Forum
Forum :: Le jeu de rôle :: Quêtes Externes
[Mini-mission] Rien n'est plus vide qu'une fête foraine déserte.
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Aller à la page       >>   Nouveau sujet
Moderateurs: Al, Mwa:3 + Twa, xxmystogunxx, funky fairy, aneshobu
Auteur Message
funky fairy

Messages: 2842
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*Lorsque les deux mages de Golden Sun descendirent de la carriole qui les avait menés jusqu'au village depuis la gare la plus proche, ils découvrirent une charmante petite bourgade en fête parée de ses plus beaux atours. Un peu partout, de longues banderoles blanches et bleues reliaient les bâtiments, couvertes de lampions scintillants et d'inscriptions. Les villageois y avaient inscrits leurs souhaits les plus chers et ceux de leurs proches. Dans certaines rues, ces banderoles étaient de différentes couleurs: noires et rouges.

Toute la ville était décorée dans cette parfaite dualité. A leur arrivée, ils furent bousculés par un groupe d'enfants, certains portant des cornes noires et d'autres de petites ailes blanches qui couraient en riant. En y regardant de plus près, les rues étaient plutôt vides pour un jour de fête mais la population était quand même présente, vêtue en ange ou en démon.

Une femme d'une quarantaine d'année, un peu replète malgré son énergie débordante, vint à leur rencontre, portant à la fois les attributs d'un diablotin et d'un angelot.*

Bonjour à vous, mages de Golden Sun ! Et merci d'avoir répondu à notre appel.
Comme vous avez pu le voir sur l'annonce, nous donnons aujourd'hui une grande fête traditionnelle de notre pays et nous sommes les derniers à en connaître encore les coutumes ! Même si c'est très pittoresque, nous sommes très fiers de notre patrimoine et nous aurions eu le coeur fendu de devoir couper court à cet événement.

*Elle leur serra la main avec un sourire chaleureux.*

Enchanté, je suis Hanna, Hanna Jollandro.. Mairesse de cette ville.


Notre tavernier a malheureusement la réputation d'être un homme... disons... sensible à la taquinerie. Et il s'est attiré les foudres d'une bande assez inquiétante qui a promis de provoquer le chaos dans toute la ville si nous leur versions pas tout l'argent prévu pour cette fête.


Les habitants étaient très inquiets mais comme nous n'avons eu aucune autre menace, je suis certaine qu'il ne s'agit que de paroles en l'air.

*D'humeur joyeuse, la femme illustrait ses paroles par de nombreux gestes de mains et en papillonnant des cils d'une façon assez marquée. Ayant dressé le bilan de la situation, elle sembla soudain se souvenir de quelque chose.*

Ah oui ! Donc, voilà ! Votre mission sera plus une mission de patrouille qu'une véritable défense. Ce sera aussi un bon moyen pour nous de lutter contre les pickpockets et les voleurs.
La fête débutera à la tombée de la nuit d'ici quelques heures. En attendant, vous êtes libres de vos mouvements.
...Hum.. Ah ! Voici Emilia !

*Une jeune fille rousse, un peu plus jeune que les deux mages habillée de blanc de la tête aux pieds les avait rejoins pendant le discours de la mairesse. Elle semblait attendre son tour pour parler.*


Emilia est la jeune fille désignée comme Ange de la fête cette année, lorsqu'elle a entendu parler de votre venue elle a eu une idée un peu saugrenue... Je vous laisse avec elle !

*Visiblement pressée par les obligations de l'organisation titanesque qu'elle devait encore régler, la femme prit congé, laissant les deux mages seuls avec la jeune Emilia.*

B-Bonjour, euh.. Je.. J'ai entendu parler de Golden Sun et... moi aussi je suis mage ! Je suis la seule du village et je n'ai pas une magie très puissante mais je travaille grâce à elle !
Je suis capable de coudre ce que je veux en un claquement de doigts.. Comme les habitants sont rassurés d'avoir quelqu'un pour les protéger, je me suis dit qu'il serait important que vous ayez des tenues uniques pour qu'on vous voit de loin ! Alors, Ange ou Démon ?


*Faisant apparaitre aiguilles, fils, mètre de mesure et ciseaux, la jeune Emilia était prête à prendre la commande des tenues des deux mages avant de leur rendre leur liberté de mouvements.*

Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
*Après avoir préparé une besace en cuir noir, Petra prit le train en direction du lieu où aura lieu la mission, en compagnie bien sûr du célébrissime Jun Akilis ! Elle profita du trajet en train pour dormir, sachant qu'elle se coucherais sans doute tard ce soir, prenant appui, du moins l'espère-t-on,sur l'épaule du jeune homme à ses côtés.
[...]Une fois arrivés, en milieu d'après-midi, les mages descendirent du train et parcoururent la bourgade joliment décorée en l'occasion de la fête qui y aurait lieu. Petra ne fût pas surprise de voir des enfants déguisés en ange ou en démon, et leur adressa un sourire tout en leur conseillant de faire plus attention après qu'ils les aient bousculé.
Les mages de Golden Sun furent accueillis par une femme d'une quarantaine d'années très sympathique.*

-Mais de rien. C'est un honneur de pouvoir prendre part aux festivités de votre ville.

*Hanna se présentant en serrant la main des mages venus accomplir leur mission. Elle clarifia légèrement la situation qui la préoccupe concernant la fête qui aura lieu le soir-même.*

-Ne vous inquiétez pas nous accomplirons notre mission, quelle qu'elle soit.

*Puis Hanna leur présenta Emilia. Le cœur de Petra sauta un battement en apercevant la jeune fille rousse vêtue tout de blanc. L'invocatrice la trouvait magnifique, comprenant parfaitement pourquoi elle avait été choisi pour tenir le rôle d'Ange de la fête.*

-Enchantée Emilia. Je m'appelle Petra. Je tiens à dire que je vous trouve ravissante.

*La jeune fille rousse leur expliqua ensuite sa magie et demanda à Jun et Petra s'ils voulaient être ange ou démon.*

-Tu as une magie très pratique. Je ne crois pas que la guilde compte des membres avec ce type de magie... Et sinon je vais opter pour une tenue de démon. Je compte sur vous pour me surprendre.

*Petra adressa un sourire à Emilia. Le choix de Petra est dû au fait que lors du concours d'ambassadeur elle avait eu la chance de porter de magnifiques ailes d'ange et qu'elle avait envie de sortir, le temps d'une soirée, de son attitude de jeune fille pure à qui on pourrait associer le blanc comme couleur.
Tout en se faisant habiller par Emilia, Petra se demanda quelle impression donnerait Kayla si elle portait une tenue du style gothique. L'invocatrice se demanda ensuite ce qu'ils allaient bien pouvoir faire des quelques heures avant le coucher du soleil. Ce sera surement faire le tour des stands pour repérer la topographie des lieux...*

*Après un long moment à tout ajuster, Emilia s'éloigna de Petra. L'invocatrice porte une robe noire somptueuse avec un léger décolleté, un collier noir autour du cou, deux paires d'ailes de démon accrochées dans son dos, un serre-tête avec des cornes de démons et pour compléter le tout des sortes de manches noires non rattachées à sa robe qui partent de ses épaules et qui vont jusqu'à ses coudes (best fin de description ever...).*

-Waouh ! Vous avez fait du super boulot ! Je n'ai pas de mots.

*Petra fit un tour sur elle-même, toute contente de sa tenue pour la soirée. Elle attendit donc de voir quelle allure aura Jun.*

HJ: La tenue:
Spoiler
.

- Edité le 30/12/2017 à 16:10 -

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
mirajane14
Messages: 5864
* Les deux mages arrivèrent rapidement à la dite-ville, très pressés de gagner de la money. Pour tout dire, les comptes de l'impérial Jun ne sont pas au top depuis quelques temps, sa démission au post de mister météo, adulé aux quatre coins de Fiore, ne jouant pas en sa faveur. La ville faisait ici honneur à cette fête réputée : à chaque coup d’œil, le mage semblait redécouvrir la ville et ses multiples couleurs. Ne sachant trop où donner de la tête, Jun laissa la demoiselle, qui l'avait embarqué dans l'affaire, parler avec la commanditaire. Chaque devanture de maison était décorée avec soins et il ne saurait compter le nombre de diablotins et d'anges qui courraient sur les pavés. Le beau mage se recoiffa un instant, notant le peu d'adultes présent dans les grandes avenues de la ville avant de hausser les épaules et de retourner aux formalités. Souriant avec un charme fou, il serra la main de la dame en ajoutant quelques mots. *

C'est à nous d'être honoré de votre appel. Ne vous inquiétez pas, vous avez ici -posant son coude sur l'épaule de Petra- les meilleurs partenaires de la guilde à votre disposition. 

* Il ne l'écouta même pas, analysant son attitude et son comportement pour essayer d'en apprendre un peu plus. La dame semblait virevolter partout, cherchant à cacher un je-ne-sais-quoi tout en appuyant ses paroles avec des gestes brusques. Une demoiselle les rejoint à son tour, il lui adressa un léger sourire avant de chuchoter quelques mots pour que seule son alliée puisse les entendre. * 

Tu crois que c'est la fille de la commanditaire ? Plutôt mignonne. 

* Puis la demoiselle commença à leur expliquer en quoi consistait sa magie, et Jun acquiesça face à la demande de la jeune fille. *

Personnellement, je suis un ange à tout point de vue. Autant afficher cette vérité aux yeux de tous, n'est-ce-pas ? Ma vraie nature ne doit pas être cachée. 

* Lorsqu'une multitude de fils et de rubans commencèrent à entourer mystérieusement le damoiseau, il se tourna de dos afin de garder le suspens. Après quelques secondes où la magie de la couture opéra, il adressa un clin d'oeil au groupe de jeunes fillles qui le regardaient de loin et se tourna vers Petra dans une tenue... Plus que controversée. Ses pieds étaient habillés de chaussures en cuirs entrelacés, il portait un large pantalon d'une blancheur divine (vous voyez, les pantalons de kimono serrés à la taille et qui s'évasent au sol). Son torse était nu et son dos était équipé de fines ailes d'ange. Il attacha son masque pour les yeux au bord de son pantalon et jeta un regard à la tenue de Petra. Sourire charmeur, il félicita la demoiselle pour son travail. *

 Hé bien, nous voilà comme nous sommes réellement. -tapant dans les cornes de Petra- J'aurais bien aimé avoir la même chose, espérons à présent qu'il ne pleuve pas. 

* J'avoue, il ne fait aucun commentaire sur la tenue démoniaque. Mais ne vous inquiétez pas, ce n'est que partie remise...*

image
funky fairy

Messages: 2842
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
*La jeune Emilia, comme la plupart des jeunes filles en fleur d'Harujion avait visiblement succombé au charme dévastateur de Jun Akilis, plus grand séducteur de Fiore. Elle pouffait à toutes ses remarques, rougissait à ses sourires et tortillait ses mèches de cheveux roux autour de ses doigts. Elle était très intimidée par tous ces compliments et rendit son sourire à Petra*

Merci beaucoup ! Je pense que je n'aurais jamais le courage de quitter mon village mais si un jour votre guilde a besoin de moins... Je ne sais pas me battre mais je pourrais vous habiller ! *rire*

*La jeune fille prit alors congé, ayant quelques vêtements à finir pour la fête et son rôle d'ange à peaufiner pour le soir. Elle leur souhaita bonne chance pour la mission à venir, visiblement plus inquiète que la mairesse sur la possible venue des brigands.*

Vous savez, Bryan le Tavernier est tout à fait capable d'avoir provoqué une colère assez forte pour les lancer à l'attaque. Il arrive souvent qu'il s'enflamme et qu'il crée des problèmes... Oh ! C'est un homme très gentil au fond mais il est un peu.. bourru avec les gens qu'il ne connait pas.

*Sur ceux, elle les encouragea à profiter tout de même de la fête et de ne pas hésiter à discuter avec les habitants et les touristes qui viendraient profiter de l’événement. Quelques personnes quémandèrent l'attention et la magie de la jeune rousse pour parfaire leurs costumes et elle acheva de disparaitre dans les ruelles décorées, laissant les mages de Golden Sun livré à eux même*

Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
*Petra ne le remarquait pas mais Jun n'était pas vraiment attentif à ce que disait la commanditaire. Comment voulez-vous qu'ils fassent du bon travail si une seule moitié du duo sait ce qu'il y a à faire ^^ ?! Jun ajouta ensuite, en posant son épaule son coude sur l'épaule de Petra, qu'il n'y avait pas à s'en faire et qu'ils étaient le meilleur duo de la guilde. L'invocatrice ne prit pas la peine de faire une remarque sur le fait qu'il prenait appui sur elle mais mit une note au fond d'elle-même pour se rappeler qu'elle devrait lui en toucher deux mots. A l'arrivée d'Emilia Jun glissa à l'oreille de Petra qu'il trouvait la nouvelle venue plutôt mignonne. Elle lui répondit en chuchotant comme lui:*

-Aucune idée. Mais je suis d'accord: elle est mignonne comme tout.

*Puis viens la séance déguisement: Jun demanda une tenue d'ange, prétextant que sa vraie nature ne devait pas être cachée. Bien que Petra ne soit pas d'accord avec ses paroles, elle trouvait au final que Jun portait étonnamment bien sa tenue. De plus Emilia n'était pas insensible au charme du Junot et rougissait en se tripatouillant les cheveux. Cette attitude gênée de la jeune fille la rendait encore plus mignonne aux yeux de Petra.
Avant de partir, Emilia rajouta quelques infos au sujet de Bryan.
Les deux mages se retrouvent donc seuls en ce milieu d'après-midi.*

-J'imagine que l'on va faire le tour des stands.

*Petra commença alors à regarder plus attentivement le costume de Jun: torse nu, il dévoilait sa merveilleuse plastique qui ne laisse pas Petra indifférente, au point qu'elle dû se retenir de poser la main sur les abdos du jeune homme. Et les ailes d'anges dans son dos lui vont étonnamment bien. En déglutissant difficilement, Petra lui dit:*

-J'espère que tu ne vas pas attraper froid dans cette tenue. Emilia a sans doute fait une folie mais ça ne doit pas te bousiller la santé. Je sais qu'il fait un peu plus chaud dans la région mais quand même...

*Petra avait attrapé un rhume voilà une bonne semaine, en revenant d'une mission à Hakobe, elle sait de quoi elle parle.*

-Bon, on y va ?

*Petra commença donc à se diriger vers les différents stands. Comme la fête n'avait encore réellement commencé la plupart des stands étaient fermés. Petra remonta l'allée principale, zieutant à droite et à gauche les ruelles qui menaient à d'autres stands.*

-Mine de rien il y a de la zone à couvrir... On cherche la taverne ? Si des brigands prévoient d'attaquer celui qui les provoque ils iront surement là-bas à un moment ou à un autre, non ?

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
mirajane14
Messages: 5864
Attraper froid ? -ouvrant les bras en se regardant- Peut-être. J'espère que tu me réchaufferas alors, Petra ! En passant, j'aime beaucoup le chocolat caramel noisette, future infirmière.

* Tapant dans ses mains à la hauteur de son torse, il avança en priant dans les rues de la ville, tel un bon et loyal ange. Ils s'avancèrent alors, zieutant les environs pour prendre leurs marques. Mais à vrai dire, sachant que le décor de la fête était encore en plein construction, commencer à prendre des repères qui vont bouger dans l'heure n'est pas la stratégie la plus performante. Haussant les épaules, il acquiesça à la remarque de la demoiselle. *

Oui, autant trouver la taverne dès à présent pour se déshydrater avant de commencer la fête ! Tu penses que... C'est dans cette rue ? Dans celle-là ? -faisant un tour sur soi-même- Ou encore de là d'où l'on vient ?   

* Ses yeux s'arrêtèrent à hauteur de la pancarte annonçant la taverne au coin d'une rue adjacente, il poussa alors Petra dans cette direction, tout fier de sa trouvaille. *

Bam, et voilà ça de fait. Bon, je ne sais pas toi mais je mangerai bien quelque chose avant de revenir dans la foule, lorsque celle-ci se décidera à sortir. 

- Edité le 02/01/2018 à 14:40 -

image
Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
*Jun, toujours aussi charmant (ou lourd, Petra hésite ^^), fit quelques remarques à Petra.*

-Je ne crois pas que tu aies été d'une grande aide durant mon rétablissement de ma grippe. La seule chose que tu obtiendras de moi si tu es malade est ma compagnie.

*Il faut la mériter la présence de Petra non mais oh !
Parcourant maintenant les rues et les nombreux stands, qui sont d'ailleurs pour la plus grande majorité déjà montés, Petra demanda à Jun s'ils devraient chercher la taverne. Suite à la réponse positive du jeune homme elle commença à la chercher de vue. Puis Jun la poussa dans le dos dans la bonne direction.*

-Eh ! Tout doux ! Fais gaffe aux aille ! Pourquoi tu...? -remarque le panneau- Ah d'accord.

*La jeune fille tourna la tête pour voir si ses ailes de démon tenaient bon (c'est le cas), puis après s'être décalée de Jun elle se dirigea vers la taverne, ayant encore le droit aux divines paroles de Jun le Suprême.*

-Tu veux déjà manger ?! -réfléchit un peu- Quoique... C'est pas bête... Comme ça on aura pas à manger tout à l'heure et on pourra se concentrer exclusivement sur la mission. Tu sais que des fois t'es pas bête ?

*Remettant la besace qu'elle portait en place, Petra se dirigea vers la taverne.
Une fois rentrés à l'intérieur Petra vu quelques clients à table, pas déguisés, et derrière la bar un homme, sans doute un employé. L'invocatrice chuchota à Jun:*

-ça doit être lui le tavernier qui a causé des ennuis... Ou pas...

*Petra s'approcha du bar et demanda le plus naturellement possible:*

-Bonjour. Nous venons pour assister au festival. Mais avant la soirée on nous a conseillé de passer ici avant qu'il n'y ait trop de monde. Si c'est possible nous aimerions bien la formule spécial festival, la formule à partager bien sûr.

*L'employé leur dit alors que leur commande leur sera apportée à table, ajoutant que leur tenue était magnifique, demandant alors si c'était Emilia qui les avait habillé.*

-Effectivement c'est bien elle. Vous avez l'œil.

*Petra se dirigea vers une table près de la fenêtre.*

-J'espère que ce sera bon. N'empêche j'y avais pas pensé à dîner en avance pour ne pas avoir à manger durant notre mission...

*Après de longues minutes d'attente les mages furent servis. Le plat entre eux-deux est plutôt rempli, contenant des mets variés, avec une partie d'aliments "sombres" et une partie "claire", dans la forme rappelant le yin et le yang.*

-C'est très joli.

*Petra saisit sa fourchette et commença à piocher dans la partie claire, elle trouvait tout délicieux. Et la sauce servie à côté était vraiment à tomber par terre. Soudain Petra eut une idée. Elle piqua un met du côté noir et tendit la fourchette vers Jun:*

-Fais "Ah" mon ange.

HJ: J'avoue que pour le plat je n'étais pas inspiré...

- Edité le 06/01/2018 à 11:12 -

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
mirajane14
Messages: 5864
HJ : TROP DE PERCHES TENDUES

* Il leva les yeux au ciel, implorant la raison des divins en aide. Petra entra dans la taverne, Junot el suprem la suivant de peu en grognant. *

Ce n'est pas de la bêtise, c'est une forme d'intelligence supérieure.

* Comme à son habitude, il la laissa parler et paraître civilisée tandis que ce monsieur regardait un peu la taverne. Se penchant en voulant entendre ce que commandait la demoiselle, il faillit trébucher sur l'homme accoudé au comptoir. Lui souriant, Jun voulut détendre l'atmosphère méfiante qui s'installait avec son interlocuteur. *

Alors, ni ange ni démon ?

* Le vent qu'il se prit fut assez gigantesque, Jun regarda le barman et se montra puis la table sur laquelle était attablé sa coéquipière et s'empressa de la rejoindre. S'asseyant sans froisser les jolies ailes de son costume, il lui demanda ce qu'elle avait commandé. *

Tu aimes quoi à manger ? J'ai bien bien bien faim.

* Le plat arriva et Jun sourit de toutes ses jolies dents blanches. Attrapant ses couverts, il fit une prière en regardant le plafond. *

Merci mon Dieu pour nous offrir ce repas. Signé : ton ange adoré. -jetant un regard à la demoiselle- Et la concurrence.

* Elle ne l'avait pas attendu pour commencer à déguster le super menu qu'elle venait de commander et il piqua une première bouchée avec un peu de sauce. S'affalant sur le dossier de sa chaise, Jun dégusta tranquillement ce qu'avait piqué sa fourchette. Petra tendit alors sa fourchette vers lui, il s'accouda sur la table, sa bouche à portée de fourchette. *

Alors, petit démon, tu veux me pervertir ? Que Satan reste loin de là, je serais fidèle à mon poste, je resterai proche de "El Padre". 

* Il lui adressa un clin d’œil avant de croquer un bout de la bouchée tendue. Haussant les épaules, il piqua un bout du côté sombre du plat, trempant un peu dans la sauce avant de tendre la dite fourchette vers son amie. *

Goûte ça, c'est bien meilleur avec de la sauce. -baissant d'un ton- Je crois que je me suis fait remarquer tout à l'heure en passant, donc essayons de ne pas faire cramer notre couverture d'amoureux en plein voyage -parlant normalement avec une voix mielleuse- Allez bichon, une bouchée pour l'ange, une bouchée pour le démon ! 

* Se retenant de rire, il tint son regard. Puis il continua de manger, piquant des deux côtés de yin yang. *

image
Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
HJ: De rien c'est cadeau ^^

Tu aimes quoi à manger ? J'ai bien bien bien faim.
(j'ai pris cette question dans le sens général) -J'aime un peu tout les styles de cuisine. Mais à choisir, sans parler de desserts, je dirais les plats à base de poulet. Et toi ? Je connais pas vraiment tes goûts en matière de nourriture.

*A table dans la taverne, nos deux mages partagèrent ensuite leur plat. Jun fit ensuite une petite prière.*

-A quel dieu tu t'adresses au juste ?...

*Après s'être régalée de plusieurs mets du plat, Petra tendit son assiette pour donner à manger à Jun.*

-air mystérieux- -Peut-être bien monsieur l'ange. Je jure de te faire basculer avant la fin de la soirée.

*Jun prit alors la bouchée que lui tendait Petra. A son tout le mage de go en fit de même après avoir ajouté de la sauce. Elle fût ensuite attentive aux messes basses de Jun. Son attitude envers Jun faisait vraiment penser qu'ils sortaient ensemble. Petra n'y avait pas vraiment pensé mais une fois qu'il l'avait évoqué ça lui semblait évident. Elle lui répondit aussi en voix basse.*

-C'est une mission de surveillance non ? ça n'implique pas que l'on soir discrets n'est-ce pas ? Les gens doivent se sentir rassurer en nous voyant patrouiller dans les rues tu ne crois pas ? -plus fort- -Merci mon ange.

*Puis elle prit la bouchée que lui tendit Jun.
[...]Une fois le plat fini entièrement, les deux mages pouvaient maintenant quitter la taverne pour débuter réellement leur mission.*

-Si on joue les couples je te préviens tout de suite: pas de bisous. J'accepterais juste que tu me prennes la main.

*Une fois cette chose énoncée Petra partit vers les stands, dont certains s'étaient ouverts entre temps, pour commencer à surveiller.*


HJ: On se dirige vers le stand que tu veux.

- Edité le 06/01/2018 à 11:24 -

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
mirajane14
Messages: 5864
* Il apprenait donc que c'était une mission de surveillance. Haussant les épaules, Junot se rassura de son bêtise en marmonnant qu'il valait mieux avoir un plan de secours. Un plan B, plan avec lequel il avait plus d'affinités. Il déposa de quoi payer le plat qu'ils venaient de dévorer et repartit de plus belle dans les rues de la ville. Posant son bras sur l'épaule de la demoiselle, il répandit les divines paroles. *

Premièrement, sataniste, il va falloir purger ta peine. Allons voir un exorciste !!!

* Il désigna un stand de voyance douteuse très coloré et très tape-à-l’œil. Traînant la demoiselle plus ou moins de force, il tapa sur le bois du bar pour appeler l'habitant du stand. Sortant son sourire le plus ravageur, il adopta une attitude mielleuse avec son interlocuteur. *

Bonjour, monsieur. Je suis ici avec Satan personnifié. Je voudrais donc décoder son avenir pour mieux contrer ses prochaines actions. Vous comprenez, c'est une histoire de responsabilité que d'appréhender les problèmes qu'elle va créer.

* Il finit sa tirade ironique avec une petite prière en direction del padre Dieu. Le monsieur du stand les invita à s'asseoir sans un mot, Jun lança un grand sourire à Petra et partit s'asseoir sur la chaise face à la table, tout excité de la nouvelle aventure. *

-frappant dans ses mains- Bien !! Par quoi commençons-nous ?



- Edité le 07/01/2018 à 01:03 -

image
Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
*Une fois sortis de la taverne, les mages continuèrent leur tour de la ville. Jun, avec un ton assez joyeux, annonça qu'ils allaient voir un exorciste.*

-Comment ça ? Tu ne penses pas que tu en fais un peu trop ?!

*Malgré cela, la mage invocatrice se laisser guider par le jeune homme "ailé". Leur route les conduisit jusqu'à la tente tape-à l'œil d'un voyant. Petra se demanda si Jun était sérieux en l'emmenant dans un lieu pareil. Puis elle réfléchit et se dit qu'il faisait sans doute ça pour s'amuser et la faire tourner en bourrique. Petra aurait voulu refuser la séance de voyance  mais maintenant que Jun était sur sa lancée, elle se voyait mal s'arrêter maintenant.*

-Bon d'accord...

*Jun, dans son délire sur la partie démoniaque de Petra, fit un rapide résumé de ce qu'il veut: prédire l'avenir de Petra et ses futures actions démoniaques. La jaune fille ne savait pas trop où se mettre; même si elle savait que c'était pour rigoler, elle ne savait pas comment le prend le voyant. Petra s'assied ensuite à la chaise que lui indiqua le voyant, en face de Jun. Il laissa les mages quelques instants après avoir annoncer qu'il allait chercher son matériel dans la pièce voisine.*

-Tu t'amuses bien à ce que je vois... Je veux bien que tu passes le temps avant qu'il n'y ait plus de monde dans les rues mais là... nous emmener chez un voyant...

*C'est alors que le voyant reviens avec différents objets tels que des cartes, un pendule, et ce qui semble être une carte.*

(Voyant) -Nous allons pouvoir commencer la divination.
Bien !! Par quoi commençons-nous ?
-Nous allons faire une petite préparation si vous le voulez bien. (il déplie la carte sur la table, qui est celle de Fiore) Veuillez prendre ce pendule je vous prie.

*Il tendit le pendule au mage. Petra le prit dans ses mains durant quelques secondes, puis la passa à Jun. Une fois que le voyant l'a récupéré, il prit le bout de la ficelle et fit tourner le pendule au-dessus de la carte. Il désigna alors Harujion au bout de quelques oscillations.*

-Vous venez d'Harujion n'est-ce pas ? Et bien que vous semblez proches, il ne vous viendrais jamais à l'idée de passer votre vie ensemble. D'ailleurs je ne pense pas que vous soyez venu ici pour faire du tourisme...

*Bien que Petra fût surprise sur le coup, ses réflexions suivantes furent de penser que le voyant aurait pu ensorceler le pendule. Néanmoins il semblait mériter d'être écouter. (bon en vrai même lui ne sait pas ce qu'il raconte... il amadoue ses clients au début de la séance et après, peu importe ce qu'il dit, il sait qu'il sera un peu écouté et cru. Après il tire les cartes et interprète comme lui a appris sa grand-mère)
Suite à ça le voyant sortit des cartes qui semblaient plutôt vieilles, les mélangea, puis en posa trois face cachée sur la table.*

-Voyons ce que les cartes vous réserves.

*Il retourna la première carte, celle de gauche: "le Don Juan".*

-Le futur va vous être favorable avec les femmes cher client.

*Seconde carte, celle de droite: "le pêcheur"*

-Hum... Mêlé à la première carte je peux vous dire qu'il y aura des jours où les "prises" seront plus importantes que d'autres...

*Dernière carte, celle du milieu "le Soleil".*

-Et pour finir le fil conducteur de votre vie: vous serez souvent sous le feu des projecteurs. Conclusion: la vie vous sourit; mais attention à ne pas être trop confiant, sinon ça pourrait se retourner contre vous, tel le pêcheur qui exploite le même coin de pêche parce qu'il trouve forcément des poissons, mais qui un jour épuise les ressources.

*Petra fût jalouse de ce tirage: ça lui convenait tellement bien que c'était difficilement croyable. Le voyant reprit les cartes et en déposa trois nouvelles sur la table.*

-A vous mademoiselle. *tourne la première: "l'ange"* La protection et la lumière des anges guide vos pas.

*Le voyant retourna alors la deuxième: "le démon". Même lui sembla surpris par ce tirage, se faisant alors la réflexion que c'était plutôt rare.*

-Vous êtes tiraillée entre un côté lumineux et une force obscure. Le jour et la nuit vont de pair, chez vous les deux forces se compensent dans une parfaite harmonie.

*Troisième carte, Petra retenu son souffle, "le Pendu".*

-Le pendu...
-Et ça veut dire ?...
-Vous êtes une spectatrice de votre propre vie, comme si quelque chose de puissant avait tout décidé pour vous, et ce depuis votre naissance. Cette puissance vous force à être tiraillée entre le Bien et le Mal. La seule chose que vous pouvez influencer, c'est de quel côté vous pouvez faire pencher la balance.

*Petra fût surprise se cette divination. Elle qui croyait que dans ce genre de stand on ne vous racontait de des choses pour vous rassurer et vous permettre d'aller de l'avant.*

(Voyant, murmure) -C'est bien la première fois que je fais un tirage pareil... Il y a un truc louche aujourd'hui... (à voix haute) Sur ce, chers clients, nous voici à la fin de la divination. Comme vous le savez le prix de la séance est fixé à ??? jewels.

*Petra pensa qu'elle n'en savait pas assez.*

-J'aimerais en savoir plus si possible. Jun, tu n'es pas obligé de rester. On se rejoint devant la taverne dans une heure ça te va ?

HJ: ces tirages et interprétations sont totalement fait au hasard, sans lien avec la vraie tarologie (seul le pendu)
HJ2: J'admets que c'est un peu long, mais je ne dis pas tant de choses que ça.

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
mirajane14
Messages: 5864
* Il toucha la pendule, tout excité de savoir ce que le voyant allait dire de son avenir. Il acquiesça aux dires du gars, se faisant la remarque que ce n'était pas très compliqué de comprendre qu'ils venaient d'Harujion. *

-croisant ses bras- Bwarf, proche du démon ?

* Petit sourire taquin au coin des lèvres, il attendit les explications du voyant, un peu étonné. Bah ouais, suffisait de le suivre dans la rue et de l'observer pour comprendre que ce n'était pas ce que lui réservait son futur, mais que cela faisait déjà partie intégrante de son présent. Et son passé. Bref, sa vie entière. Il se tourna légèrement vers la jeune fille, grognant quelques mots à son intention. *

Je crois qu'on a affaire à un escroc. Il n'est pas très fut fut, celui-là.

* Le tour de Petra était venu. Il ria aux explications de la première carte, adressant un grand coucou à la demoiselle lorsque le voyant évoqua les anges. *


Tu vois, tu dois toujours suivre mes conseils et mes avis, Petra. Je suis l'ange qui doit "te protéger" et "te guider". Du coup, je propose qu'à présent, tu deviennes mon assistante personnelle. J'ai besoin de thé, chocolats et framboises tous les matins. Ne t'inquiète pas, c'est pour ton bien, pour que tu prennes exemple.

* La seconde carte le fit plus rire qu'autre chose, il écouta les dernières explications en retenant de rire. Adressant un coup d’œil à la demoiselle, il haussa un sourcil, l'air de dire "Tu crois vraiment à ces balivernes ?". Se levant, il sortit sa bourse avant d'entendre que Petra voulait refaire une séance. Posant les jewel's dans les mains de la jeune fille, il s'avança vers la porte. *


Ecoute, je te laisse te débrouiller mais moi, je repars dans la vie réelle. Allons tester ce mystérieux pouvoir de pêcheur.

* Il sortit à la lumière, observant les derniers préparatifs de la fête. Remarquant que le soleil commençait à baisser, il traîna ses pieds dans les allées de la fête, cherchant quelque chose qui retiendrait son attention. *

- Edité le 23/01/2018 à 15:10 -

image
Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
*Apparemment Jun avait quelques doutes sur les talents de divination du voyant. En même temps Petra le comprenait: ce qu'il avait énoncé était déjà ce qu'il vivait plus ou moins aujourd'hui. N'importe qui aurait pu le deviner. Il murmura à Petra que cet homme était surement un escroc. A cet instant Petra tournait plutôt dans le sens de Jun.
Vient ensuite le tour de l'invocatrice. A la première carte sur les anges, Jun en profita pour demander à Petra de devenir son assistante personnelle. Petra resta silencieuse sans prendre au sérieux les propos du jeune homme.
A la fin de la divination Petra remarqua à l'attitude de Jun qu'il la prenait pour quelqu'un de crédule, prête à croire ce que lui raconte le premier voyant de pacotille qu'elle croisait. Mais en ce moment elle se disait qu'elle devait lui laisser sa chance, quitte à se dire après-coup que c'était inutile.
Jun partit ensuite après avoir laissé de l'argent à Petra et lui avoir fait une dernière remarque. Seule avec le voyant, Petra ne savait pas trop quoi faire.*

-Il n'est pas très sympathique avec vous votre ami.
-M'en parlez pas... Bref si nous passions à la suite, histoire de savoir qui de lui ou moi a raison à votre sujet.

*Le voyant sentit une sorte de pression sur ses épaules: il ne devait pas faire mauvaise impression s'il ne voulait pas décevoir la jeune mage.*

-Très bien, je vous laisse quelques instants, le temps d'aller chercher le matériel nécessaire.

*Le voyant prit ses cartes et le pendule et partit dans l'espace voisin. Ai-je fait le bon choix ? Si ça se trouve je suis juste en train de gaspille de l'argent... Le voyant revenu alors avec une boule de cristal et un collier doré et brillant. Petra se demanda en quelle matière était fait ce denier: est-ce du vrai or ou juste un effet ? Le voyant posa la boule de cristal au centre de la table et se mit à côté de Petra, lui tendant le collier.*

-Nous allons pouvoir continuer. Je vous demanderais de bien vouloir mettre ce collier.
-Pas de problème.

*Petra se saisit du collier. Pendant qu'elle le mettait autour de son cou le voyant alla s'assoir de l'autre côté de la table. Enfin enfilé, Petra sentit une force magique se dégager du collier, se disant alors que c'était normal.*

-Ce collier est un objet magique de divination c'est ça. C'est un peu comme le principe des magies qui permettent d'entre-apercevoir le futur ?
-Vous êtes plutôt perspicace mademoiselle. Bien, commençons.

*Le voyant posa alors les mains sur la boule de cristal. C'est alors que le collier commença à briller, de plus en plus fortement. Petra se s'inquiéta pas de le voir briller, ce disant que cela faisait partit du processus, mais elle aperçut alors sur le visage du voyant une expression de surprise, presque d'effroi. Petra fût alors prise d’appréhension, se disant qu'il se passait quelque chose qu'il ne fallait pas.*

-Ce que ma grand-mère me racontait était vrai...
-De quoi parl...

*Petra fût alors prise de convulsions et trembla sur sa chaise. Elle était sur le point de hurler quand une lumière blanche l'entoura, puis elle s'évanouit. Le voyant fût aveuglé quelques instants puis, quand il rouvrit les yeux, il vu Petra entouré d'une sorte de mini champ de force.*

-Je n'y crois pas... Ce n'était pas une légende en fait. Cette famille...

*[...]Pendant ce temps, à Avant-Heim, monde parallèle où vit Jibril, l'ange que peut invoquer Petra. Dans un grand palais en marbre se trouve une salle du trône dans laquelle se rassemblent les anges les plus sages qui gèrent les affaires de ce lieu. Pour les réunions une grande table a été installé dans cette salle qui ne sert plus de salle du trône plusieurs décennies. Le problème du jour concernait, comme souvent, les problèmes concernant les habitants d'un autre monde lié à Avant-Heim: la Géhenne.
Au beau milieu d'un débat mouvementé il y eut alors un grand flash lumineux venant du trône en haut des marches présentes dans la salle. Tous les anges présents se retournèrent vers le trône, ne sachant pas comment réagir. Une jeune fille aux cheveux blonds mi-long apparut alors sur le trône, vêtue d'une longue robe d'un blanc étincelant et portant un collier doré autour du cou.*

Spoiler

(ange) -Impossible... Le "rituel" n'a pas été réalisé depuis plusieurs décennies... Pourquoi cela se produit-il ?

*La jeune fille peina à ouvrir les yeux et était prise de nausée. De plus une lumière aveuglante lui arrivait sur le visage. Elle leva sa main pour ne pas être éblouie et scruta alors les environs: devant elle, en bas des escaliers, une dizaine d'anges étaient rassemblés autour d'une table, la dévisageant du regard.*

-Où suis-je ?... J'étais chez un voyant, puis il y a eut ce flash et...
(Ange) -Que fais-tu donc ici descendante des Von Rivaille ?
(à moitié perdue) -Vous savez qui je suis ?

*Les anges restèrent silencieux, l'un d'eux chuchota à un garde qu'il fallait faire venir le Conseil des 18 ailes.
Quelques instants plus tard les anges qui se trouvaient autour de la table se mirent en rang en bas des escaliers et l'un d'eux prit la parole:*

-Descendante des Von Rivaille, Petra, bienvenue à Avant-Heim, monde céleste crée par votre famille.

*Dans l'esprit de la jeune fille, il y eut de la surprise et de l'incompréhension, un gros "HHEEEEIIINNN ??!!??!!??!!" emplit son esprit embrumé par son arrivée à Avant-Heim.*

*A suivre dans le prochain post.*

HJ: salle du trône:
Spoiler
.

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
funky fairy

Messages: 2842
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
Post de modération:

*Lorsque Jun sortit hors de la tente du voyant, la fête battait son plein et autour de lui s'égayaient petits et grands, rassurés par la présence de mages qui patrouillaient dans la ville.
La maire avait fait un discours qu'elle avait voulu calme et posé durant leur absence et le village entier semblait apaisé, complétement absorbé par les réjouissances.
La musique résonnait dans toutes les rues, des lampions éclairaient le village comme en plein jour et partout se disputaient divertissement et nourriture à savoir qui attirerait le plus de clients.

L'ambiance était à la fête et rien ne semblait pouvoir troubler ces rires et ces chants. Au loin, une chorale entama un chant traditionnel tandis que les cloches sonnaient. Non loin de Jun, un homme corrigeait un chenapan qui avait voulu dérober quelques gâteaux sucrés sur un étalage. A travers tout ce capharnaüm, une voix parvint tout de même aux oreilles du mage de Go et, surgissant de la foule un éclair roux fondit sur lui.*


B-Bonsoir !

*Heureusement pour le gardien de la fête, il ne s'agissait que de la charmante Emilia qui avait revêtu son costume de parade. Essoufflée d'avoir couru pour le rattraper, le rouge aux joues et un peu gênée la jeune fille ne trouvait pas ses mots et peinait à briser le silence qui s'installait peu à peu entre eux.

Mais avant qu'elle n'ait le temps de se lancer dans une discussion sur la météo et le tourisme, une rumeur se mit à enfler dans une troupe de badauds non loin de là. Quelques cris de surprise et de terreur brisèrent le silence et attirèrent l'attention sur une scène qui se déroulait à quelques ruelles d'ici.*

OrichalcumRiver
Messages: 7
*Un homme s'approchait du ruisseau qui marquait la limite du village, d'un bond souple il le traversa sans éclaboussure. Sans une once de doute, il marchait, le regard droit sous sa capuche, en direction de ce petit village en fête. Alors qu'il entrait dans la ville, des cris de surprises et de terreurs l’accueillirent, si bruyants qu'il dû monter le volume de sa musique pour ne pas interrompre cet inimitable solo de guitare. Les gens s'effrayaient vraiment d'un rien.

Il jeta un coup d’œil rapide en arrière. En effet, le spectacle valait bien quelques cris. A un mètre de l'homme qui marchait en fredonnant à longues enjambées gisaient trois hommes, tirés par de longues cordes selon la volonté de ce curieux Chaperon rouge.
Et ils étaient loin d'être en bon état. Sur les trois, deux déjà avaient perdu connaissance et le dernier n'avait plus la force que de demander grâce dans un chuchotement hagard.
En y regardant de plus près, les passants comprirent que ces hommes n'étaient pas ligotés par les cordes mais maintenus pas un crochet enfoncé dans leur peau. Ces hameçons les tractaient où les menaient la volonté de Pixie Grave.

Les cris devenaient trop bruyants et commençaient à l'agacer. Il avait d'abord prévu de faire son petit numéro sur la place public mais visiblement, les spectateurs n'allaient pas lui faciliter la tâche.
Avec un flegme non dissimulé, l'homme rejeta en arrière sa capuche qui cachait son visage et réclama le silence d'une voix qui claqua comme un coup de revolver dans la foule.*


SILENCE !!


Ah.. Voilà mon frère, ma soeur...
ça, c'est le bon son, le silence qu'il te faut pour profiter des chansons.

*Il éclata d'un rire qui glaça le sang de l'audience, passant sa langue sur ses dents pointues d'un air affamé.*

Quoi ?! ça vous choque ?!
C'est pas ce que vous vouliez ?!
Je ne vous comprendrais jamais... Mais regardez bien, bordel ! Vous ne les reconnaissez pas ? Ce sont les petits saligauds qui vous ont menaçé de ruiner votre belle petite fête !


Eh ben alors, elle est où ma récompense ??
Ah ça, pour engager des enfoirés de mages y a du monde.. Pour remercier la générosité, y a plus personne.
...

Mais vous avez de la chance, je ne suis pas venu pour l'argent. Considérez ce geste comme....
...
Disons, un service.

*Retroussant ses lèvres sur ses canines saillantes, il ponctua sa phrase d'un violent coup de pied en direction des trois canailles qui ne semblaient plus capable de se défendre de quoi que ce soit.*


Pas besoin de mage pour régler nos petits problèmes. Ils vous ont menti, vous ont rendus dépendants, vous ont fait cracher votre pognon tout ça pour aller faire mumuse dans vos bals de bouseux !!


MAIS REGARDEZ VOUS, BON SANG !! N'importe qui auraient pu mettre ces connards hors d'état de nuire. Les guildes vous ont juste appris à ne plus vous salir les mains !! Les mages, des héros ? Mais qu'est ce que vous croyez ? Que parce qu'ils vous obéissent comme des petits clebs en mal d'amour ils sont "gentils" ?


Non, ce sont des chiens.. Rien de plus.
Des toutous affamés près à ronger n'importe quel os de votre misère, à vous terroriser pour que vous ayez besoin d'eux...
Mais quand on leur vient leur piquer leur nonos là, ils sortent les crocs. PAS VRAI GOLDEN SUN ?! ALLEZ LES GARS, ME FAITES PAS ATTENDRE JE VAIS FINIR PAR VOUS LE BOUFFER VOTRE NONOS !! JE SAIS QUE VOUS ÊTES LA HAHAHAHA !!

*Le rire de Pixie Grave déchirait le silence presque religieux qui s'était installé dans le village. La tension était palpable et l'on entendait plus au loin que les cloches, le chant des enfants et les plaintes de plus en plus faible du seul brigand encore en état de parler.*

Spoiler




Désormais, plus rien ne sera comme avant.
mirajane14
Messages: 5864
* Jun se laissa envahir par la douce ambiance de la fête. En sortant de l'habitacle de la voyance, ils avaient laissé le début de la fête commencer. Les habitants se promenaient dans les rues éclairés, les enfants courraient entre les piétons et des cris se faisaient entendre petit à petit. Son regard se posa sur une jarre de fleurs, il s'avança jusqu'au carrefour où cette dernière se trouvait pour s'accouder. Croisant les bras, il saluait les anges dans la foule. Quiconque à l'extérieur de la ville n'aurait pu comprendre qu'il n'était pas là pour s'amuser comme un véritable villageois, mais bien en plein exercice des ses fonctions. Une flèche accouru vers lui, il sourit à la demoiselle en la complimentant sur la très belle tenue. *


Hé bien, tu es métamorphosée ! Alors, prête pour cette fête ? D'ailleurs, est-ce qu'il y a quelques événements majeurs qui rythment la fête ? Discours, concours, etc.

* Il essaya d'écouter la jeune fille mais son attention fut tout de suite happé par des sons qui dénotaient. En effet, au milieu des dizaines d'appels à la consommation lancés parmi la foule, un cri de détresse se fit entendre. Se relevant sur ses jambes, il zieuta la foule et attrapa le poignet de la jeune fille. *


Ecoute, j'ai besoin de me fondre dans la foule et de ne pas me faire remarquer. Malheureusement, Petra est encore en train de se faire enguirlander par des superstitions plus que douteuses. Veux-tu bien m'aider ?

* Il déposa son bras autour des épaules de la jeune fille et commencèrent à s'avancer parmi la foule. Peu à peu, Jun commença à distinguer le discours de Pixie Grave. Un service ? Mais de quoi parlait-il ? Doucement, ils se frayèrent un chemin dans la foule peureuse et la mage de Golden Sun aperçut très clairement les trois zigotos, en sang et au sol. Ils ne bougeaient plus, leurs membres semblaient fatigués et leurs visages laissaient transparaître une peur viscérale. Jun fit demi-tour, s'écartant du cercle et regarda droit dans les yeux la jeune fille. *


Je vais m'en occuper. Ecoute, il faut que tu ailles prévenir la maire pour que les habitants rentrent chez eux. Il ne faut pas d'autres blessés. Et va chercher Petra, au stand voyance. Fais attention à toi !

* Il lui adressa un sourire, restant maître de lui-même alors qu'il n'avait envie que de gerber. Contournant la foule, il s'agenouilla et aperçut parmi les pieds des habitants les trois malotrus au sol. Première étape : écarter les trois victimes de leur harceleur. *

- GO-OM - 

* Des pions apparurent petits à petits dans ses mains, Jun fixa intensément la distance entre les 3 victimes et Pixie pour qu'ils s'empilent en silence. Petit à petit, alors que le méchant clamait son discours sur sa vision des mages, un immense mur de plusieurs mètres, composé de pions de Go épais et serrés entre eux, s'élevait pour protéger les victimes. Ouvrant ses yeux, il regarda les habitants autour de lui et les intima d'aller récupérer les trois victimes avant que Pixie ne s'aperçoive de la supercherie. *


Dépêchez-vous d'aller délivrer les habitants. Je ne peux pas maintenir indéfiniment le mur face à l'agresseur. Vite!!!

- Edité le 02/03/2018 à 14:34 -

image
Dragon suprême
Messages: 5045
Contributeur
*Alors que l'agitation battait son plein à l'extérieur, le corps de Petra était toujours dans la tente du voyant, protégée par un champ de force, tandis que son esprit se trouve à Avant-Heim, monde céleste.*

*A Avant-Heim:
Petra était toujours aussi perdue: ce monde a été crée par sa famille ? Elle ne pouvait y croire. Si sa famille a ce pouvoir, pourquoi avait-elle vécue sous terre pendant 17 années ? Beaucoup de questions se bousculaient dans la tête de la jeune fille.
Quelques minutes après l'arrivée de Petra, les grandes portes de la salle du trône s'ouvrirent, laissant entrer 9 anges ayant tous (ou presque) un air sérieux sur le visage: le conseil des 18 ailes. Leur tenue fait de multiples étoffes leur donnait une certaine majesté qu'on ne pouvait renier. Dans ces neufs anges se trouve... Jibril. Petra n'avait pas l'habitude de la voir si bien habillée. A l'arrivée du conseil des 18 ailes, Petra se leva de son trône. Jibril fût étonnée de voir Petra dans cette salle et accéléra le rythme pour arriver en bas des escaliers.*

-Petra ? Comment es-tu arrivée là ?
(Ange n°1) -Tu connais cette jeune fille Jibril ?
-Bien évidemment. Mais comment ça se fait que vous, vous ne la connaissiez pas ?

*Petra ne comprenait rien à ce qui se passait dans cette salle. Elle souleva le bas de sa robe et commença à descendre lentement les marches, pour aller à la rencontre de Jibril:*

-Je ne sais pas trop... J'étais à un festival, chez un voyant. Ensuite j'ai mis un collier doré et je me suis retrouvée ici, habillée de cette façon.
-Je ne comprends...
(Ange n°1) -Le rituel du messager divin a été accompli.
-Le rituel ? Encore quelque chose dont vous avez oubliez de me parler.

*Au vu du regard que lançait Jibril à l'autre ange, il est clair qu'elle a quelque chose à lui reprocher.*

(Ange conseiller) -La coutume de transmission s'est perdue au fil des années Jibril. Et le fait que la famille de l'Ouest a fui sous terre n'a pas arrangé les choses tu le sais.
-Je n'ai pas encore eu le temps de me mettre à jour sur notre histoire...

*Petra, au milieu des anges, en plus de se sentir seule, invisible et minuscule, était encore plus perdue qu'avant: "famille de l'Ouest", "coutume", "rituel": de quoi parlaient-ils bon sang ?!*

(Ange conseiller) -J'imagine que tu as beaucoup de questions... euh...
-C'est Petra...
(Ange conseiller) -Oui voilà: Petra ! Si tu veux savoir quelq...
-Qui êtes-vous ?!

*L'ange ne s'attendait pas à une question si directe.*

(Ange conseiller) -Si tu es bien une Von Rivaille, ce qui est sans doute le cas vue que tu as pu utiliser le collier sacré, alors nous sommes tes ancêtres, plus ou moins proches.

*Petra cligna des yeux rapidement, son cerveau refusant d'accepter cette réalité.*

-Je suis en train de rêver ?

*Jibril pinça alors Petra.*

-Aïe !
-Maintenant tu sais que tu ne rêves pas. Mais bon, je te comprends, ça m'a fait pareil.

*Petra mit quelques secondes à regrouper les infos:*

-Tu es de ma famille ?!
-Quelle perspicacité ! En effet. Ton arrière-grand-mère pour être exacte.
-Mais comment ?... Comment c'est possible ?...
-Ce monde a été créé par notre famille il y a plusieurs siècles pour y accueillir nos défunts. Mais je ne suis pas au point sur tout les détails sachant que je suis la dernière arrivée, même si ça fait bien une trentaine d'années que j'ai rejoins ce monde.

*Petra fût assez surprise, mais il y a une question qui ne lui ait pas venue à l'esprit: "comment rejoint-on ce monde ?". Si la jeune fille n'était pas si surprise elle serait sans doute émue de rencontrer son arrière-grand-mère Alors que Petra s'entretenait toujours avec Jibril et l'autre ange, un ange à l'aspect jeune vêtu d'un costume blanc s'approcha de Petra et lui tendit la main.*

-Petra c'est ça ? Je m'appelle Rubiel. Je dois être à peu de choses près votre ancêtre à environ 15 générations. Enchanté.

*Petra regarda l'ange, qu'elle trouvait très beau, puis se rendit compte qu'il lui tendait la main. Elle tendit alors la sienne pour une poignée de main amicale, même si Petra sentait qu'il y avait plus d'importance derrière.*

-Je tiens d'abord à m'excuser: je n'ai aucune idée de qui vous êtes. A une époque, nous autres anges du conseil nous surveillions les membres vivants de notre famille, mais depuis quelques décennies nous avons perdu l'intérêt d'une telle chose, notre famille ayant connu des temps sombres. Je dois avouer honteusement que c'est sans doute à cause de nous que notre famille a dépérit et que notre héritage n'est plus... Mais je suis tout de même ravie qu'il reste encore à Earthland une Von Rivaille pour accomplir le rituel. Mais trêve de bavardages: après avoir discuté avec les membres du conseil, il a été décidé que vous devez être mis au courant de notre passé, afin de laisser une chance à la renaissance de notre famille.

*Petra avait écouté les paroles de son ancêtre Rubiel jusqu'au dernier mot. Elle était à la fois impressionnée par ce qu'elle venait d'entendre et très curieuse d'en savoir plus, maintenant le choc passé.*

-J'ai hâte d'en savoir plus Rubiel. Comme nous sommes de la même famille dois-je vous appeler autrement ?
-Rubiel me convient, Petra. Je n'ai jamais aimé toutes ces marques de respect envers nos ainés. Mais je tiens à te prévenir, certains sont assez susceptibles si tu ne les traitent pas avec le respect que tu leur doit. Bien, rendons-nous maintenant dans le lieu où siège notre Histoire: la bibliothèque !

*Rubiel invita Petra à le suivre, et Jibril leur entama le pas, sous le regard des anciens et du conseil des 18 ailes.*

A suivre au prochain post.

HJ: Rubiel:
Spoiler
.

- Edité le 10/02/2018 à 22:20 -

miniature miniature
Jeu: Doki Doki Literature Club
funky fairy

Messages: 2842
Maitres du jeu
Team
Team et Anciens
HJ: par contre mira, les gars qui ont été attrapés par Pixie ne viennent pas du bar/taverne. Ce sont les bandits qui avaient menacés la ville mais Jun ne les a jamais vu.

*Emilia avait suivi au pas de course le jeune homme de Golden Sun, rougissant à son contact. Mais toutes ses frivolités s'envolèrent face au spectacle cruel qui se déroulait sous leurs yeux. La jeune fille se mit à trembler et fut prise d'un violent haut le coeur qui la secoua toute entière. Elle était vraiment effrayée par le nouveau venu mais heureusement, le mage de Golden Sun l'envoya au loin avec une fameuse mission. Reprenant courage, Emilia fila dans un éclair roux à travers la foule pour prévenir la maire avant d'aller rejoindre la compagne du mage. Sur le chemin, elle tentait de donner l'alarme et de repousser les badauds qui prenait le discours de Pixie Grave pour un spectacle préparé spécialement pour l'occasion.

Pendant ce temps, Jun avait élaboré un plan pour libérer les hommes qui n'était plus capable de répondre de leurs corps. Le mur qui s'élevait entre Pixie et les bandits écorchés donna du courage à deux trois braves volontaires qui coururent en direction de leurs anciens ennemis. Malheureusement, les crochets enfoncés dans les chairs des hommes en rebutèrent plus loin et freinaient les plus courageux. L'extraction des victimes prit donc beaucoup plus de temps que prévu et l'homme avait déjà fini son discours quand les villageois parvinrent à soulever les inconscients pour les porter vers la foule.*

OrichalcumRiver
Messages: 7
*L'homme palabrait tranquillement ses petites provocations mais remarqua du coin de l'oeil les manigances des villageois. Alors qu'ils amenaient au loin les pauvres bandits maltraités, Pixie Grave fila comme une flèche en contournant le mur pour rattraper le villageois le plus lent. En un bond, il fut à ses côtés, au second il avait dégainé un poignard porté sur la gorge de l'homme.*

Quoi ?! Oh mon dieu mais que fait-il ?! Il va le tueeeer !

*Mimant une voix fluette et suraiguë, il assortit sa réplique de nombreuses mimiques grotesques surjouant la peur et l'incrédulité. Éclatant une nouvelle fois de son rire bruyant, Pixie Grave abaissa son arme et tapa avec une franche camaraderie sur l'épaule du villageois, qui avait vu sa vie défilée devant ses yeux, pâle comme un linge et dont les jambes tremblaient en peinant à supporter son poids.*

Pour qui est ce que vous me prenez.. ? Je suis venu ici pour vous aider. Vous ne comprenez donc rien ? Je vous ai simplement débarrassé de cette racaille qui vous menacez, je ne vous veux pas de mal...
Allez, debout l'ami ne me tombe pas entre les pattes.


*Il tapa dans ses mains bruyamment, faisant sursauter une partie de la foule aux aguets qui ne savait plus sur quel pied danser. D'un geste théâtral, l'homme au chaperon rouge désigna Jun alors que la foule s'écartait, le dévoilant aux yeux des curieux car tous regardèrent dans sa direction.*


Regarde, mon frère, ma sœur... Regarde ! Cet homme que tu payes pour te protéger...
Qu'a-t-il fait pour te sauver ?!
Je vais te le dire...

Il s'est caché parmi vous et vous a envoyé vous battre à sa place ! Il n'a pas osé sortir de sa cachette et a essayé de vous faire croire que vous êtes en danger alors que je suis venu sans intentions néfastes à votre égard !!

*Un sourire affamé s'étira sur les lèvres de ce mystérieux fauteur de trouble, dévoilant de longues dents pointues sur lesquelles courut une langue avide d'un rouge sang.*

On m'avait parlé de la lâcheté de mages de Golden Sun mais jamais je n'aurais imaginé que l'un d'entre eux serait capable de se cacher devant moi. Je croyais que tu tenterais au moins de faire semblant en défendant l'honneur de ta guilde ou une autre connerie du genre, mon frère...

*Sans attendre une réponse de Jun à sa provocation, l'homme enchaîna:*


Le travail est fini, plus personne ne peut venir troubler votre fête et je peux vous garantir que ces enculés ne recommenceront pas de sitôt à jouer avec le feu et mes nerfs. Votre village et sa fête sont saufs pour au moins plusieurs années. Mais vous pouvez garder la prime, je fais ça.... pour le plaisir. -se lèche les babines-

*Avec nonchalance, l'homme replaça ses écouteurs et tira de ses poches une bombe de peinture rouge qu'il secoua avant de taguer le mur de pions de sa signature: "Pixie Grave was here"*




Désormais, plus rien ne sera comme avant.
mirajane14
Messages: 5864
*Jun maintenait tant bien que mal le mur et quelques habitants, habités de courage et de recul, vinrent à la rescousse des maltraités de Pixie Grave. Du coin de l’œil, il comprit que le mage était passé outre la barrière de Go, venant à persécuter un nouveau malheureux. La foule était loin d'être robuste face à la persécution du bandit, elle s'écarta pour dévoiler l'emplacement du mage de Golden Sun. Croisant le regard de Grave, il se releva petit à petit en le défiant. Coiffant ses cheveux vers l'arrière, faut pas déconner le style prime avant le combat, il écouta d'une oreille nonchalante le piètre discours de son rival. Tendant sa main vers lui en le désignant, il regarda une vieille dame dans la foule et commença à discuter avec elle. *

C'est de ça dont vous avez peur ? Il est plutôt là pour balancer des flots de mots, incohérents qui plus est, que pour pervertir la population. 


* Il s'étira un peu les bras, lasse de devoir attendre la fin du blabla de l'autre pépiot. Une odeur de gaufre vint à ses narines, il regarda un gamin de l'autre côté et lui supplia de lui commander une gaufre à la cannelle. Son cerveau tilta à l'entente des mots "lâcheté" et "frère" mais le mage se faisait un malin plaisir à lui montrer l'ignorance la plus royale qu'il pouvait émettre.


Est-il qu'il convainc vraiment quelqu'un ici ? J'ai l'impression d'être à la présentation du club de papillotes du coin. Bien que je n'ai rien contre eux, bien au contraire, je respecte la fraternité des papillotiers.

* Se curant le bout des ongles, il lui jeta un coup d’œil et s'aperçu qu'il taguait sa belle magie. Fronçant les sourcils, là il était partit trop loin. Craquant ses doigts, il rejeta les pions au loin en s'approchant avec rage. *

Hé, l'gamin.

* Sautant sur lui en préparant son poing, il s'écrasa avec rapidité sur la joue de son adversaire. *

L'atelier peinture pour les enfants est à l'entrée de la fête. Tu as de la chance, la garderie est encore ouverte.

* Il atterrit sur la pluie de pions qui venaient d'éclater au sol, roulant un peu partout à l'intérieur du cercle de curieux. Il tria du bout de pieds quelques pions, décidément énervé par les touches rouges qu'il apercevait sur quelques pions. *

Voilà, je vais devoir tout laver à présent. Franchement, t'es pas sympa pour un gars qui se prétend sauver le village. Je pense donc que ta mission s'arrête ici, pars avant que je te fracasse les coudes contre le mur de la mairie. -croisant les bras- J'espère qu'on va pouvoir m'aider à enlever les traces sur les pions, à la guilde. 

* IL S'EN BAT LES STEAKS DE PIXIE GRAVE. *

- Edité le 04/03/2018 à 00:54 -

image

Réponse rapide:

 

Aller à la page       >>    Nouveau sujet

Aller à:     Haut de page