est quoi ce bordel?!

*Une voix féminine forte mais suave émana de derrière la foule, qui se dispersa pour laisser passer une magnifique femme aux chevet violet. Elle regarda la scène d'un air mécontent avant d'exposer de rire et de se rapprocher de Iorek, dispersant une grande partie de la foule comprenant qu'il ne se passerait rien de plus violent pour l'instant.*

Iorek, mon beau prédateur, tu aurais du me dire que tu allais venir! Qu'est ce que tu veux à ce bon à rien de Squeeks? 

Olivia, je te présente Eileen, elle est nouvelle à Angel Crow. Eileen, voici Olivia Corvino, la patronne de ce bel établissement et la soeur de notre maitre. Et si tu veux tout savoir cet imbécile à briser le pacte interdisant la vente de produit illégaux à proximité de l'école et du jardin pour enfant. 

Quoi?! 

*Olivia affichait un air effrayant en regardant le Gobelin qui, malgré sa couleur verte, sembla pâlir. La tenancière claqua des doigts et un de ses barmans vint, attrapa la petite créature par le col et la traina dans l'artère boutique. Olivia souffla un grand coup avant de reporter son attention sur les mages.*

Angelo aurait du me prévenir, plutôt que vous envoyer faire le sale boulot. - se rapproche d'Eileen pour l'étudier un peu- Alors comme ça tu es nouvelle hein? Tu as un bon punch pour une petite, si jamais tu finis par réaliser que la vie morose de membre d'une petite guilde ridicule n'est pas faite pour toi, n'hésites pas à venir me voir, je suis sûre de pouvoir te trouver du boulot. Ça vaux aussi pour toi le gros toutou, en plus les filles t'apprécies je crois. 

*Il était possible de voir que certaine des danseuses, qui avaient arrêté de danser durant un instant après la bagarre, en attendant que reprenne la musique, jetaient des regard en coin à Iorek. Il avait apparemment passé un peu de temps dans le bar dernièrement, et son charme bestial ne les laissait pas forcément sans effets.*

Ahah, non merci, pour l'instant je suis très bien ou je suis. -Se retourner vers Eileen- Bon, tu comprends un peu mieux tout ce qui se passe maintenant? 

image     image
Dragon suprême
Messages: 4972
Contributeur
_____________________________

*Coup de chance pour Yozora: Aï semblait garder un peu de motivation au fond d'elle et était restée avec Yozora même lorsqu'elle était aller déposer sa tenue rose dans sa chambre. Sur le chemin qui les menait vers les lieux les plus mal famés de la ville, Yozora répondit à la mage épéiste:*

-Il faut déjà trouver où c'est... Mais j'imagine que ce genre de lieu n'est pas le genre à être nettoyé régulièrement...

*Tournant un peu dans les rues qui lui semblaient bizarres, Yozora se fit la réflexion qu'elle aurait du demander au maître où se trouvaient les quartiers de bas-fonds ou les zones de non-droit. La comédienne essayait de se repérer aux bâtiments qui semblaient les moins entretenus.
[...] Au bout d'un moment Yozora aperçut une enseigne sur un bâtiment dont la façade ne semblait pas trop résister au temps qui passe. Seule se distinguait sur la façade que cette enseigne, visiblement plus récente que le reste, représentant un rouge-gorge sur une flèche. Quelques sans-abris se trouvaient dans la rue, parcourant des yeux Yozora d'un air intéressé, ce que cette dernière ne remarqua pas.*

-Je sais pas toi mais cette enseigne fait bizarre dans cet environnement peu hospitalier... On va jeter un œil ?

*Yozora, peu sûre de son coup, passa la porte d'entrée et rentra dans le bâtiment.*

-C'est bizarre qu'il n'y ait personne ici...

*C'est alors qu'un homme tenant les hanches de deux femmes, visiblement des filles de joie, arriva dans la salle depuis un petit escalier au fond. Il dévisagea les deux mages et cracha au sol, avant de passer à côté d'elles pour sortir du bâtiment.*

-C'était très bizarre... Bon, on descend ? Moi en tout cas j'y vais

*Yozora se dirigea alors vers les marches, commençant alors à entendre ce qui semble être de la musique. Une fois arrivée en bas, Yozora ne fût presque pas surprise de trouver une sorte de bar dans cette cave.*

-Je crois qu'on est arrivées...

*Yozora s'avança dans la salle, sous les regards des hommes, qui avait le regard sur sa poitrine, qui devait trouver qu'elle était un peu trop vêtue. Les cheveux roses de la comédienne ressortait dans cet environnement rouge. Elle entendit un...*

-Eh, enlève le haut !

*... d'un homme visiblement soûl, surement adressé aux danseuses sur l'estrade au centre de la pièce... Yozora ne prit même pas la peine de tourner la tête. Elle s'approcha du bar, se mit au bout de se dernier et leva la main pour appeler un barman ou barmaid (ou la tenancière).*

-Bonjour j'aimerais aussi avoir quelques infos sur un homme. Vous pouvez me renseigner ? Je me doute que je ne vais pas avoir ça sans le mériter donc j'en profite pour demander quelle boisson vous avez à me conseiller.

HJ1: Les images dans le post d'intro ne s'affichent plus.
HJ2: Rappel de la tenue de Yozora:
Spoiler
.

- Edité le 13/01/2018 à 15:08 -

miniature miniature
Anime: Baka to Test to shoukanjuu (Des idiots, des tests et des invocations)
funky fairy

Messages: 2807
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Une claque sèche envoyée par la grande main du barman retentit à l'arrière de crâne de l'homme qui gueulait.*

Bruno, si tu veux de l'effeuillage rapide, tu vas lancer des jewel's comme les autres. Sinon le prochain qui perdra ses fringues ce sera toi quand je te botterait le cul. Compris ?

*Maugréant contre la bêtise humaine, l'homme à la carrure de gorille reprit le nettoyage consciencieux de son verre. Il fut soudain interpellé par une petite voix fluette dans son oreille gauche. Entre musique, cris, rires et le son constant du bar il avait bien failli ne pas l'entendre. Il se tourna dans la direction de la nouvelle venue et ne pu réprimer un sourire.*

Eh ben dis donc le chevalier runique ? On s'est perdu ?


*S’esclaffant d'un rire assourdissant, plutôt fier de sa boutade, l'homme tapa sur sa cuisse de sa main qui devait bien faire la taille du visage de Yozora. Essuyant une petite larme de rire, il désigna derrière lui le tableau des boissons.*

Pour les p'tit bouts comme toi on devrait bien trouver un verre de jus d'orange va.


*La bonne brute n'était pas bien méchante et s'éloigna un instant pour déloger une seconde claque à l'arrière du crâne du-dit Bruno qui avait recommencé à crier. Quand il revient vers eux, il avait déjà repris son sérieux et sembler faire passer le business avant leur collecte d'infos, signe que tant que personne n'achetait quoi que ce soit ses lèvres étaient scellées.*

Sans déconner, qu'est ce que je vous sers ?


Messages: 1900
*Aï suivait Yozora sans broncher, la laissant se débrouiller pour trouver leur destination. Sympathique non ? La flemme un jour la flemme toujours.
Après pas mal de temps à marcher Yozora avait apparement remarqué une enseigne. Ce fut surement cette flèche avec le nom de l'établissement et un rouge gorge, qui avait attiré l'œil de Yozora. En tout cas c'était la première chose qu'avait aperçu Aï. La mage de transformation était bien décidé à entrer, malgré sa phrase tourné en question, Aï compris qu'elle n'avait pas beaucoup d'options. Elle acquiesçât alors.*

Bon bah on y va alors.

*La jeune mage observa du coin de l'œil les quelques hommes qui avaient l'air d'être plus qu'intéressés par la mage aux cheveux roses.*

… Laissez tombé, vous n'avez aucune chance. Aller au revoir.

*Aï mît fin aux espoirs des sans-abris. Claire, nette, propre, subtile. Avec ou sans abris, Aï n'allait pas être plus gentille.
Les mages entrèrent dans le bâtiment. Aucune des deux n'avait l'air rassuré, que ce soit l'une ou l'autre. Étonnamment, Aï ne fut pas très surprise par l'homme qui sortait. Remarquant l'escalier par où était montés l'homme en question, Yozora proposa d'y jeter un œil.*

A-t-on vraiment le choix…?

*Après un léger soupir, la mage épéiste s'avança vers les marches avant de les descendre une par une (En même temps il y a-t-il un autre moyen de descendre des escaliers ?). De là on pouvait entendre… de la musique ? Apparemment, cette cave était un "bar".*

-Je crois qu'on est arrivé…

Ouais…

*Aï n'avait pas l'air très emballé par cette endroit… Yozora non plus d'ailleurs… Mais bon maintenant qu'elles étaient là. La jeune fille suivie sa camarade peut sûr. Alors que Yozora interpella le barman, celui-ci ne pût s'empêcher de faire un jeu de mot.*

Tiens on a à faire à un comique. Vous devriez faire carrière. Je vous jure on est plié de rire…

*Elle rétorqua ça d'un ton quelque peu sarcastique et surtout en restant très calme/neutre. Là c'était sûr Aï n'aimait vraiment pas cette endroit.
Rien que de regarder le tableau des boissons donner la gerbe à Aï.*

- Edité le 24/01/2018 à 15:38 -

image
Dragon suprême
Messages: 4972
Contributeur
*Yozora était toujours ravie d'avoir Aï à ses côtés: la bonne humeur de cette jeune épéiste, sa joie de vivre (ironie tu nous perdras...). Toujours aussi spontanée, Aï annonça qu'elle était prête à rentrer dans le bâtiment. Comme à son habitude, tout ce qu'elle voyait ou les gens qu'elle croisait ne lui faisait ni chaud ni froid. A force, Yozora commençait à ne même plus faire attention au comportement de la jeune épéiste. On fait un duo du tonnerre... Puis au bar, après que le barman ait sermonné un certain "Bruno" et qu'il soit revenu à son poste, Yozora pu entamer la conversation avec lui. La comédienne lui adressa un sourire amusé après sa petite blague.*

-Je suis parfaitement où je souhaite être.

*Puis, comme pour faire savoir qu'elle est là, même si Yozora pense que c'était juste spontané de sa part, Aï fit une remarque ironique au barman. Merci de ton aide Aï... Au moins si on se fait agresser je sais qu'elle tentera de se défendre, et j'espère moi avec... Suite à ça le barman demanda ce qu'il devait servir à Yozora. Cette dernière le savait déjà en arrivant: elle allait devoir payer pour avoir les infos qu'elle souhaitais.*

-Dans ce cas surprenez-moi avec une boisson surprise.

*Ne sachant pas trop quoi choisir alors elle fit ce choix qui le semblait le mieux sur le coup. Et puis bon, elle peut sans doute supporter un ou deux verres d'alcool.*

(après avoir reçu sa boisson) -Je peux vous poser mes questions maintenant ? Ou vais-je devoir rejoindre les danseuses au milieu de la piste pour que vous soyez disposé à me parler ?

*Yozora espérait lancer ça dans le vent, tout en voulant montrer qu'elle était prête à à peu près n'importe quoi, et gagner les infos que pourrais avoir ou non le barman.*

miniature miniature
Anime: Baka to Test to shoukanjuu (Des idiots, des tests et des invocations)
funky fairy

Messages: 2807
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*L'accueil de sa blague n'était pas aussi réussi que ce que le bon gros géant attendait et l'absence d'humour des deux filles l'avait bien renfrogné. On ne pouvait pas dire que ce soit la sympathie qui étouffait les deux mages d'Angel Crow. En maugréant, l'homme saisit un verre sous le comptoir et le posa sous les yeux de la jeune femme qui avait passé commande. Ses paluches pourtant grandes comme des battoirs s'affairèrent avec une délicatesse et une agilité surprenante. Le citron, l'orgeat, le gin et le vermouth blanc furent versés avec virtuosité par le barman qui faisait toujours la moue. Le mélange fut complété par un glaçon de taille un peu plus impressionnante que la moyenne, éclaboussant un peu le comptoir.*


Et un Iceberg surprise.

*Puis, l'homme posa un second verre en face d'Aï, le remplit d'eau grossièrement et y jeta un glaçon en éclaboussant un peu la jeune fille.*


Et un second Iceberg, cadeau de la maison qui adore le public.

*Avec un sourire narquois, l'homme toisa les jeunes filles qui n'avaient visiblement pas bien compris où elles se trouvaient. Leur attitude détonnait tellement dans le paysage qu'elles avaient été repérés par un certain nombre de clients qui s'étaient empressés de ranger différentes "marchandises" en voyant les mages légaux débarquer. Sentant une tension palpable entre le serveur géant et les deux clientes, un autre homme en tenue de service prit le relais, tapotant avec encouragement l'épaule de l'homme qui s'en alla vers d'autres commandes.
Le nouveau serveur était plus fin et bien que plus grand que les jeunes filles, avait moins l'air d'une brute. Cependant, il les toisa avec une pointe de sarcasme avant de se pencher en direction des demoiselles.*

Eh bien eh bien.. En voilà une jeune fille avec une très pauvre estime de soi...
"je ne vais pas avoir ça sans le mériter" "je vais devoir rejoindre les danseuses au milieu de la piste", on va finir par croire que c'est ce que vous voulez...

*Visiblement, l'homme n'avait pas attendu de s'adresser aux deux visiteuses pour entendre ce qu'elles avaient à dire. Comme beaucoup d'autres personnes ici, il avait retenu et analyser le moindre des propos qu'elles avaient tenu depuis leur entrée. Puis, il adressa un sourire mielleux aux deux jeunes filles et posa dans leur verre deux petits parapluies de crépon.*

Allons allons, de toutes évidences vous êtes parties du mauvais pied Mesdemoiselles.

Quand on est une Lady, on ne commence pas par réclamer. Nous, nous ne sommes pas de grands criminels, mais à débarquer avec cet air hautain, ce dédain et cette méfiance... Vous allez finir par nous vexer !

*Toujours affublé de son grand sourire de circonstance, le nouveau Barman fit tourner négligemment entre ses doigts une des ombrelles en papier qui servait de garniture.*

On est pas bien méchants vous savez... On aime juste pas trop être pris de haut par des p'tits miss bien sages dans votre genre.


Alors, qu'est ce qu'il lui faut à Angelo ? D'habitude il nous envoie plutôt son gros clébard...

*L'air de rien, l'homme signala aux deux mages qu'elles étaient repérées et que tout le monde ici se doutait bien de leur provenance. Après tout, il n'y avait pas un milliard d'organisation légale dans le coin et sachant que le conseil ne mettait pas les pieds dans le Birdie's Song et qu'ils n'avaient pas l'habitude des touristes...*


Messages: 1900
*Yozora essaya d'interagir avec le barman mais apparemment la "petite" remarque d'Aï n'avait pas mis de très bonne humeur le monsieur. Pourtant c'est pas comme si elle s'en préoccupait, comme à son habitude elle s'en fichait royalement. Mais bon ce n'est pas si étonnant que ça, si ?
Finalement Yozora commanda, sans commander quelque chose de précis. L'homme lui servit aussitôt.*

Il est plus doué pour son travail que pour l'humour, on dirait.

*[…] Aï essuya l'eau qui avait éclaboussé sur elle, non pas par accident.*

… Je regrette déjà ce que je viens de dire…

*La jeune mage soupira un coup. À cause de la réaction du barman ou à cause du manque de sociabilité de cette dernière ? Qui sait ? Personne. Même la narratrice ne sait plus… Bref… Aï regarda un peu autour d'elle. Franchement, tous ces gens pensaient vraiment que les deux mages allaient se préoccuper d'eux. Comme si elles n'avaient pas d'autre chose à faire. Oui bon c'est surtout qu'Aï elle ça ne l'intéresse pas, après Yozora peut-être.
Après tout ça, tout ça, un autre homme prit la place du barman. Ce serveur était moins… moins flippant, moins brute. Malheureusement il était plus grand que Aï, ce qui déprima un peu la mage épéiste. Oui car, depuis qu'elle était arrivée à Hakobe elle n'avait cessé de croiser des gens plus grand qu'elle. En même temps quand on est petit(e) bah on est petit(e). Et souvent quand on est petit(e) on rencontre des gens plus grand. Super intéressant mon petit cour. D'ailleurs pendant que vous lisez ça et que Aï pense également à ça, le nouveau serveur parlait à Yozora. Aussi à Aï mais elle ne l'écoutait pas trop, voir pas du tout. Et elle ne se gêna pas pour le dire.*

Bon Yozora je te laisse parler avec monsieur, parce que moi personnellement je m'en fiche.
D'ailleurs ce sera pas plus mal si j'arrête de parler. J'ai l'impression que mes remarques mettent une mauvaise ambiance. Qu'est-ce que tu en penses ?

*Voilà ça c'est dit… Ah un autre commentaire peut-être ? Cette fois pour le serveur.*

… On ne vous prend pas de haut, on aimerait juste aller droit au bute.

*L'homme avait raison il n'avait pas l'air méchant, mais si il pouvait renseigner les jeunes femmes ce serait mieux…*

image
Dragon suprême
Messages: 4972
Contributeur
*Yozora tira une leçon de sa venue dans ce bar: quand tu rentres dans un repère de voyou, ne va même pas laisser imaginer que tu es supérieure aux autres. D'ailleurs elle ne pensait pas du du ça d'elle-même. Son approche avait été plus que mauvaise. Elle aurait dû le savoir en entrant dans ce bar (elle oui mais celui qui la joue est trop nœud-nœud). Yozora fût surprise (c'est officiel j'utilise le mot "surpris(e)" trop souvent...) de voir un deuxième serveur débarquer pour dire à Yozora ce qu'il pensait d'elle. La mage savait pas qu'elle ne devait montrer aucune faiblesse supplémentaire à cet homme. Yozora prit de ses deux mains son verre d'"Iceberg surprise", ne sachant pas trop où poser les mains.*

Quand on est une Lady, on ne commence pas par réclamer. Nous, nous ne sommes pas de grands criminels, mais à débarquer avec cet air hautain, ce dédain et cette méfiance... Vous allez finir par nous vexer !

*Dans cette situation Yozora ne trouva rien de mieux que de garder une expression le plus neutre possible en l'écoutant, le regardant jouer avec une ombrelle.*

On est pas bien méchants vous savez... On aime juste pas trop être pris de haut par des p'tits miss bien sages dans votre genre.

*Yozora pensa qu'il avait raison dans la mesure que c'est ce que son attitude laissait penser.*

Alors, qu'est ce qu'il lui faut à Angelo ? D'habitude il nous envoie plutôt son gros clébard...

*A ces mots la comédienne ne pût s'empêcher d'avoir une expression d'étonnement et de stupéfaction. La comédienne n'a d'ailleurs pas fait le rapprochement entre "gros clébard" et Iorek. Puis vient l'intervention de notre très appréciée Aï. Au moins pour elle c'est clair de savoir ce qu'elle pense. Cela rassurerait presque Yozora sur leurs chances de sortir entière de ce bar. La comédienne ne pût s'empêcher de prendre une gorgée de son "Icerberg surprise". Elle laissa échapper un*

-Délicieux.

*...avant de reporter son regard vers le nouveau barman.*

-Je crois qu'il y a erreur sur la raison de notre venue. Nous sommes là de notre propre initiative. Nous sommes à la recherche d'un homme qui nous a causé du tort. J'admets que mon attitude n'est pas appropriée, mais nous ne sommes pas ici à la demande de qui-que-ce-soit.

*La comédienne tente de sauver les meubles après son entrée en scène assez mal perçue. Elle attendit de voir comment la situation allait évoluer et savoir si elles devraient quitter le bar plus tôt que prévu.*

miniature miniature
Anime: Baka to Test to shoukanjuu (Des idiots, des tests et des invocations)
funky fairy

Messages: 2807
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens

*L'attitude humble de Yozora semblait porter ses fruits. Le sourire du jeune homme se radoucit légèrement et certains consommateurs autour d'elles se détendirent un peu. L'autre barman à l'allure de brute épaisse hocha doucement la tête en direction de la mage de théâtre, visiblement il appréciait le compliment offert à son cocktail. L'atmosphère semblait déjà beaucoup moins tendue et les palabres reprirent de plus belle autour d'elles avec une vigueur nouvelle. C'était comme ça au Birdie's Song, lorsqu'ils ne risquaient rien, les clients n'avaient que faire de ce qu'il se passait ici.
Reprenant son sourire de circonstance, l'homme élancé s'appuya nonchalamment contre le rebord du bar. Jouant toujours avec son ombrelle de papier il semblait presque curieux du tour que prenait la discussion. Avec sa voix mielleuse, il lança la discussion avec la gourmandise d'une personne affamée de ragots croustillants.*


Ouuh, quelqu'un est venu se mettre en travers de la route des corbeaux ? C'est bien la première fois... Haha, Angelo doit être tellement furax.

Vous avez d'autres indices ? Parce que sans vous mentir, il n'y a pas grand monde à Hakobe qui viendrait vous mettre des bâtons dans les roues. Soit c'est un inconscient, soit c'est un étranger qui ne connaît pas les règles du coin. Dans tous les cas, il a intérêt à courir vite...



*Ses yeux pétillaient de curiosité et il semblait véritablement surpris que quelqu'un ait osé s'attaquer à la guilde d'Angel Crow. Tout le monde connaissait le pouvoir du réseau d'Angelo Corvino qui protégeait autant la réputation de la guilde que ces membres par extension. De plus, une ombre menaçante planait sur la pègre, encore plus présente ici, dans l'établissement du Birdie's Song. Si personne n'avait jamais freiné les mages de cette guilde malgré la forte concentration de bandits dans la région, c'était en partie grâce à cette protection qui maudissait à jamais le moindre vilain qui se mettrait en travers de leur chemin en direction de la gloire de la guilde.*

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page