Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Quêtes personnelles
[Fan-Fiction] "Le devoir d'une journaliste"
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
Dragon suprême
Messages: 5073
Contributeur
Fan-fiction: "Le devoir d'une journaliste"

Cette histoire aurait pu se dérouler peu de temps après l'interview que la maître a donné à Petra pour le premier numéro de journal.

*Assise au bar, Petra semblait perdue dans ses pensées, ou totalement absorbée par ce qu'elle était en train de faire. Elle écoutait, grâce à un casque d'écoute magique, l'interview qu'elle avait eu avec la maître de la guilde. Armée de son stylo elle retranscrivait son entrevue dans un petit cahier, où sont déjà écrit des tonnes de choses comme par exemple ce que Petra veut mettre dans le journal, ou encore des choses qu'elle doit faire, ou n'importe quoi qui lui passe par la tête et qu'elle ne veut pas oublier. Néanmoins il restait de nombreux de nombreux points floues dans les déclarations du coup, et pour cette fois Petra sembla curieuse, tellement qu'elle décida de suivre discrètement la maître juste une fois pour avoir quelques infos, par exemple à quoi ressemble les personnes qu'elle présente, juste pour la curiosité de Petra. [...] Le soir arriva, Petra était allongée sur l'une des poutres transversales du plafond, avec sa tenue de l'armée et son équipement tridimensionnel. Elle écoutait de la musique,avec le casque sur une seule oreille, tout en regardant assez souvent dans le hall. Au bout d'un moment, la maître sortit de son bureau, son chien à ses côtés, et alla discuter un peu au bar avec Kayla, qui était à son poste de serveuse ce soir. Petra était trop loin pour savoir de quoi elles discutaient mais elle vu la maître prendre une boisson, boire son verre durant la conversation, et quand elle l'eut fini, elle le posa sur le bar, salua Kayla, et lui souhaitant surement une bonne nuit, et se dirigea vers les grandes portes de la guilde. Petra était déjà prête à bouger et se tenait accroupie sur la poutre. Elle attendit que la maître pousse la lourde porte d'entrée pour commencer à bouger, le bruit de la porte couvrant le bruit de ses pas. Petra atteignit une fenêtre en hauteur qu'elle avait ouverte quelques heures plus tôt. Elle sortit par la fenêtre et planta un de ses grappins dans le mur, et se hissa sur le toit de la guilde. Elle passa un œil discret devant la guilde et vu la maître qui s'éloignait en direction de la ville. Petra resta à couvert pour l'instant et descendit du toit de la guilde. Elle continua son chemin "dans l'ombre". Bien que le soleil se soit déjà couché, plongeant dans l'obscurité les environs, les lumières de la ville éclairaient assez les lieux pour que la maître soit assez visible. Petra grimpa sur le toit d'une maison tandis qu'elles arrivaient dans un endroit plus vivant de la ville. La maître alla ensuite dans un quartier avec des bars ou restaurants, et Petra eut peur de la perdre au milieu de la foule. Notre invocatrice gardait le plus de détails possible de sa "filature". Plusieurs personnes l'interpellèrent, Petra ne savaient pas pourquoi. Apparemment la maître semblait assez appréciée dans ce quartier et les habitants lui demandait de ses nouvelles et la complimentait, et Arianne les en remercia. Quelques minutes plus tard, après que la maître ait enfin réussi à se débarrasser des habitants, elle tourna à plusieurs reprises dans plusieurs rues. Petra supposa qu'elle voulait vérifier que personne ne la suivait, du coup notre invocatrice resta un peu plus à l'écart. Mais en faisant ça, Petra perdit la trace de la maître, mais elle voyait son chien au milieu de la route. Petra, consciente qu'elle ne la trouverait plus, commença à tourner les talons. Mais étrangement elle rentra droit dans quelqu'un. Petra se recula vivement de plusieurs pas par réflexe pour faire face à l'inconnu. Petra remarqua alors que c'était Arianne et toute sa joie s'en alla d'un coup en sachant pertinemment que ce qui allait suivre.*

(Arianne) -Alors comme ça on s'amuse à suivre son maître Petra ? L'interview que je t'ai donné dernièrement ne t'a pas suffi et tu as décidé de jouer les curieuses ?

*Les mots n'arrivaient plus au cerveau de Petra.*

(Petra) -Eh bien... euh... mais comment vous êtes arrivée aussi vite sur le toit ?
-Mystère ma chère !

*Elle pensa que fuir ne ferait qu'aggraver son cas et donc elle ne le fit pas. Pendant qu'elle restait silencieuse Petra vu la maître s'avancer vers elle. Arianne posa ses mains sur les épaules de Petra, cette dernière sentait le poids énorme (de l'or) sur ses épaules, et la maître se pencha pour mettre ses yeux aux niveaux de ceux de Petra.*

-Ma chère petite mage blonde, ce n'est pas vraiment pas sympa de suivre ta maître en pleine nuit. Sache que si je le voulais je pourrais te faire disparaître sans laisser aucune trace de ton existence. Donc si tu essaies de recommencer...
-Pardon maître... -baisse la tête, honteuse-
-J'aime mieux ça.

*Arianne se redressa et reprit son sourire habituel. Elle tapa un coup dans le dos de Petra avec sa main en or massif, faisant perdre son souffle à Petra.*

-N'empêche que ton équipement est vraiment génial ! Tu pourrais vraiment être pas mal en filature si tu le voulais. Faut juste être un peu plus concentrée. Bon sur ce je te laisse ! -se dirige vers le bord du toit et se retourne vers Petra- Et interdiction de me suivre jeune fille ! -lui fait un signe de la main- Tchao !

*Elle sauta du toit, mais personne ne su comment elle a atterrit. Petra s'était précipité là où la maître avait sauté car elle avait flippé de la voir sauter aussi soudainement. Sauf que la maître avait déjà disparu. Petra soupira et bailla. Elle commença alors sa route pour rentrer au dortoir.*

Je ne sais même pas si la fin est probable mais je la propose quand même:
*La même soirée, à quelques rues de là, quelques instants plus tard, Arianne se retrouva devant le tatoo-shop. Blandine l'attendait devant la boutique, visiblement énervée.*

(Blandine) -Tu es en retard !

*Le chien d'Arianne aboya tandis que sa maîtresse rigolait.*

-J'avais un paparazzi qui me suivait. J'ai dû m'en débarrasser.
-soupire- -Bon au moins tu es là. Pas comme la dernière fois.
-Oui je sais. Allez on y va.

*Les deux femmes partirent ensemble tandis que le chien les suivait. Elles arrivaient dans une maison un peu en dehors de la ville. Arianne leva la main pour toquer mais la porte s'ouvrit sans qu'elle en ai eu le temps et...*

-Vous en avez mis du temps nom d'un mérou ! Pour la peine vous devrez porter ça !

*...Yûe les accueilli avec sa bonne humeur habituelle. Elle avait posé sur la tête d'Arianne un chapeau du genre festif avec plein de couleur.*

-Pas tant que ça. Le jeu est prêt ?
-bat des cartes- Depuis un moment. Alors on joue à quoi ce soir ? Belote ? Poker ? -se rapproche d'Arianne et lui murmure- ou un strip-poker alors ?

*Arianne poussa violemment Yûe qui s'écrasa dans le canapé, les cartes tombant tout autour d'elle après un vol plané.*

-OK je laisse tomber.
-s'installe à une chaise- -Bon, on commence ? Désolée Petra mais ma vie privée restera privée encore un long moment

The end.

- Edité le 29/11/2016 à 20:14 -

image
Jeu: Fire Emblem fates

Réponse rapide:

 

  Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page